Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 23:49

 

Le printemps marque le réveil de la plupart des fougères du jardin. Pendant quelques jours, certaines rivalisent d'originalité. 

L'imposante et indigène dryopteris filix mas ne mettra pas longtemps à dérouler sa crosse.

Ce n'est pas le cas du polystichum setiferum qui prend son temps pour se déployer, faisant admirer au passage ses pennes rondement recroquevillées.

Habillé de "poils" noirs, le dryopteris cycadina mérite bien son surnom de fougère trompe d'éléphant.

Quant au polystichum munitum, il se tord et détord

puis déroule lentement chaque volute de ses frondes.

Pour qui prend la peine de se baisser, le monde des fougères se révèle être un monde plein de fantaisies.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Magnifique chorégraphie végétale ! Quelle merveille de diversité et quelles belles photos ! Merci pour l'inspiration : je vais essayer de diversifier mes plantations de fougères pour l'an prochain.
Répondre
B
Si tu as du sous bois, c'est une famille avec laquelle on peut bien "s'amuser" car non, toutes les fougères ne se ressemblent pas :-).
M
Les fougères me fascinent également .Elles semblent venir d'un autre monde et m'étonnent année après année .Je regrette juste de ne pouvoir en introduire plus , mes zones d'ombre fraiches étant très restreintes . Tes photos sont magnifiques .Merci pour ce moment de fraicheur et de grâce .
Répondre
M
Je prend toutes mes fougères chez elle Blandine , elle est merveilleuse.Tous les deux ans elle vient dans une fête des plantes de ma région. Elle est de bon conseil mais malgré tout, ces deux derniers étés secs ont été durs pour certaines de mes fougères.Néanmoins je persiste , ton article m'a fait regarder et ...trouver un endroit que je vais réaménager , sous un érable pourpre !
B
Maryse, si tu croises Anne Marie d'Ecoute s'il pleut sur une fête des plantes, discute avec elle, elle devrait pouvoir te trouver quelques variétés qui s’accommoderont de tes conditions. Tu sais en Lorraine, l'été est loin d'être frais et humide depuis quelques années.
C
Tout comme toi j'apprécie les fougères, leurs frondes sont enroulées telles les trompettes que l'on fait chanter à noel, j'adore... j'ai la chance d'en avoir une qui pousse dans le petit chemin qui longe la maison, j'irais bien la déterrer mais j'ai peur qu'elle n'y résiste pas<br /> en tout cas les tiennes sont intéressantes surtout celles avec ses frondes qui tombent<br /> Belle fin de semaine au jardin
Répondre
B
Si tu prends une belle grosse motte de terre à l'automne, il n'y a pas de raison que cette fougère ne reprenne pas. Les toutes premières arrivées au jardin provenaient de la forêt, ce n'étaient toutefois pas des gros sujets.
D
Chapeau bas Blandine pour ton regard et ces photos formidables. J'admire chaque année toutes ces belles fougères qui grandissent et s'étoffent à plusieurs dans les massifs , et les contrastes entre espèces, mais jusqu'alors sans me pencher d'aussi près. Au printemps prochain je n'y manquerai pas! Merci à toi.
Répondre
B
J'ai une vue plus parcellaire que d'ensemble. Je remarque naturellement le petit détail alors que je peux passer à côté de quelque chose de bien plus visible.<br /> C'est grâce à Anne-Marie d'Ecoute s'il pleut que j'ai découvert ce monde tout en vert. Jamais je n'aurais soupçonné une telle variété.
M
Superbes photos de tes fougères, j'adore aussi les observer quand elles se déroulent..<br /> J'aime beaucoup ta trompe d'éléphant !<br /> Bises
Répondre
B
J'avais remarqué la similitude avant de savoir que cette fougère était surnommée fougère trompe d'éléphant.
A
La photo de la "trompe d'éléphant" est superbe.<br /> Ce sont ses poils noirs qui lui donnent beaucoup d'originalité.<br /> Bonne journée.
Répondre
B
C'est justement pour ses poils que je l'ai plantée cette variété.
D
j'admire aussi beaucoup les fougères, un vrai spectacle...
Répondre
B
Il y a un je ne sais quoi de fantastique dans le déroulement de leurs frondes.
C
Tes photos sont superbes. Bisous
Répondre
B
J'avoue que j'ai parfois galéré à obtenir ce que je voulais mais la luminosité a bien souvent été avec moi.