Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 08:51

 

... que tu retournes le tas d'herbe tondue, je te dis bravo, tu en accélères la décomposition ;

... que mr berthille te surprenne à la nuit tombée en train de te régaler des noix à terre, je te dis profites-en, l'année fut faste ;

... que tu te fores profondément la pelouse deci delà, je te dis merci, tu me débarrasses des dizaines de vers blancs présents ;

... mais que tu te mettes à retourner l'herbe comme un vulgaire sanglier, alors là, je dis STOP !

Cela n'est guère esthétique et ne correspond pas à l'idée que je me fais du petit ours au long museau rayé de blanc et de noir de nos campagnes.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Es-tu sûre que ce soit un blaireau, c'est plutôt un "travail" de sanglier ....<br /> MC
Répondre
B
Pour avoir eu les deux, je te confirme que c'est bien Mirabeau qui a labouré. Le travail est plus soigné, plus dans le détail :-)
M
Pas le choix d'être Zen, certes, mais à la longue c'est rageant! Flore et Faune sont toujours étroitement liés mais les jardiniers voudrait bien un petit tri sélectif parfois?
Répondre
B
Les prélèvements des campagnols me dérangent bien plus que les trous de ce pauvre Mirabeau, qui lui mange utile en me débarrassant des vers blancs.
A
Hé oui, pas toujours facile de concilier la bienveillance pour la vie sauvage et le jardinage...
Répondre
B
A qui le dis-tu ! Certains jardiniers passent leur temps à se battre contre les herbes, les animaux, les maladies, la météo. Ce n'est pas mon cas, je ne suis pas belliqueuse et préfère adapter mon jardin.
M
Ah! quel Blaireau !!!!!
Répondre
B
:-))
J
Ça c'est du labours !
Répondre
B
Petits les labours, rien à voir avec ceux du sanglier qui retourne plus profondément et sur une surface bien plus grande. Mais chuuuut, à trop parler des "cochons", je vais finir par les faire revenir
L
Aïe, ouille ! J'espère que la pelouse n'a pas été ravagée à trop d'endroits. Bon courage pour la remise en état.
Répondre
B
Le temps se chargera de la remise en état, notre "pelouse" n'a rien d'un green.
M
Berthille, tu es championne de zénitude !!!<br /> Du moins apparemment !<br /> Bisous<br /> MC
Répondre
B
Les "dégâts" ne sont pas bien importants. Et puis, s'ils mangent les vers blancs, c'est très bien. Rien à voir avec les dégradations des sangliers ou des campagnols qui eux, me font perdre ma zénitude.
C
Décidément ton jardin est vraiment aimé par la faune sauvage.Il faut s'appeler Blandine pour rester aussi zen!! Bisous
Répondre
B
Et puis, que voudrais-tu que je fasse puisque le jardin n'est pas clos :-/. Le blaireau ça va, mais les sangliers ...