Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 10:55

Impossible de travailler à l'extérieur ces dernières semaines. Pour me consoler, je me plonge avec délice dans de longues lectures "jardinesques".
Ayant croisé plusieurs plantes aux noms véhiculant une connotation religieuse, j'ai eu envie d'en retrouver d'autres et d'en lister les plus connues :

- alchemilla mollis ou "Manteau de Notre-Dame"

- althaea rosea ou "Bourdon, Bâton de Saint Jacques"

- amarantus caudatus ou "Discipline de Religieux"
Souvenir des instruments de flagellation dont se servaient les religieux et les religieuses pour éprouver leur foi.

- anemone nemorosa ou "Fleur du Vendredi Saint"
Référence à la date de floraison.

- angelica archangelica ou "Herbe du Saint Esprit"
L'archange Raphaël aurait améné l'angélique à un ermite afin de soigner les malades atteints de la peste.
 
- aruncus dioicus ou "Barbe du Bon Dieu"
La fleur rappellerait la barbe de Dieu.

- asphodeline lutea ou "Bâton de Jacob"

- aster amellus ou "Oeil du Christ"

- brugmansia ou "Trompette des Anges"
Référence à la forme.

- campanula medium ou "Cloche de Notre Dame"
Référence à la forme.

- cimicifuga racemosa ou "Cierge d'Argent"
Référence à la forme.

- convallaria majalis ou "Larmes de Sainte Marie"
Le muguet serait né des larmes que Marie aurait versées au pied de la croix.

- datura stramonium ou "Herbe du Diable"
Au Moyen-Age, ses effets hallucinogènes étaient attribués aux pouvoirs de Satan.

- dianthus gratianopolitanus ou "Oeillet de Pentecôte"
Référence à la date de floraison.

- dicentra spectabilis ou "Coeur de Marie"
Référence à la forme.

- dierama ou "Canne à Pêche des Anges"

- digitalis ou "Gant de Notre Dame"

- epilobium angustifolium ou "Laurier de la Saint Antoine"
Référence à la date de floraison.

- euonymus ou "Bonnet d'Evêque"
Référence à la forme.

- geranium robertianum ou "Fourchette du Diable"

- helleborus niger ou "Rose de Noël"
Référence à la date de floraison.

- kniphofia ou "Tison de Satan"
Référence à la forme et à la couleur.

- lilium candidum ou "Lys de la Madone"

- lonicera periclymenum ou "Herbe à la Vierge"

- lychnis ou "Oeil de Dieu"

- lychnis chalcedonica ou "Croix de Jérusalem"
La fleur, ramenée par les Chevaliers Croisés, est en forme de croix. 

- lunaria ou "Monnaie du Pape"
La forme ronde et argentée des siliques rappelerait une pièce de monnaie.

- nigella damascena ou "Herbe des Capucins"

- ornithogalum umbellatum ou "Etoile de Béthleem"
Référence à la forme.

- passiflora ou "Fleur de la Passion"
Référence à la passion du Christ : les trois stigmates du pistil représenteraient les trois clous, les cinq étamines seraient les cinq plaies, les filaments de la corolle symboliseraient la couronne d'épines et les dix sépales personnifieraient les dix apôtres. La feuille pointue, quant à elle, reproduirait la lance.
Les premiers missionnaires espagnols s'en servaient pour illustrer la crucifixion du Christ et marquer l'esprit des populations indigènes d'Amérique du Sud.

- phlomis fruticosa ou "Sauge de Jérusalem"

- polygonatum ou "Sceau de Salomon"

- primula veris ou "Herbe de Saint Pierre"
Référence à la date de floraison.

- silybum marianum ou "Chardon Marie"
Voulant soustraire l'enfant Jésus aux soldats d'Hérode, Marie le cacha sous un chardon. Elle se piqua et quelques gouttes de lait tombèrent sur une feuille qui en garda à jamais la trace.

- verbascum nigrum ou "Cierge de Notre Dame"
Référence à la forme.

- viscum album ou "Bois de la Sainte Croix"
Autrefois arbre, il aurait été réduit d'arbre en buisson parasite à la suite de l'utilisation de son bois pour la construction de la croix du Christ.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jocelyne 08/03/2009 11:14

l'oeil du christ mon aster préféré avec le monté cassinola croix de jérusalem aussi ,trop beau tout ca

Carzan 20/01/2009 21:19

Quel boulot ! Mais c'est très intéressant tout ça et en plus, il y a pas mal de noms (latins) que je ne connais pas. On apprend toujours plein de chose en venant chez toi Berthille !

Blandine 22/01/2009 10:16


Je me suis bien amusée à trouver les p'tites histoires.

Je suis d'ailleurs à la recherche d'un livre qui raconterait les plantes. Pour le moment, je ne l'ai pas encore trouvé.


Philippe D 20/01/2009 17:41

Une preuve supplémentaire que la religion a beaucoup influencé la population.Je ne connaissais pas le nom de toutes ces plantes, je trouve cela assez marrant.Mais dites donc les apôtres n'étaient-ils pas douze?

Blandine 22/01/2009 10:12


Effectivement les Apôtres étaient au nombre de 12 mais Pierre (ayant renié) et Judas (ayant trahi) ont été écartés.


Miss canthus 20/01/2009 09:36

Magnifique Blandine...beau travail pour quand on est "cloîtré" chez soi...

Blandine 20/01/2009 10:48


Toujours le mot adéquat miss !


renée Boy 20/01/2009 08:58

Curieux! comme tous ces noms latin sont facile à retenir...Le nom de plantes de curé sont pour moi un peu plus inconnu... Bonne journée Blandine, les bourgeons pointent leurs nez ... comme le soleil!Biz.......

Blandine 20/01/2009 10:48


Toujours pas de soleil ici :-((


hellohlala 20/01/2009 02:05

@ > Anne Marie, je crois que cela vient surtout du fait qu'il était de bon ton dans la bourgeoisie et les arts de baragouiner latin, et que nous devons quand même tous ces noms à Linné. Les successeurs n'ont pu qu'emboîter le pas. Voir ici :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_von_Linné

monique 19/01/2009 18:37

Joli travail Blandine, bien que ça m'agace un peu que les curés aient à l'époque la main-mise également sur les plantes.

Blandine 20/01/2009 10:31


C'était une époque où l'Eglise avait quasi le monopole de la Connaissance et de l'Ecriture.


DanielleDMD 19/01/2009 18:21

Quel travail ! heureusement qu'il y a le latin pour se comprendre. Il y a aussi l'arbre aux chapelets : Melia azedarach et le navet du diable : Bryonia ...

Blandine 20/01/2009 10:28



Merci Danielle de contribuer à l'enrichissement de cette liste.



Christine 19/01/2009 15:10

Tu peux rajouter le CLERODENDRON  "arbre du clergé"cet arbuste était utilisé par les prêtres indiens d'indo-Malaisie dans leurs cérémonies religieuses. Son nom est tiré du Grec "Kleros" qui veut dire clergé et de "dendron" qui signifie arbre.

Blandine 20/01/2009 10:24



Bonjour Christine et bienvenue !

Si tu me le permets, j'aimerais ajouter le clerodendron à la liste.



Anne Marie 19/01/2009 13:11

Quel beau travail Blandine !  nos anciens avaient le don de trouver des noms trés évocateurs à nos plantes chéries...Il est vrai (comme le dit Hellohlala) que nous revenons aux noms latins et je ne pense pas que ce soit par manque de bon sens, mais plutôt parce le latin est LA langue internationale pour tous les jardiniers... primula ou verbascum sera compris par tout jardinier, qu'il soit français, marocain ou norvégien...

Blandine 20/01/2009 10:22


100 % d'accord avec toi Anne-Marie. Le latin est la langue que je privilégie la plupart du temps en botanique. Non seulement elle est universelle mais elle nous
donne en plus, de précieuses indications sur la plante.


brigitte 19/01/2009 12:39

trop drole la punition du viscum !

Blandine 20/01/2009 10:15



Je te retrouve bien là, Brigitte !



hellohlala 19/01/2009 11:11

Bonne idée ! (et gros travail, à la Georges Pérec).
Il est amusant de constater que les jardiniers actuels retournent à l'usage du latin -langue morte- alors que nos prédécesseurs -bon sens populaire- ne fonctionnaient que par images et associations d'idées.

Blandine 20/01/2009 10:14


Le souci avec les images et le bon sens populaire est qu'ils ne sont pas les mêmes d'une région à une autre.
La corbeille d'argent peut ainsi être soit une alysse, un ibéris, un cerastium, un arabis.

J'aime bien le latin, moi ! Peut-être une douce réminiscence des cours au collège ... mais je dois reconnaitre que les p'tits noms vernaculaires chargés d'une histoire et d'un vécu me
plaisent énormément :-)