Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 10:05

 

2012 aura été l'année des hémérocalles. Elles ont fleuri en masse et jusque tard en saison. 'Stella de Oro' ouvrait même encore une timide fleur la semaine dernière.

hemerocallis-Iron-Gate-Glacier-20-juil-12.JPG

hemerocallis 'Iron Gate Glacier' en juillet

 

Mi-septembre, en coupant les hampes fanées, quatre tiges de la prolifique 'Crawley Crow' présentaient des renflements plutôt étonnants. Renseignements cherchés, il s'agissait de proliférations.

Il s'agit d'un autre mode de multiplication des hémérocalles. Sur les tiges florales, à l'endroit où de petites feuilles apparaissent, un bourgeon se forme parfois, qui donnera naissance à une hémérocalle identique au pied mère.

Il est d'ailleurs possible de forcer l'apparition de ce bourgeon en arrachant la petite feuille.

 

Il suffit alors de couper cette hampe à deux/trois centimètres sous le bourgeon et de la mettre dans un verre d'eau en prenant bien soin de juste faire effleurer la base du bourgeon à la surface de l'eau. Normalement, en une ou deux semaines, de solides racines blanches apparaissent.


Malheureusement trop sèches, ces quatre tiges n'ont pas permis que les bourgeons aient la force de raciner.

proliferations-hemerocallis-Crawley-Crow-12-sept-12.jpg

 

Par chance, quelques jours plus tard, en nettoyant la belle 'Ruby Cabernet', une vigoureuse prolifération se cachait au coeur du pied de la belle 'Ruby Cabernet'.

profliferation-hemerocallis-Ruby-Cabernet-23-sept-12.jpg

 

Cette fois, la tige encore pleine de vie a rapidement permis au bourgeon de développer de belles racines qui ne demandent qu'à être empotées. Ce magnifique bébé va passer l'hiver à l'abri ...

    profliferation-hemerocallis-Ruby-Cabernet-5-nov-12.jpg                   profliferation-hemerocallis-Ruby-Cabernet-6-nov-12.jpg

 

... et donnera naissance à une jolie 'Ruby Cabernet' dans deux ans.

hemerocallis Ruby Cabernet 17 juil 12

 

Et dans vos jardins, avez-vous remarqué ce même phénomène cette année ?

Partager cet article

Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Christine des Glaces 08/11/2012


Je n'ai pas prété attention mais je note pour l'année prochaine. Biz christine

Stéphane 08/11/2012


Bonjour Blandine, tu en as de la chance ici cette année des floraisons très courtes et pas beaucoup de fleurs.............bref une année à oublier!!


A bientôt

Lydie Cagouille's garden 08/11/2012


je te raconterai ça dans les annnées à venir puisque j'ai planté mes deux premières Hemerocalles il y a quelques semaines !  Mais je note la technique !


bonne journée


Lydie

annie h 08/11/2012


elle est incontournable cette fleur elle merite d'etre un peu plus connue en France


moi quand c'est comme ça je mets un peu dans l'eau pour s'elle raçine plus


j'adore ton iron glacier si jamais tu veux faire un échange pas de soucis  

Nicole 08/11/2012


Je vais regarder ça de plus près sur mes hémérocalles. Cela m'étonnerais, ici elles n'ont plus de fleur depuis longtemps.


Bonne journée


Nicole

dorigord 08/11/2012


Il faudra que je surveille mes hémérocalles pour pouvoir les partager. Sais-tu que les pétales se mangent et sont délicieux?


Merci de nous faire connaitre tes astuces!

c.ost 08/11/2012


Voilà un conseil super intéressant! Sais-tu que certains H. caracolent en tête pour les prix: voir les créations de la pép. de la Thyle (ex: Ibis Sacré: 90 €,Oeil du Cobra: 80€)

Triton 08/11/2012


Je connaissais pas cette méthode de reproduction. Merci pour l'info ;)

catherineM 08/11/2012


Etonnant mode de prolifération. Je vais dès demain mettre le nez dans les pieds d'hémérocalles pour voir ce qu'il en est !


Celles que tu nous présentes sont fort belles.

Sylvaine 08/11/2012


Je n'ai pas fait attention, je regarderai attentivement l'an prochain.


J'ai surtout des hemerocalles Fulva qui se multiplient par les racines.


Bonne soirée

Françoise 08/11/2012


Bonjour,  j'ai mis beaucoup d'hémérocalles ici,  j'adore ces fleurs si faciles.  Les touffes augmentent rapidement ici et les dernières fleurs sont sorties debut septembre..


 


Je n'ai jamais remarqué cette prolifération..  je ferai attention l'an prochain..  je ne demande que ça..   Merci mille fois

Nikki 09/11/2012


J'ai aussi appris quelque chose, merci pour le filon !...

stephanie 09/11/2012


Très intéressant ton article, je ne connaissais pas cette astuce ! bon, je n'ai presque pas d'hémerocalles, juste un pied deja présent, que j'ai divisé cette année, mais en tout cas, ça pourra me
servir ! et je note le nom de la première, car je les aime simples, ces fleurs là, et celle-ci me plait !

Marie-Claude 09/11/2012


Pas de proliférations sur les tiges de mes hémérocalles mais plusieurs sur les tiges de mes orchidées !


Bises


MC

bellaciao 09/11/2012


très intéressant, ce mode de multiplication, trop tard pour cette année, mais l'an prochain ..... est ce plus commun sur certains types d'hémérocalles que sur d'autres ? (tétraploïdes entre
autres).


quant aux prix ...... je ne les regarde même pas, ce qui ne me prive pas, j'ai un jardin plutôt naturaliste, et ces crinolines colorées n'y feraient pas bone mine , je trouve !

Carzan 09/11/2012


Moi non plus je ne connaissais pas cette technique de multiplication, mais c'est noté et l'année prochaine, je guetterai.  Pour les grosses touffes, on les divise, mais je trouve cette
technique très intéressantes pour les variétés pour lesquelles la touffe n'est pas encore fort développée.  A retenir !

Philippe D 10/11/2012


Je n'ai jamais vu ce phénomène et mes hémérocalles ont très peu fleuri cette année.


J'ai un vieux pied que je dois sans doute diviser. Les jeunes sujets n'ont pas beaucoup fleuri non plus pour mon plus grand désespoir.


Bon dimanche. 

JardinEnValois 11/11/2012


Il n'y a qu'en Lorraine qu'on voit ça ! Tu dis que tu vas la rentrer ; je croyais ces plantes tolérantes aux grands froids (-20 si ma mémoire est bonne ?). Enfin, tu nous diras. Ta blanche est
superbe. Bises.

mp 11/11/2012


coucou


Très intéressant ton article, je ne connaissais pas! mais peu d'hérocalles dans mon jardin d'ailleurs je cherche quelques pieds ( c'est un clin d'oeil )


a+;à


mp

Karine 12/11/2012


J'ai aussi récupéré des bébés comme ça cette année. Mais je les ai tout de suite mis en terre à coté du pied mère. A suivre ! Bonne journée

annie h 13/11/2012


l(intéret serait encore maintenat avant les trop grosses gelées


comme a la st catherine


ça lui permet de s'installer un peu pour le printemps sinon au printemps


a bientot

Anne Marie 13/11/2012


ouiiiii ! j'ai remarqué le même phénomène sur une toute jeune (mais vigoureuse) hémérocalle offerte l'an dernier par une amie : une jolie touffe poussée sur une tige défleurie... Posée sur un
verre d'eau, les racines se sont développées à vitesse V, et le bébé est déjà en pot pour une plantation au prochain printemps. Cela fait partie des délicieuses surprises que nous offrent nos
jardins !

Anne Marie 13/11/2012


PS : ton Iron Gate Glacier est absolument superbe ! j'adore ces coloris doux de beurre frais (Joan senior lui ressemble beaucoup)

Alex Leclerq 13/11/2012


Faut que je parle avec mon paysagiste, je veux absolumment ces fleurs dans mon jardin

Zephirine 15/11/2012


J'ai coupé les tiges fanés de mes hémérocalles bien trop tôt pour leur laisser "faire des bébés toutes seules"... mais certaines variétés sont coutumières du fait, et m'ont fait des
proliférations régulièrement. Pas toutes. Ca a fait le bonheur de quelques copines, d'ailleurs! 'Little Sweet Sue' est celle qui m'en fait le plus souvent.


Ceci dit, tu as sans doute raison, la quantité de proliférations doit dépendre des conditions météo de l'année...


Et je suis moi aussi sous le charme de la belle Iron Gate Glacier!


Bises sous un beau soleil friskett (3° ce matin!)

Christel 24/11/2012


 J'ai eu la surprise, au printemps, de découvrir des hémérocalles dans une plate-bande éloignée de celle plantée depuis des années. Avez-vous déjà eu des semis d'hémérocalles ?

gazon synthetique 03/07/2013


Salut, j'ai trouvé ton blog grâce à google, car je cherchais à comprendre ce phénomène qui est arrivé dans mon jardin, merci beaucoup pour ces explications je comprends mieux maintenant. 


Très intéressant votre blog :)

Rechercher