Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 09:25

 

Deux ans que je la surveillais comme le lait sur le feu, depuis qu'un beau matin, j'avais vu une tige pointer à 50 cm du pied mère. Une tige en 2014, deux l'an passé et quatre l'été dernier !!! Trop, c'était trop, le spectre de l'envahissement s'est emparé de mon esprit. La belle avait malheureusement scellé son destin.

Pourtant, dieu sait qu'elle m'avait longtemps fait rêver cette belle renouée (persicaria polymorpha) découverte sur un forum canadien. Imposante, opulente, à longue floraison, elle avait tout pour me plaire même si le nom "renouée" m'a toujours un peu crispée.

 

Mal placée au départ et rapidement déplacée, elle a mis quelques années avant de montrer tout son potentiel. Mais elle a eu vite fait de se rattraper pour former un énorme buisson que je contenais depuis trois ans à 1 m2 au sol x 2 m2 en hauteur. Cette grosse masse n'était d'ailleurs pas sans conséquence sur les plantations voisines.

Alors, cet automne, 10 ans après sa plantation, je n'ai pas hésité plus longtemps, j'ai tout arraché et au vu de ce que j'ai trouvé sous terre, je me félicite. Une souche volumineuse comme une moitié de brouette,

des racines grosses comme mon avant-bras,

mais surtout quelques très longs drageons, 1.20 m pour le plus cavaleur.

 

Je sais déjà que sa belle présence me manquera dans ce massif et que je me prive de plusieurs mois d'intérêt. Mais ce sera l'occasion de redonner de l'espace à quelques belles qui menaçaient d'être étouffées.

 

Les trois jeunes divisions disséminées dans le jardin seront, quant à elles, surveillées de très près.

 

Le gros vide laissé par son arrachage n'a, pour le moment, pas encore trouvé de successeur digne à mes yeux. Un ligustrum panaché et très lumineux (lucidum 'Tricolor' ou japonicum 'Texanum Silver Star') me plairait mais il semblerait que leur rusticité soit un peu limite.

 

Edit du 13 janvier : en octobre 2016, le jardinier canadien Larry Hodgson avait publié un article qui m'avait interpellée et qui m'avait confortée dans ma décision. Merci Christine (des Glaces) de me l'avoir retrouvé.

https://jardinierparesseux.com/2016/10/17/la-renouee-polymorphe-peut-elle-etre-envahissante/

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PHILIPPE D 17/01/2017 21:37

Tu aurais dû la laisser pour les chevreuils...

Blandine 22/01/2017 09:26

Ils n'y ont jamais touché.

David 15/01/2017 10:55

Coucou Blandine,
houla houla, je vais dès ce printemps déplacer la mienne ! La vue serpenticulère (oui ca n'existe pas ce mot) est impressionnante ....
Bises et beau dimanche

Blandine 17/01/2017 10:03

J'aime bien "serpenticulère", ça se comprend sans explication.
Tout est question de place (et d'un peu de discipline). Chez moi, elle occupait trop d'espace dans ce massif étroit.

Françoise 13/01/2017 15:35

Terrible ces pestes pourtant si jolies ! On n'est jamais assez prudent... mieux vaut s'en tenir à des plantes plus sages

Blandine 17/01/2017 09:52

Elle était donnée pour très sage, c'est bien là le "souci".

Nathalie 13/01/2017 10:32

Coucou Blandine,
C'est bien ce que je craignais... Voilà bientôt 10 ans que j'ai cette plante dans mon jardin et jusqu'au printemps dernier, rien à redire, elle restait sagement dans son coin, jusqu'à ce que je découvre en avril dernier une pousse bien vigoureuse à plusieurs mètres de là ! Mais je n'ai pas ton courage Blandine, je vais me contenter de supprimer les nouvelles pousses. Bonne journée à toi.

Blandine 17/01/2017 09:51

Hello Nathalie !
Bonne année à toi ! Super heureuse de te lire.
Tu confirmes toi aussi mes dires. 10 ans semble être le cap de maturité de la belle. Je ne serais pas étonnée de lire que la même chose se passe dans d'autres jardins dans les années qui viennent.
Les drageons que j'ai dû ôter étaient faciles à enlever avec mon long couteau à désherber, ça devrait le faire chez toi si tu surveilles de près et agis dès la sortie.
Courage, courage dis-tu ...ça fait surtout une belle place pour autre chose ;-)

evapetitcoeur/PORTEColette 12/01/2017 10:33

Moi j'adore les persicaires,plusieurs chez moi herbacées et la grimpante, ce qui m'étonne vu
chez Simone Rivaton qui m'a dit pas trop envahissante ...Je viens de planter la barbe de bouc
hâte de la voir fleurir tu as été sage en gardant des drageons ... Ainsi on peux faire plaisir aux copines c'est ma devise ! Bonne journée . C

Blandine 17/01/2017 09:43

Elle a mis du temps à se montrer sous ce jour Colette. Mais peut-être y a-t-il plusieurs souches avec chacune, des caractères différents :-/

le jardin du chat vert 12/01/2017 09:09

"comme le lait sur le feu"...il ne se passe rien et puis en une fraction de seconde ça déborde !! Tu as bien fait d'arracher ce monstre tentaculaire aussi beau soit il ! Oh mon dieu ce drageon...

Blandine 17/01/2017 09:41

Arraché à cet endroit Charlotte. Ailleurs, il y a trois pieds qui ne demandent qu'à prendre de l'ampleur mais là ils pourront.

Marie-Claude 11/01/2017 14:01

J'avais moi aussi planté une petite renouée achetée à Maizicourt , la châtelaine m'avait assurée qu'elle n'était pas trop envahissante et elle était si jolie... Je l'ai surveillée , pendant deux ou trois est restée sage et puis un jour, je l'ai vue grossir d'un coup, je n'ai pas hésité, je l'ai arrachée et ses racines m'ont prouvées que j'avais eu raison...
Quelle longueur ce drageon!!!
Bises

Blandine 17/01/2017 09:40

Tu te rappelles de son nom Marie-Claude ? Moi qui aime tant cette famille de plantes, je ne voudrais surtout pas l'introduire au jardin.

mnj39-33 11/01/2017 13:53

Oh Berthille j'adore ton jardin ! Fais attention à ton dos ! bisous doux mercredi !

Blandine 17/01/2017 09:39

Bonjour et bienvenue mnj39-33 (on dirait un code d'agent secret :-) ) !
Merci pour le compliment. Quant au dos, j'essaie de le protéger davantage depuis deux ans, depuis que j'ai eu peur d'avoir trop tiré sur la corde et fait une grosse bêtise. Ce fut un coup de semonce sans doute très salutaire.

Jacqueline. 11/01/2017 13:48

Coucou Blandine
J'ai eu aussi une renouée au jardin, une grimpante. Certes elle offrait une belle floraison...mais quelle envahissante ...Alors adieu !
Bonne surveillance...

Blandine 17/01/2017 09:37

J'avais été tentée par aubertii à un moment pour camoufler un vilain grillage mais j'ai eu peur de me faire dépasser.

annie h 11/01/2017 13:17

ha oui en effet je crois qu'il faut vraiment un grand endroit que pour elle peute tre comme les bambous a planter avec anti rizhome

Blandine 17/01/2017 09:34

Tu as tout dit annie, il faut de l'espace, beaucoup d'espace. Quant à la barrière anti rhizomes, pfff, quel travail à installer ! Je préfère m'user à installer de belles pierres ;-)

Gine 11/01/2017 11:54

Terrible envahisseuse, cette renouée. Mais elle sait nous charmer ...As-tu pensé à un érable japonais qui se plairait à l'ombre? Facile à tailler, il en est des "dorés" qui sont splendides et rustiques, je pense à A. shirasawanum...
Le gros travail est déjà effectué!

Blandine 17/01/2017 09:31

Celle-ci est une polymorpha et non la renouée du Japon que j'ai blacklistée depuis toujours, Gine.
Un érable ... mmm ... à réfléchir ;-) d'autant qu'ils ont l'air de bien se plaire au jardin. Merci pour cette idée que je n'avais pas eue.

isa64 11/01/2017 11:34

Elle ressemble à la "barbe de bouc, qui pourrait remplacer ta renouée c'est une idée comme ça car je ne possède ni l'une ni l'autre, en attendant sacré boulot. Bonne journée.

Blandine 17/01/2017 09:29

La barbe de bouc est une très jolie plante mais je trouve sa saison d'intérêt un peu trop courte. Et puis comme toutes les astilbes et consœurs, c'est une plante qui aime bien l'eau pour donner le meilleur, ce que je ne peux (veux) lui offrir.

Annick Boidron 11/01/2017 10:52

Bonjour Blandine. J'ai aussi cette renouée dans mon jardin et ce n'est pas la première fois que lis qu'elle pourrait devenir envahissante. Il y a notamment un article sur le blog de Larry Hodgson (jardinierparesseux), qui m'avait fait un peu peur et tu sembles confirmer ce qu'il dit. Apparemment, ce n'est qu'après plusieurs années que ce comportement apparait (la sienne avait 12 ans). Pour le moment la mienne reste en place et j'avoue que je serais très triste de devoir l'enlever car je l'aime beaucoup. Je vais faire comme toi et la surveiller de très près. Dommage pour celle que tu as dû enlever. Il faut parfois en passer par là mais quel crève-coeur pour le jardinier !

Blandine 17/01/2017 09:27

Mon amie Christine a retrouvé le lien de cet article et je l'ai ajouté en fin d'article.
Je pense que ce beau pied a plus payé cher son mauvais emplacement dans un massif étroit que les quelques drageons que j'ai dû ôter en trois ans. Mais comme tu dis, surveillance rapprochée pour les trois autres pieds du jardin.

roselyne 11/01/2017 10:12

C'est vrai que ça faisait une belle touffe de fleurs et feuilles, et aussi une belle touffe de racines, tu ne manque pas de vitalité pour en venir à bout. Moi aussi je suis toujours un peu crispée par les renouées quand on voit comme elles peuvent envahir les bords de ruisseaux, les zones à l'abandon. Les seules qui trônent dans mon jardin sont petites et restent sages dans leur coin.Ouf!

Blandine 17/01/2017 09:24

Celle-ci n'a rien à voir avec la renouée du Japon. Heureusement ! Si jamais mieux appréhendé la place dont elle avait besoin, je ne l'aurais pas plantée là mais encore une fois, la jardinière n'a voulu en faire qu'à sa tête et c'est la plante qui a gagné.

Christine des glaces 11/01/2017 09:38

Oups tu ne précise pas c'est bien la polymorpha?? Bisous

Blandine 11/01/2017 10:00

Oups, oups, oubli de ma part. Oui, il s'agit bien de la persicaria polymorpha. J'ai mis l'article à jour ;-). Merci Christine !

Rechercher