Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 09:45

 

Avec une pluviométrie de 64 l sur treize relevés durant le mois d'août, le jardin a gardé un aspect, ô combien trompeur, d'opulence et de relative fraîcheur. A la différence des années précédentes, malgré quelques épisodes d'intense chaleur, ces nombreuses petites pluies ont fait que l'herbe est restée verte et drue en de nombreux endroits.

Mais semaine après semaine, jour après jour, le sous-sol s'est profondément asséché et la végétation a commencé à le montrer. Les vivaces hautes (phlox, veronicastrum, eupatorium ...)

et les soiffardes (cimicifuga, pulmonaria, hakonechloa, symphytum ... ) ont commencé à tirer la langue.

 

La météo nous promettant orages et pluies, j'ai attendu, attendu. Un matin les hydrangea, à l'exception des paniculata plus tolérants, n'ont plus redressé leur feuillage après la très relative fraicheur nocturne.

Les viornes ont suivi et leur feuillage s'est rapidement recroquevillé.

Je me suis donc résolue à reprendre les arrosages de survie.

 

Avant-hier 13 petits litres sont tombés. C'est un début qui a permis à la végétation de reprendre quelques forces vitales.

Mais en profondeur, la sécheresse continue de sévir et le jardin prend tout doucement un  air automnal bien précocement.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Armelle 06/09/2017 19:10

Si je devais planter des bulbes, ce serait impossible.
Si je voulais planter ou déplacer des vivaces, ce serait mission impossible.
La pluie serait donc la bienvenue.
Pour Schoppenwhir, la terre devrait être plus friable. Enfin, si la pluie revient.
Beaucoup de feuillages sont desséchés aussi ici et certaines vivaces n'ont pas pu être sauvées. Quant à mes fougères, c'est une catastrophe. Elles sont grillées, voire mortes.
Quelle désolation de se donner autant de mal au jardin, pour n'avoir que les yeux pour pleurer. Ben oui, j'aurais dû larmoyer au-dessus de certaines plantes LOL.
J'en arrive à souhaiter l'arrivée de l'automne.
Gros bisous et bonne soirée Blandine.

Blandine 19/09/2017 10:30

Tsss, mauvaise idée ça Armelle de pleurer au dessus de tes plantes, sauf si elles aiment le sel bien sûr :-)
La situation a été encore pire de l'autre côté des Vosges et la répétition de ces épisodes secs fragilisent les plantes. Il faudra s'adapter sous peine de ne plus trouver plaisir à jardiner. Le hic dans nos régions continentales, c'est qu'il faut des plantes supportant, la chaleur, le froid, l'humidité, le sec ... Pfff pas simple c't'affaire-là !

melbeausiteweb/melie 04/09/2017 12:37

Les sous-sols ont souffert de la sécheresse. Espérons un juste milieu pour un retour à l'équilibre des jardins. Bonne journée :)

Blandine 19/09/2017 10:22

Tout dépendra de l'automne et de l'hiver ...

le jardin du chat vert 02/09/2017 17:16

Le constat est le même ici et j'avoue que je commence à avoir une certaine inquiétude !! La sécheresse est vraiment profonde et sévit depuis maintenant un peu plus d'un an (tout a commencé en juillet 2016). Arrosages de survie mis à part, le jardinage est réduit à sa plus simple expression. Attendons....en espérant des jours meilleurs !

Blandine 19/09/2017 10:21

Depuis début septembre, 80 l sont tombés. Ouf ... mais dès que la pelle s'enfonce à plus de 10 cl, la terre est à peine humidifiée. Il faudra des litres et des litres pour le sous sol se gorge d'eau.

Dominique 02/09/2017 14:36

Nous sommes à la même enseigne...aspect de l'herbe en moins. Arrosages de survie, c'est juste Berthille, avec des interrogations pour la suite...Faudra-t-il pailler tout systématiquement, déplacer dans les endroits les plus frais ceux qui s'en ont les moins bien sortis? Les cimicifugas n'ont jamais fleuri chez moi, non plus dans mon ancien jardin. Trop soiffards?Comment fais-tu? En tout cas nous sommes solidaires.

Blandine 19/09/2017 10:17

Tout pailler ... je m'y refuse. Pour moi, le jardin doit rester un passe-temps agréable et non une énorme contrainte. La météo et ses caprices et évolutions se chargera d'adapter mon jardin. Je suivrai.
Seulel la cimicifuga 'White Pearl' pousse bien et fleurit chaque année ... lorsque la météo lui en laisse le temps. En revanche, 'Brunette', essayée à divers emplacements, reste une vraie chochotte, ne grossit pas, ne fleurit pas et grille. Ce printemps, j'ai acheté 'Chocoholic' pour comparer, elle est actuellement en fleur. A voir les années suivantes.

marielo 02/09/2017 10:31

Moi aussi je suis rentrée dans la catégorie qui se réjouit quand arrivent la fin de l'été et le retour de la fraîcheur. Certains arbustes plantés depuis moins de deux ans ont beaucoup souffert de la sécheresse de cette année. Quel est le dernier arbuste que tu nous montres et qui semble prendre des couleurs rosées?

Blandine 19/09/2017 10:05

C'est un euonymus alatus 'Compactus'. Il vire au rose de bonne heure cette année.

lejardindebrigitte 02/09/2017 10:22

pareil chez moi, inquiètant !!!! tu as très bien expliqué le phénomène !!!!

Blandine 19/09/2017 10:03

Une situation vraiment inédite car habituellement la "pelouse" n'est que paillasson après un épisode caniculaire. Pauvres arbres et arbustes, 2017 aura été difficile pour eux.

Christine des glaces 02/09/2017 10:00

Oui la nature est à bout de course et ma terre argileuse ne permet pas d'abreuver correctement . La pluie est attendue comme une bénédiction. Bises

Blandine 19/09/2017 10:01

Avec les dernières pluies, la terre commence à s'assouplir et enfoncer une pelle à transplanter devient à nouveau possible. Les travaux d'automne vont pouvoir commencer. Chic, chic, chic !

Rechercher