Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 09:49

 

En cette fin d'automne, entre grisaille, froid et pluie, travailler au jardin devient délicat. Et pourtant le nettoyage du jardin s'impose avant les possibles chutes de neige hivernales. Les feuilles gelées pendouillant lamentablement et les grandes tiges défleuries noircies et couchées à terre rendent la promenade dans le jardin d'une tristesse à pleurer.

 

Mais avec 0° affiché au thermomètre ce lundi, difficile de résister la journée entière. Très rapidement le froid transperce les os et continuer à oeuvrer au jardin devient douloureux puis impossible.

Les premiers à souffrir sont les pieds. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, ils deviennent aussi raides qu'un bout de bois et plus froids qu'un glaçon. Et ce ne sont ni des chaussettes fourrées, ni une paire supplémentaire qui réussissent à les garder au chaud dans les sabots de plastique. Mais ça, c'était avant ... avant que je ne croise Rémi, l'ami bûcheron chaussé de bottillons imperméables et fourrés.

Je sais, on est loin, très loin d'un quelconque esthétisme mais là n'est pas le but. La chaleur dispensée par l'épais fourrage me permet de tenir plusieurs heures sans ressentir le moindre froid.

 

Mon deuxième point faible se situe au niveau des mains. Au bout d'une demi-heure, l'onglée survient et avec elle l'impossibilité de tenir sécateur ou autre outil. Les gants en plastique sont certes parfaits pour travailler dans une terre mouillée mais redoutables pour mes doigts. Au passage, ceux-ci sont les plus résistants et les plus agréables à porter que j'ai trouvés sur le marché.

Les gants fourrés testés sont trop épais et ne me permettent pas de travailler avec finesse. La solution est venue avec la découverte de sous gants en soie, si fins qu'ils s'enfilent aisément sous les gants plastique habituels et n'ajoutent quasiment pas d'épaisseur.

image d'internet

 

Ajoutés à ces must de l'élégance, une écharpe fine et chaude, une polaire et un anorak à boutons qui permet une aisance parfaite, et me voilà déguisée en bibendum mais parée pour une longue séance de jardinage sans agression thermique. Une tasse de thé brûlant de temps en temps pour garder au chaud l'intérieur, en douce et attentive compagnie, et voici une séance de jardinage presque hivernale tout à fait agréable.

 

Et vous, vous avez aussi vos alliés indispensables ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Christel 25/11/2016 16:43

J'ai le même problème que toi avec mains et pieds et n'ai pas trouvé de solution à ce jour à part de rentrer au chaud.

Blandine 21/12/2016 08:42

C'est une solution ... mais cela ne fait guère avancer le travail au jardin :-)

Gaulard 22/11/2016 10:56

Bonjour,
Sympathique votre article sur la lutte contre le froid au jardin. C'est vrai que l'hiver c'est un peu plus difficile de jardiner et il ne faut pas négliger les équipements. Mais, il faut admettre qu'on se réchauffe vite après quelques minutes de pratique. En tant que professionnels nous ce que l'on redoute le plus c'est le vent glacial du nord. Bonne continuation!
www.thierry-gaulard.fr

Blandine 24/11/2016 08:37

Bonjour et bienvenue !
C'est vrai que le corps se réchauffe dans l'action mais chez moi, pieds et mains se glacent malgré les mouvements. Le vent du Nord, qu'on appelle la bise par ici, est redoutable mais elle apporte souvent avec elle des journées ensoleillées et des nuits étoilées de toute beauté.

Claude 20/11/2016 09:11

Pas très " glamour " mais une fois parfaitement équipée il reste toujours ( pour moi ) l'éternel problème de la " goutte au nez " et tu ôtes les gants terreux pour chercher le mouchoir ........ si l'une d'entre vous connaît le remède je suis preneuse !

Blandine 20/11/2016 09:38

Le glamour au jardin, entre les sabots crottés, les gants de plastique verts et le pantalon terreux :-)
J'ai de la chance, pas de goutte au nez pour moi car c'est vrai que ça doit être très embêtant :-(

L'Emmanuelle 19/11/2016 09:58

Ola ma Blandine, équipée comme toi. Pas de botillons fourrés mais j'enfile de grandes chaussettes en peau de mouton retournée synthétique dans les bottes en caoutchouc. Les pieds restent au sec, peau amovible et donc facile à entretenir. Je mets un gilet fourré SANS manches SOUS le ciré pour garder la mobilité des bras tout en ayant le corps au chaud et à l'abri de la pluie. Casquette sous la capuche du ciré pour que la visière conduise les gouttes loin de mon visage. Petit bonnet fin sous la casquette éventuellement, pratique car le tour de tête de la casquette est réglable. Pour les jambes, j'enfile un collant en Lycra type course à pied quand le froid est trop mordant. En ce moment, les magasins de sports proposent toute une panoplie de sous-vêtements pour les skieurs et il y a des idées à prendre. Je t'embrasse Bella

Blandine 20/11/2016 09:36

Yep l'Emmanuelle !!! Toujours contente de te lire. Equipement de compét' pour toi. On sent l'habituée du jardinage en Lorraine ;-).
C'est pas mal du tout tes chaussettes. En plus c'est lavable. Je retiens.
Là où je sais que j'ai tout faux c'est que je ne me protège jamais la tête alors que c'est une entrée du froid. Mais chapeaux, casquettes, bonnets, j'ai ça en horreur, j'ai l'impression d'étouffer.
Bises

isa64 18/11/2016 13:19

ici le problème est réglé pas de sortie par grand froid (rare dans le Béarn) et dans mon petit jardin il n'y a pas d'urgence, j'attends le printemps, hier j'ai trouvé des "gants rosiers fourrés" très confortables de la marque Jardibest dans mon magasin de bricolage. Bon après midi

Blandine 21/12/2016 09:15

C'est le problème des gants fourrés. Même se servir d'un sécateur devient ardu. Je garde donc mon système :-)

isa64 04/12/2016 08:08

Ils sont en matière synthétique, et en ce moment je ne fais pas dans la finesse, je ramasse les feuilles mortes à grandes brassées...;-)) Bon dimanche

Blandine 20/11/2016 09:31

C'est sûr, le Béarn et la Lorraine n'ont pas le même climat. Il sont en cuir ou en plastique tes gants fourrés ? Tu peux travailler finement avec ?

Lys Blanc 18/11/2016 07:41

Pas mal tes petits botillons!
Je suis une grande frileuse donc jean, salopette, parfois collant en plus,2-3 polaires ou pulls laine+ un coupe vent, bonnet, une semelle en laine et alu dans les bottes+ doublure... je ne retrouve plus mes gants à mettre en dessous ( comme les tiens, mais pas en soie) donc je fais sans, les gants rosiers protègent pas mal du froid mais j'avoue que je sors même pas s'il fait zéro! Ça c'est la tenue 10°!

Blandine 20/11/2016 09:27

Tout ça sur le dos par 10° ?! Nooon !!! Et tu arrives encore à plier tes différentes articulations ? Je n'ose imaginer ton équipement par 0°

Marie-Claude 17/11/2016 15:23

Je vois que tu es bien équipée !!!

Chouette des gants de soie pour mettre dessous les gants de caoutchouc !!!
Je ne souffre pas vraiment du froid aux mains mais surtout aux pieds, j'ai des sabots de jardin auxquels j'ajoute des grosses chaussettes mais le top serait des chaussures fourrées comme toi !!!
Le polaiire est indispensable , chez Gamm vert j'en ai trouvé de très chauds bien épais. le' froid ne passe pas.
Bisous
MC

Blandine 20/11/2016 09:40

L'Emmanuelle enfile des chaussettes en peau de mouton retournée synthétique. Une solution ?

lulu 17/11/2016 14:31

Les gants en soie sont souvent utilisés par les motards. Tu es bien équipée !

Blandine 20/11/2016 09:25

Je les savais aussi utilisés par les cyclistes.

Jacqueline. 17/11/2016 13:42

Tu es bien outillée ! De quoi poursuivre les travaux au jardin en oubliant les excuses. ..
Ici le froid n'est pas si intense en automne . Mais je travaille avec une doudoune, de vieilles chaussures et des gants comme les tiens. Mais je n'ai pas autant de courage que toi : pour l'instant je ne fais que regarder les feuilles mortes tomber ;)...mais un jour de grand courage il faudra bien s'y mettre.
Bonne journée Nikki

Blandine 20/11/2016 09:25

Tant que je peux aller dehors, j'y vais. La mauvaise saison peut être longue. Je préfère prendre de l'avance sur le printemps car la terre dégèle parfois tardivement.

gillet 17/11/2016 12:00

Il est vrai que les gants de soie, c'est génial ! Où trouver ces bottillons?

Blandine 20/11/2016 09:19

Je ne sais malheureusement pas car on ne les voit pas sur internet. Pour ma part, je les ai trouvés dans le magasin de l'usine Bata (57) mais Bata maintenant :-( ...

Ingrid - Promesse de Fleurs 17/11/2016 10:55

Ah, oui, nous allons entrer dans une période de grande élégance au jardin ! Pour ma part, je rajoute des doublures polaires dans mes boots en caoutchouc. Pour les mains, rien n'y fait, je ne peux pas travailler avec des gants et lorsque les épineux m'y obligent, je passe mon temps à les enlever. Mais j'ai la chance, en Bretagne, de ne pas subir de froids trop ardents.

Blandine 20/11/2016 09:17

Je travaille toujours avec des gants, été comme hiver, c'est u ne question d'habitude je pense. Mais trouver les bons, qui tiennent bien aux miens, qui résistent, qui permettent un travil suffisamment fins ... relève de l'exploit. Maintenant que j'ai trouvé, je vais croiser très fort les doigts pour le modèle et la fabrication identique soient suivis.

Christine des Glaces 17/11/2016 09:58

Alors là, je partage complètement tes problèmes de froid et tous les ans j'enrage, car tous les fabriquant imaginent que les femmes ne travaillent pas en extérieur et impossible de trouver des gants chauds et résistants à notre taille. Mais je vois que tu as trouvé des solutions.Je n'ai pas encore essayé les gants de soie mais je vais y penser. Bisous

Blandine 20/11/2016 09:14

Les fabricants ne fabriquent sans doute pas dans des contrées trop froides.
Tu trouves des gants en soie chez D******on pour moins de 10 euros.