Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 09:12

Depuis trois jours, il neige par intermittence (!!!). C'est l'occasion rêvée pour me mettre enfin à la réalisation d'étiquettes pour le jardin.


La semaine dernière, dans ma rue, un habitant a fait changer ses bandes de rives en acier galvanisé. J'ai pu récupérer les vieilles ; l'entrepreneur étant tout content de s'éviter ainsi un voyage à la déchetterie.


Une bonne cisaille pour couper, un marteau pour remettre à plat, une lime pour adoucir le tranchant ; quelques essais et  éraflures plus tard, voici le modèle breveté du Jardin de Berthille, une forme simple et facile à réaliser. 

b--tiquettes-23-mars-08.jpg

L'année dernière, j'avais testé, avec succès, le marquage à l'aide d'un stylo correcteur blanc. Après plus d'une année en extérieur, l'écriture a résisté à la pluie, au soleil, au gel et à la neige.

Test à plus grande échelle pour ces nouvelles étiquettes : le stylo adhère parfaitement et l'écriture blanche sur fond gris me plait bien. C'est adopté !


Reste maintenant à savoir combien d'années ces étiquettes, piquées en terre, résisteront à la rouille.

Partager cet article

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Armelle 04/04/2008 22:18

Très bonne idée! J'aurais simplement peur de me blesser, car il m'arrive d'arracher mes étiquettes en ardoise ou de casser celles en plastique (oui, je sais, il faut regarder où on met les pieds!!!)Je note pour le blanc correcteur+++car j'ai du mal à trouver des feutres peintures dans le commerce (je les commande sur le net , avec les frais de port...)

Blandine 05/04/2008 09:53



J'y ai pensé aux coupures ... C'est vrai que malgré le coup de lime, le bord reste assez coupant. Mais je vais les planter le plus près possible de la plante et je
travaille toujours en gants. Je penserai à toi à la première blessure.



mpo 26/03/2008 22:45

Super idée . C'est tjrs compliqué de trouver des bonnes idées d'étiquettes mais comment vas tu les planter dans le sol? directement ou attaché à un tuteur ???

Blandine 27/03/2008 08:07


Bonjour Marie-Pierre, bienvenue chez moi.

La solution la plus simple pour moi sera de les planter directement en terre ... même si je réfléchis à les accrocher à un support métallique ou de bambou.


sophie 26/03/2008 11:54

Ah ces étiquettes! Il y a de quoi écrire un roman entier! Je trouve les tiennes très jolies!

Miss canthus 26/03/2008 10:12

J'aime beaucoup !!! En fait, je connaissais déjà, mais j'ai la flemme...! :-(

Marcel 26/03/2008 07:56

Voilà une bonne idée, mes étiquettes se sont effacées avec le temps et j'ai parfois bien du mal à me souvenir ou reconnaître certaines plantes.

clara 25/03/2008 16:56

je trouve l'idée géniale... y a plus qu'à surveiller le voisin qui va faire les travaux qui m'iraient bien ! merci pour cette idée que je note immédiatement

Blandine 26/03/2008 10:00


L'idée de redonner une seconde vie à un objet que je ne trouvais pas hors d'uasage mais qui était voué à la déchetterie n'était pas pour me déplaire ... en plus de son
côté gratuit.


DanielleDMD 25/03/2008 13:15

Idée ingénieuse. Comme je ne suis pas encore décidée, pour l'instant je collecte toutes les idées !!! 

Blandine 26/03/2008 09:49


N'hésite pas à nous faire part de tes trouvailles.


Annick 25/03/2008 13:08

très bonne idée, je la retiens. Pour l'instant, j'utilise des morceaux d'ardoises sur lesquelles je peins mais je vais bientôt tomber à cours d'ardoises. J'avais pensé ensuite utiliser des bouts de bois, des morceaux de planches,... ou tout autre idée qui me viendra.

Blandine 26/03/2008 09:55


Il n'y a pas d'ardoise dans ma région :-(

Ta peinture résiste à plusieurs années d'exposition ? C'est une peinture acrylique ?


Anne Marie 25/03/2008 11:48

Pas mal du tout ! Encore une bonne idée d'étiquettes... normalement l'acier galvanisé ne rouille pas. Bonne journée

Blandine 26/03/2008 09:53



Une des faces de ces bandes de rive commençait à rouiller mais l'entrepreneur m'a assurée de quelques années sans souci devant moi.