Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 10:06

La première fleur se faisant atttendre, je me suis penchée sur les mousses, très présentes au jardin. Avec une ombre de plus en plus prononcée, elles se font nombreuses, variées et colonisatrices.

 






























































 
Elles habillent de vert le tronc du vieux pommier ...


... enveloppent joliment les pierres roses des bordures ...


... s'étalent langoureusement au pied du carex roux ...


... se faufilent délicatement dans les vertes tiges des muscaris ...


... mais lorsqu'elles vampirisent les aubriètes, je dis non ! Il va falloir agir !!!

Partager cet article

commentaires

Miss canthus 01/03/2009 14:17

Magnifiques images...merci!

domidou 01/03/2009 11:45

tes mousses sont très jolies Blandine, moi j'en ai aussi.... dans le gazon ! à pleurer, je crois d'ailleurs que bientôt ce sera une pelouse de mousse et là je suis pas franchement heureuse ! les autres mousses sont cachées au nord donc je ne les voit pas beaucoup.

bernard 28/02/2009 22:16

merci de la visite ; jolies images, judicieusement agencées, ce qui n'est pas mon cas,surtout au niveau de la cohérence et de la chonologie et tout aussi joliement commentées

Blandine 01/03/2009 09:45


Bonjour Bernard et bienvenue !


sophie 28/02/2009 20:26

En Angleterre, où il pleut souvent et gèle rarement, il y en a de magnifiques tapis! J'ai essayé d'en acclimater ici, mais les résultats ne sont pas concluants. Il y en a bien quelques coussins de-ci de-là mais pas comme chez toi

Blandine 01/03/2009 09:42


Pas besoin de les acclimater ici ; elles sont arrivées toute seules, ont dû trouver l'endroit agréable car elles sont en pleine forme.


verveine sauvage 28/02/2009 07:23

Chez nous aussi les mousses s'imposent mais nous n'arrivons pas à leur en  vouloir, couleur, toucher, tout est séduisant et ton commentaire sur leur rôle "épurateur" ne me donne pas envie de les éradiquer.. Non vraiment, elles sont bien chez nous et c'est tant mieux...

Blandine 01/03/2009 09:39


Moi non plus, je ne leur en veux pas, pas du tout même !


dominique 27/02/2009 19:55

J'aime beaucoup les mousses, je vais souvent en chercher dans la forêt et je les met au pied des arbres dans mes massifs d'ombre et elles s'implantent très bien!Bonne soirée

Philippe 27/02/2009 13:58

C'est incroyable comment les mousses résistent au froid et au gel. J'ai été surris d'en voir de si belles dernièreent au bord du lac de Pierre Percée.

Blandine 27/02/2009 14:47


Pierre Percée, le Jardin de Berthille => même terre, mêmes conditions climatiques.

Il y a au bord du lac de magnifiques et moelleux coussins vert grisâtre que je devrais implanter au jardin.


Marcel 27/02/2009 11:38

Beaucoup de diversité effectivement dans les mousses. Elles donnent un certain "caractère" comme celles qui poussent sur les pierres de ma maison, mais il  faut parfois les contenir ce qui n'est pas trop difficile.

Philippe D 26/02/2009 20:54

Avec l'humidité que nous connaissons depuis quelques années, la mousse se fait de plus en plus présente au jardin. Elle devient vraiment envahissante!

Blandine 27/02/2009 14:43


En plus de l'ombre grandissante, les deux derniers étés humides ont favorisé la propagation des mousses. A certains endroits, il n'y a même plus d'herbe. C'est le
passeur de tondeuse qui est content !


Carzan 26/02/2009 19:57

Voilà un bien bel article Bethille ! J'aime beaucoup les mousses, elles sont chacunes leur tonalité, plus claire, plus foncée.  Au jardin, j'hésite toujours à les enlever, mais à un moment il faut inévitablement sévir...

DanielleDMD 26/02/2009 18:39

Elles sont très jolies mais ont tendance à s'étaler un peu trop, à mon goût ! Dans les massifs je les enlève avec un petit balai ramasse feuilles en même temps que toutes les feuilles qui ne se sont pas décomposées, d'aileurs il va falloir le faire ! As-tu une autre méthode ?

Blandine 27/02/2009 14:41


J'arrache manuellement aux endroits dégagés. Lorsque c'est au coeur des touffes comme dans les aubriètes ou les phlox mousse, j'attends la fin de la floraison et je
déplante en "démoussant" les racines.


florent (flocon d'avoine) 26/02/2009 18:30

Moi aussi j'aime ces mousses que je trouve rassurantes et parfois confortables au toucher. L'hiver est revenu aujourd'hui dans le jardin intime du massif... La petite chatte est morte et dans nos coeurs et dans notre maison, il fait très froid.

Blandine 27/02/2009 14:39


Petite chatte est sûrement plus apaisée maintenant.


monique 26/02/2009 18:14

Idem. Je les trouve merveilleuses mais faut pas non plus qu'elles empiètent trop non mais !

Blandine 27/02/2009 14:38



Qu'elles empiètent ne me dérange pas ; en revanche qu'elles étouffent des plantes, NON !



Anne Marie 26/02/2009 18:06

quelle bonne idée cet article sur les mousses ! elles sont toutes différentes et si belles... J'en ai aussi de plus en plus dans le gazon, l'ombre aidant...

Blandine 27/02/2009 14:48


Privilège des jardins prenant de la maturité ...


brigitte 26/02/2009 13:19

mais c'est tellement facile à enlever quand vraiment elles exabusent !! d'ailleurs chaque fois je me demande comment elles se nourrissent en tenant si peu au sol !! Tu auras de quoi faire de jolis nids pour les oeufs de Pâques ....

Blandine 27/02/2009 14:37


Bonne question Brigitte !

Trouvé sur Wikipédia"... les mousses se nourrissent essentiellement à partir des nutriments apportés par les
invertébrés (excréments, mucus), ou par la pluie, l'eau capillaire et interstitielle et à partir des apports aériens de gaz et particules nutritives.
Ce faisant, les mousses jouent un rôle important dans l'épuration de l'air. Pour les mêmes raisons, elles accumulent certains polluants résilients ou non biodégradables."


Rechercher