Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 09:37

Le massif pourpre est éclatant.

Asters, glaïeuls, persicaria, amarantes et sedums flamboient. Au niveau de la couleur, c'est vraiment ce que j'avais en tête. Il y a toutefois quelques ajustements à faire pour 2008 : les couleurs pourraient être mieux réparties ; 'Alma Pötschkte' et 'Monte Cassino' sont trop hauts pour leur place actuelle (voir travaux) ; la grosse touffe de deschampsia n'est pas à sa place.

La persicaria amplexicaulis 'Taurus' est une petite merveille : en fleurs depuis plus de deux mois et demi ; un port souple mais pas vautré ; des fleurs fanées qui ne jurent pas ; un rouge groseille à tomber ; un feuillage vert tendre.

Et en plus de toutes ces qualités, la belle se bouture aisément : il suffit de tirer délicatement sur une branche au niveau du sol, de raccourcir, de ne garder que deux feuilles, de planter profondément et d'arroser souvent et généreusement.

Deux pieds ainsi bouturés en août préparent déjà une fleur.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Malo 13/02/2011 18:11



Bonjour! C'est en cherchant des infos et des idées de combinaisons sur les persicaria amplexicaulis 'Taurus' que je suis tombée sur votre blog.  Une heureuse rencontre qui a terminé de me
convaincre d'en planter dans mon jardin! Avec quoi les avez-vous associées?  Ont-elle un développement rapide?



Blandine 15/02/2011 14:45



Bonjour Malo et bienvenue !


 


Dans une terre riche et gardant un peu l'humidité, je pense qu'elles doivent s'étendre rapidement. Ici, dans une terre sableuse et très sèche certains étés, cela
reste raisonnable et gérable. En quatre ans, le petit godet s'est transformé en un gros demi-mètre carré.


 


Derrière cette persicaire pousse un pied de calamagrostis brachytricha ; un sedum 'Herbstfreude' pousse à proximité de même que des asters moyens blancs.



lydie 18/12/2008 22:36

alors la  j ai pris des gros bouts de racine dur dur a extirper  il faut donc juste un bout incroyable  je me suis cassee le dos ce jour!

Blandine 19/12/2008 09:41


Oui, juste une tige. Tu tires délicatement sur une tige en la remauant d'avant en arrière et de gauche à droite pour essayer d'avoir une ou deux racines et ça marche.
Mais j'ai une terre très très facile à travailler et sortir une plante se fait facilement.


brigitte 01/01/2008 13:13

chouette, je suis ravie de te retrouver chez Blandine, Bufadou ! j'espere que toi tu ne dis pas "ooooooh noon, pas ELLE " ....
Blandine, je viens de cliquer plusieurs fois sur la photo de ton massif pour mieux voir les glaieuls , jusqu'à présent je haissais leurs hampes droites , mais là, intégrée dans un beau fouillis...je serais bien tentée de me réconcilier avec eux. Comment s'appellent ceux ci ?
mais tu l'as peut être écrit pls bas, je continue donc ma lecture..

Blandine 01/01/2008 14:55

Aucun nom à te donner Brigitte, ils faisaient partie d'un lot de 100 bulbes, acheté en super promo par JL.
Je suis comme toi, les glaïeuls au garde-à-vous, je n'aime pas ça. Trop rigides, toujours à moitié vautrés si tu ne les tuteures pas ..., bref pas du tout la fleur vers laquelle je vais.
Mais là, leur chance a été d'être des fleurs de la couleur que je souhaitais précisément pour ce massif ... et puis c'était un cadeau.
Je les ai plantés par touffes de 7 bulbes environ plus ou moins profondément pour essayer d'étaler leur floraison.
Le résultat m'a plu. J'ai eu des fleurs durant un long moment. Ma seule erreur a été de faire confiance aux vivaces environnantes pour leur tuteurage  => pas suffisant. Il faut un soutien bien ferme.
J'ai donc rentré précieusement en cave les bulbes et la multitude de bulbilles obtenus en espérant réussir leur hivernage.

bufadou 30/12/2007 20:02

perso ,si cestsi facile j aimerais bien une petite bouture.
merci d avance M,dame

Blandine 31/12/2007 15:17

Mais, avec grand plaisir, m'dame bufadou. Je te fais ça au printemps, dès que c'est possible.