Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 10:37

 

Cela faisait quelques années que je regardais de travers le vieux cognassier du Japon. Une masse énorme, sournoisement et méchamment piquante et dont la floraison précoce souffrait bien trop souvent des gelées tardives.

 

Certes les années fastes, le coup d'oeil était au rendez-vous. Mais pour trois petites semaines de plaisir, je supportais ses désagréments et son peu d'intérêt tout le reste du temps.

 

D'année en année, je reculais le moment de m'y attaquer me doutant bien (?) de l'ampleur de la tâche. Et puis le jour est venu où j'ai rassemblé tout mon courage pour attaquer le chantier. Taille, broyage, épandage ... Un volume !!! Mais ce fut de loin le plus facile.

La suite fut une véritable épreuve de force. Hache, coupe-branches, sécateur, louchet, gouje ... tout fut bon pour venir à bout de la bête. Il m'a quand même fallu les bras forts de l'homme du jardin pour les derniers coups de louchet ainsi que pour sortir du trou l'énorme entrelacs de racines.

 

Pour réussir à ôter le maximum de racines, car je sais le monstre dur à cuire et produisant de nombreux rejets, j'ai creusé un trou si gros (2.00 x 1.50 m) et profond (0.80 m) qu'il aurait pu contenir un nouveau bassin.... ce que d'ailleurs on n'a pas manqué de me faire remarquer avec insistance.

 

Avant

Après

 

Et après après ?

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Holala, quel truc immense, je n'ose imaginer le travail que ça vous a demandé<br /> Les miens étaient encore restés à peu près contrôlables et contrairement à toi ne se sont pas multipliés un peu plus loin, j'ai fait la vie à zhom pour qu'au creusement du houx il vire systématiquement le moindre bout de racines car les cognassiers (il en restait un bout sous le houx) ont la facheuse manie d'aimer le marcottage et un p'tit bout = un cognassier en devenir <br /> donc pas de pitié pour eux<br /> Je veillerais au grain en attendant car je sais trop combien ils aiment repousser partout<br /> Merci de tes conseils<br /> Bel après-midi au jardin
Répondre
B
Tu as eu raison, le système racinaire de ces arbustes est hyper résistant. Surveille sans relâche durant plusieurs années.
C
Quel travail ! Cela vous laisse un bel espace pour de nouvelles plantations :) Alors alors qu'avez vous choisi ??
Répondre
B
La suite viendra bientôt, lorsque le jardin sera moins bavard et s'il ne le devient pas, je le ferai taire ;-)
M
J'arrive bien en retard !!!<br /> J'ai le même au jardin, il n'est pas au mieux de se forme étouffé qu'il est par un autre arbuste, j'ai planté trop serré et un chèvrefeuille qui a poussé tout seul, sans que je m'en rende compte ...<br /> Il pourrait aussi dégager mais j'aime ses fleurs printanières qui durent longtemps...<br /> Bises
Répondre
B
Le souci ici c'est que ses fleurs gèlent trop souvent au printemps. Alors ... floraison très irrégulière + feuillage d'automne banal + épines peu nombreuses mais redoutables + rejets = dégage !
P
Un bassin ? quel travail qui mérite félicitations. Je connais pour avoir eu cela il y a trois ans.<br /> L'occasion aussi de mettre de la nouvelle terre et y faire des plantations ?<br /> Bon la suite au prochain article je suppose.<br /> A bientôt !
Répondre
B
Une des deux réponses est la bonne ;-)
P
Et après, que vas-tu nous montrer? Tu vas le remplacer par quoi, le pauvre bougre?
Répondre
B
Ne t'inquiète pas pour le pauvre bougre. Il avait eu le temps de se multiplier en douce sous un énorme juniperus. Il y est INDELOGEABLE :-(. Grrrr
M
Alors , quoi après ???? Du bon travail que tu as fais là ! J'en suis au même point que toi avec un vieux seringat qui obstrue ma vue et mon désir de luminosité devant la terrasse.Mais là , où je bloque , c'est que les racines et le tronc sont imbriqués dans le muret construit avec du remblais de grosses pierres trouvées dans le jardin .Donc , pour le moment , ce seringat a juste rétrécit jusqu'à en être ridicule.Je ne sais pas encore comment ça va finir car impossible de défaire ce muret! A suivre , un vrai casse tête !!! Bises Blandine
Répondre
B
Pfff, ma pauvre, un seringat. J'ai aussi arraché un vieux buisson. Pas de muret ici mais j'ai tout de même retiré des rejets plusieurs années après. <br /> Je me suis débarrassée d'un cornouiller sauvage avec du destructeur de racines. J'ai arraché tout ce que j'ai pu mais il restait un gros nœud de racines qu'il m'était impossible de sortir. Oui, je sais, ce n'est pas bien mais il y a parfois des moments où il faut passer outre ses convictions :-(
C
Tu as bien fait de l'enlever. Mais quel travail pour en venir à bout. J'ai fait de même chez moi. Mais cependant, je n'ai pas résisté devant le Cognassier "Yukigoten" (fleurs blanc/vert) et je l'ai planté. Et ça recommence : il ne tient pas en place. Je vais vite le mettre dans un coin où il ne dérangera personne !<br /> Te voici devant un nouveau projet : tiens-nous au courant.<br /> Bises.<br /> Catherine
Répondre
B
Figure-toi que moi aussi j'ai (doublement) récidivé. On (Christine des Glaces, pour ne pas la nommer) m'a donné un éclat de 'Caméo' et de 'Kinsidhen'. Sont trop trop beaux, je ne pouvais refuser. Tu me fais un peu peur avec le tien qui est pourtant donné pour bien compact.
J
Quel travail...mais quelle place, et après ? Le prolongement de ce joli massif borné de belles pierres et surtout beaucoup de plantes !<br /> A bientôt alors<br /> Belle journée
Répondre
B
Le prolongement ... ptêt bin qu'oui ;-)
F
Bah je savais pas pour les epines ! Celui de mon petit jardin discretement caché dans un angle ... sais se faire oublier !<br /> Mais vu ton emplacement, je te comprends ! Belle intervention pour le coup !
Répondre
B
Quoiiii; tu n'avais jamais remarqué qu'il y avait des épines. Elles ne sont pas très nombreuses mais elles sont longues et diablement piquantes.
E
Un beau terrain de jeu vous attends à la force du poignet vous l'avez vaincu ce n'était pas une mince affaire et en effet il est mieux en copeaux.<br /> Affaire à suivre ,belle semaine à vous
Répondre
B
Un beau terrain de jeux que je convoitais depuis plusieurs années ;-)