Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 08:55

 

Chaque année, lorsqu'arrive le nettoyage de printemps dans la plate-bande d'iris au pied du mur, c'est la même galère. Je marche à reculons devant l'ampleur de la tâche.

Pour un petit mois de floraison, onze mois de feuillage à garder présentable et surtout beaucoup ... trop d'entretien.

plate-bande1-iris-17-fev-11.jpg

 

D'autant que ce nettoyage est de plus en plus fastidieux car, au fil des années, les  iris ont formé un réseau inextricable de rhizomes enchevêtrés, grimpant les uns sur les autres. L'espace s'amenuisant, certains commencent même s'infiltrer entre les pierres afin d'escalader le mur. Trop c'est trop !

plate-bande-iris2-17-fev-11.jpg

 

Il devient impossible d'extirper la moindre racine d'indésirable. Inutile de penser à déloger sans faire de dégâts,  pissenlit, trèfle, chiendent et autre herbe à lapins (heracleum spondilum) qui s'y logent et s'y reproduisent tous avec délectation.

 

Ce nouvel espace libéré va me permettre de reproduire une association qui me fait tant rêver chez Renée : leymus arenarius et euphorbia cyparissias 

 

Puisque que ces deux bulldozers se sont montrés trop agressifs pour le jardin,  ils se partageront - ou se battront - là les mètres carrés à leur entière disposition. Coincés entre le haut mur et la route, cette bande de terre saura enfin les discipliner. 

 

Un mois après le début du nettoyage et la plantation, les petits éclats de leymus commencent à explorer l'espace et l'euphorbia cyparissias 'Fen's Ruby' prépare ses fleurs.

plate-bande-iris3-19-mars-11.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
<br /> <br /> Coucou Blandine.... mummmm je vois que tu as mis ton projet à éxécution.... bien... tu verra l'entretien se limitera au début au déserbage (tu aura quelques racines de tes anciennes mauvaises<br /> herbes qui repartirons ou tenterons !!! mais il faut perserverer..;et ensuite le débroussailleur fin février (*) je vois que tu as installée une variété d'Euphorbe moins virulente et plus basse<br /> que E.'Tall Boy'... j'espère que le Leymus ne l'a mangera pas !!! Bon courage pour la suite des évènement...m'est avis que tu ne le regettera pas...chez moi c'est un bonheur permanent...des bises<br /> Blandine !!! tu n'est pas sur facebook... dommage °°)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Merci pour tes conseils, Renée.<br /> <br /> <br /> Pour le moment, aucune des deux plantes ne prend le dessus. Elles se sont déjà bien étendues. Je vais même pouvoir prolonger.<br /> <br /> <br /> Si l'euphorbe que j'ai plantée venait à disparaitre, je suivrai ton conseil et la remplacerai par 'Tall Boy'<br /> <br /> <br /> Dès que j'aurai désherbé, je mettrai une nouvelle photo. Le résultat me satisfait déjà<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Non, je ne suis pas sur Facebook. Le blog correspond mieux à ma façon d'être.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Je viens de voir la photo chez Renée, superbe !<br /> <br /> <br /> Je ne connaissais le leymus, l'euphorbe petit cyprès si , j'en suis envahie mais elle est si jolie....<br /> <br /> <br /> MC<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Attention, le leymus est terriblement expansif. Si tu cherches une graminée au magnifique bleu, il y a l'helictotrichon sempervirens. Je n'arrive pas à le garder au<br /> jardin ... mais je ré-essayerai une quatrième fois, foi de Blandine.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Et moi, qui suis en train d'en replanter un peu partout dans le jardin, je les adore mais c'est vrai qu'ils ne fleurisssent pas longtemps.<br /> <br /> <br /> Je pense quand même qu'il ne faut pas faire de gros massifs d'iris mais des petites touffes parmi les vivaces.<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br /> MC<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> C'est ainsi que je pratique dans le jardin et c'est beaucoup plus gérable mais là au pied de ce mur, je ne voulais mettre que des choses poussant quasiment sans<br /> entretien.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> L'association est en effet très originale. Pour ma part, je ne suis pas encore dégoutée des iris mais il y en a pas mal dans mon nouveau jardin, on verra ce que ça donne dans quelques années.<br /> <br /> <br /> Quelques fois des coups de tête et d'autres de longues périodes de réflexion pour faire murir les idées et les jardins...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Tu vas avoir le plaisir de la découverte cette année. Cela doit être intéressant de voir se développer un jardin que l'on n'a pas planté.<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> <br /> j'ai connu la même galère avec une plat bande d'iris je limitais le plus que je pouvais par des vivaces surtout pas glyphosate j'aimais bien la valériane qui se coince bien entre lorsqu'elle se<br /> resème et des asters alpinus devant  j'applique le conseil d'un vieux jardiner meubler pour moins désherber<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Ici, la valériane ne se ressème pas, trop froid, trop humide ? Je la garde d'une année à l'autre, c'est déjà ça.<br /> <br /> <br /> Pour les semis entre les rhizomes, les pissenlits s'en donnent à coeur joie. Déloger leur racine en carotte est mission impossible sans faire de dégâts<br /> collatéraux.<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> <br /> Moi aussi j'aime cette association ! mais comme tu dis il leur faut un c"hamp de bataille" pour s'exprimer, on verras qui des deux colonise le plus vite ^^<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Je parie sur l'euphorbe qui commence déjà à tendre ses racines.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Ahhh... je vois qu'on fait le même bilan sur les iris. Quand ils sont en fleur, surtout au pied d'un vieux mur comme le tien, c'est juste magnifique... mais le spectacle est court et le travail<br /> d'entretien ereintant.<br /> J'en ai planté aussi du côté rue, au pied de notre mur extérieur... et chaque année... je me tête... je les garde, je les garde pas !<br /> Je suivrai en tt cas avec attention ton nouvel aménagement.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> C'est sûr que je regretterai cette masse parfumée d'iris mais pour une quinzaine de jours de bonheur, 50 semaines où je les regarde souvent de travers.<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> <br /> Bjr, pour faire connaître votre blog, venez découvrire notre annuaire gratuit.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Bonjour Sequoia et bienvenue !<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> Blandine,voilà une belle reconversion...faire sécher les rhizomes pendant 3 ans avant d'en extraire l'essence (le N°5 de Chanel en contient)!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> J'y ai pensé Claudine. Pas pour essayer de (mal) reproduire ce parfum mythique qui est loin d'être mon préféré mais pour en faire de la poudre aromatique. Surtout<br /> que tous ces iris que j'arrache sont des iris pallida qui sont très aromatiques. <br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> J'imagine que tu es en train de t'y mettre. Je reste sur ma faim, j'attendais la suite qui devrait arriver sans doute. Même chose chez moi pour les iris, ça monte les uns sur les autres. Il<br /> faudrait vraiment que je m'y active mais il est un peu tard là.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Patience, Monique, patience !!!<br /> <br /> <br /> <br />
I
<br /> <br /> Une belle idée !<br /> <br /> <br /> C'est vrai que les iris peuvent devenir très envahissants !<br /> <br /> <br /> NB : à la fin du mois la fête des plantes de Saint-Jean de Beauregard (j'ai hate d'y aller !)...<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> Isa-Marie<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Dommage que Saint Jean soit si loin de a Lorraine :-(<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> C'est une bonne idée de caser à cet endroit ces envahissantes, surtout le Leymus. Je n'ai pas osé le tenter celui-là. C'est comme l'herbe-aux-goutteux, impossible de s'en défaire.<br /> <br /> <br /> Je recycle mes iris au fur et à mesure dans ma pinède où le sol est difficile. Comme tu le dis,  beaucoup de souci pour une durée limitée de floraison. Et chez moi, les<br /> iris fleurissent, il pleut pendant 15 jours ! <br /> <br /> <br /> Je te souhaite un bon dimanche. Bises.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> C'est vrai, j'avais oublié la pluie qui ruine régulièrement la floraison des iris :-(<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> L'herbe aux goutteux, quelle galère ! J'ai eu l'idée plus sotte que grenue d'en planter dans un massif. Depuis, j'arrache, j'arrache ! Mais c'est peine perdue ! Il y<br /> en a toujours et toujours.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> courage, courage.............il y a toujours un coin qui ne va jamais!<br /> <br /> <br /> a+@<br /> <br /> <br /> le jardin boultois<br /> <br /> <br /> mp<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> <br /> Alors bon courage, la sortie de l'hiver veut souvent dire, ces tâches fastidieuses. A bientôt<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Blandine, connais-tu bien la faculté de ces deux plantes à envahir le terrain ? elles sont superbes, c'est sûr ! des couleurs et des formes de feuillages de toute beauté... Mais attention à leur<br /> extension par rhizomes... Je les ai eu toutes les deux au jardin. Et j'ai mis un temps infini à les éradiquer... je préfère te prévenir.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Oui, oui Anne-Marie, je connais. J'essaye d'ailleurs de me débarrasser de l'euphorbe depuis plusieurs années. Mais là, ces deux plantes sont coincées : route d'un<br /> côté, mur de 2 m de l'autre.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> oui du travail en prévision bon courage<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> <br /> Il y en a qui font payer cher l'entrée de leur jardin et que la presse horticole encense qui ne se posent pas de questions existencielles sur le désherbage des iris : un bon coup de glyphosate<br /> entre les rhizomes et les visiteurs devront s'en contenter !!! Se reconnaîtra qui veut...<br /> <br /> <br /> Bravo à la belle association, je vais m'en inspirer car j'ai ces 2 plantes mais mon époux continuera à désherber à la main sa collection d'iris qu'il affectionne.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Décidément, le mariage arrangé de Renée fait mouche.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> L'association des deux sera superbe !!! C'est une idée que je vais garder dans un coin de ma petite tête ! Bon we, bizzz ;D<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Elle a trotté pendant presque un an dans ma tête.<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> <br /> Ah oui, les iris et leurs racines toutes enchevétrées ! je regarde les miens en pensant qu'il faudra bientôt s'en occuper. Ils n'ont que quatre ans et resteront en place cette année.<br /> L'association de Renée est très belle, certainement plus longue que celle des iris.<br /> <br /> <br /> Bon week-end<br /> <br /> <br /> Nicole<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Et Renée a achevé de me convaincre en me précisant qu'elle passait la tondeuse en début de saison pour rafraichir sa plate-bande.<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> Comme je te comprends ! je me dis tous les ans, arrache donc ses iris ! qui se chevauchent et ne fleurissent plus beaucoup, encore un peu de réflexion ...<br /> <br /> <br /> Je découvre l'association chez Renée, c'est trés beau, tu n'as pas choisi la même euphorbe, celà ne rendra pas tout à fait la même scène ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Seules les jeunes pousses de l'euphorbe 'Fen's Ruby' ont cette couleur pourpre. La plante reprend une teinte verte au fil des semaines et sa floraison est jaune<br /> acidulé comme celle de la plupart des euphorbes.<br /> <br /> <br /> <br />