Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 08:31

Il est des plantes dont je serais bien incapable de dire si je les aime ou non. Lorsqu'il y en a au jardin, elle me déçoivent ; lorsqu'il n'y en a pas, celles des jardins voisins me font envie ...

La première d'entre elle : l'ipomée. Ses fleurs sont très jolies, variées ; la plante n'est pas chichiteuse, loin de là ... mais elle est surtout belle à regarder en première partie de journée. L'après-midi, ses fleurs se referment et une fois fanées, elles ne sont pas du plus bel effet.

La tagète tenuifolia. J'aime toujours autant ses jolies petites fleurs jaunes ou oranges, j'aime toujours autant son odeur si particulière ... mais certaines années, de guerre lasse, j'abandonne sa culture. Limaces et escargots lui mènent trop la vie dure et cela me désespère chaque matin de voir de nouveaux pieds effeuillés et de nouveaux boutons de fleurs dévorés.

Le ricin. En pot, il devient trop imposant au sein d'une composition ; en pleine terre, il reste rachitique dans une terre sableuse trop pauvre et trop drainante. Je ne me sens pas l'envie de lui apporter toutes les soins qu'il réclame.

Le dahlia. Il en a longtemps été ainsi, une année oui ; l'autre, non. Maintenant, la question ne se pose plus car le jardin a décidé à ma place : difficile de mettre en terre puis d'arracher ses tubercules au milieu des vivaces qui colonisent l'espace.

Et pour finir, le souci. Son orange lumineux réveille avec bonheur les massifs un peu pauvres en fin de saison. Mais, à trop vouloir se faire admirer, il grandit, grandit, devient trop haut et s'avachit piteusement.
Cette année, j'ai essayé la variété 'Zen orange' d'une vingtaine de centimètres et plus compacte. Elle tient ses promesses. Adoptée pour ... quelques années.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne Marie 25/09/2008 12:51

c 'est tout pareil pour moi... les soucis j'en ai eu beaucoup, et j'en ai plus. Les dahlias j'en ai eu pas mal, puis j'ai arrêté plusieurs années, et ce printemps j'en ai remis deux, pour voir... ce qui m'ennuie avec eux, c'est qu'il faut les déterrer l'automne...l'an prochain je vais essayer la plantation sur sable et j'en laisserai un sur deux en place pour l'hiver... pour voir encore...   ;o)

Blandine 26/09/2008 09:43


Téméraire, Anne-Marie ! Je suivrai ton expérience avec beaucoup d'intérêt.


la sauvagine 25/09/2008 11:59

On est bien tous les mêmes, je pense surtout aux Dahlias. J'en ai qui subsistent chez moi, ils sont toujours en boutons, peut-être fleuriront ils en Hiver.Les soucis, il y a longtemps que je n'en ai plus, et je ne m'en porte que mieux, pourtant je me rappelle avoir beaucoup aimé leur parfum. Amitiés.

Miss canthus 24/09/2008 07:07

Moi, je dis, faut pas se forcer! Pis pour les plantes, c'est pareil, hein? :-)

Blandine 25/09/2008 10:21


:-))

Pas s'forcer, pas s'forcer ! Tu en as de belles toi ! Si je ne me forçais pas, la maison serait une véritable écurie !


Carzan 23/09/2008 20:22

C'est comique car j'ai déjà cultivé toutes ses plantes et comme toi, je m'en suis lassée.  Peut-être un jour cela reviendra mais ce n'est pas encore pour tout de suite...

DanielleDMD 22/09/2008 19:46

C'est toujours plus joli chez le voisin, c'est bien connu ! Je crois qu'on passe toutes par là. Ce petit souci nain, me tente...pourtant j'en ai eu...que j'ai fini par arracher pour cause de désamour...c'était il y a longtemps !

Blandine 25/09/2008 10:19


Je guette les graines mais pour le moment, elles ne sont pas encore mûres. Je penserai à toi si j'en récolte.
Mais cette année, comme l'année dernière, cela va encore être délicat pour certaines récoltes (le carex grayi que je t'ai promis n'est toujours pas bien sec).


Babette et Jacques 22/09/2008 15:03

Je pense comme toi pour les soucis, ça peut être joli mais aussi très laids vers la fin... moi je commence à m'en lasser et à les réserver au bord du potager. Mais il en repoussent spontanément un peu partout...

ani 21/09/2008 18:49

pour les dahlias je les laisse toujours en terre,jusqu'à présent ça marche,pas de perte;mais c'est un risque !

Blandine 22/09/2008 11:14


Autre région, autre mode de culture ;-)
En pleine terre, en Lorraine, aucun dahlia ne survit à un hiver.


elisabeth F 21/09/2008 11:38

On fait toujours beaucoup d'essais dans la vie, dans l'ensemble, le sol de ton terrain ne doit pas être trop mauvais car il y pousse des especes magnifiques qui seraient délicates ailleurs. Ma grande déception sont les rosiers, j'ai habité plusieurs lieux et j'ai toujours eu de beaux rosier, actuellement bof, la terre ne doit pas être assez argileuse et comme je ne suis pas une fan d'engrais (même bio)... Je vais tout de même en tenter qui sont réputés très résistants de chez André EVE, on verra. (désolé pour la grosse écriture, j'ai du faire une mauvaise manip...). A bientôt.

Blandine 22/09/2008 11:13


Les rosiers !!! Il y en a de moins en moins au jardin. Je me contente des plus robustes. Les plus délicats sont remplacés par des arbustes ou des vivaces hautes
au fur et à mesure de leur dépérissement. Ma terre ne leur convient pas beaucoup et je préfère privilégier des plantes qui réclament moins d'attention.


brigitte 21/09/2008 11:09

bonjoyr Blandine !je retrouve quelques unes de mes hesitations perpetuelles  dans ta liste ( les dahlias surtout , j'en ai semé en pots cette année, c'est peut être une solution? et tout à fait du même avis pour l'ipomée ), j'y ajoute les centaurées, les leucanthemes . 

Blandine 22/09/2008 11:09


Les centaurées, oui, j'aurais pu les ajouter également.
Cette année était une année avec mais comme elles n'ont pas été très fournies, il n'y en aura pas l'année prochaine.

Quant aux dahlias semés, pfff, le temps qu'ils lèvent, forcissent puis fleurissent ; l'automne et ses premières gelées est déjà là.


Rechercher