Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 23:16

 

Je ne sais d'où ils arrivent mais depuis trois ans que la plante (persicaria bistorta 'Superba') fleurit au jardin, chaque mois de mai les voit revenir durant quelques jours. Quel mystérieux signal ces insectes perçoivent-ils un beau matin, qui les fait se déplacer en nombre et se gorger de nectar des heures durant sur les épis roses ?

persicaria-bistorta-Superba1-20-mai-14.jpg

 

D'ailleurs ils ne sont pas les seuls à connaitre l'adresse. La belle cétoine aux reflets métallisés et le bourdon velu viennent également chercher leur part du gâteau.

persicaria bistorta Superba2 20 mai 14

Mais vienne le soleil à se cacher, tous disparaissent tout aussi rapidement qu'ils sont arrivés et les épis roses retrouvent leur tranquillité jusqu'au lendemain.

persicaria-bistorta-Superba2-25-mai-14.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Blandine - dans Animaux du jardin
commenter cet article

commentaires

Pétales et pattes de velours 01/06/2014 05:24


J'aime pas trop ces moumouches.... et si nombreuses !  j'ai planté des persicarias aussi, j'espère qu'elles iront dans le jardin du voisin, par contre la cétoine et le bourdon sont de
retour, ce qui ne me dérange pas.  De très belles photos en tout cas, bravo.  Bon dimanche.

Blandine 09/06/2014 08:14



Elles sont ni dérangeantes ni offensives. Elles se posent, butinent et repartent sans faire de bruit et sans qu'on s'en rende compte. Certes elles ne sont pas aussi
jolies que la cétoine métallisée mais elles n'abîment rien, elles ;-) !



Philippe D 31/05/2014 06:14


On se demande, en effet, comment ils trouvent l'adresse de nos jardins. Ils doivent avoir un flair terrible! 


J'ai également une plante qui attire énormément de butineurs.


Bon weekend que j'espère ensoleillé. 

Blandine 09/06/2014 08:12



Radio-bzzz doit faire une bonne publicité pour relayer l'info :-))



Jeanne-Marie 29/05/2014 11:15


Belle observation, et beau reportage.


Il y a tellement de choses à découvrir dans un jardin.


Merci du pertage. Bonne journée.

Blandine 09/06/2014 08:08



Sans être une contemplative, j'aime prendre le temps d'observer en détail. Et je crois que je perçois mieux les détails qu'un ensemble.



c.ost 28/05/2014 09:11


Où as-tu trouvé ces insectes artificiels?

Blandine 29/05/2014 07:39



Facile, la broche verte aux reflets métalliques vient tout de mon bijoutier ;-)



Marie-Claude 28/05/2014 07:51


Curieux, j'ai la même plante et je n'ai jamais vu cette effervescence autour !


MC

Blandine 29/05/2014 07:37



Il n'y a quand même pas que mon pied de bistorte à être répertorié dans le Guide gastronomique des meilleures fleurs de France.



ginkgo 27/05/2014 22:17


Bonjour


 


Merci j'adore


Bravo

Blandine 29/05/2014 07:35



Lorsqu'on a le temps et le privilège de pouvoir observer son jardin on découvre tout un tas de choses passionnantes, un peu à la manière d'Alphonse Karr dans son
Voyage autour de mon jardin.



Gisou 27/05/2014 13:44


Tes "mouches à miel" pourraient être des empis tessellata, voir le site sur les insectes diptères www.ecosociosystemes.fr/dipteres.html


Vivent le plus souvent au bord de l'eau et seraient de bons indicateurs de sa qualité.  Bon c'est pas tout, au boulot maintenant ! Bises

Blandine 29/05/2014 07:29



Mais c'est bon sang bien sûr ! C'est exactement ça ! Le corps recourbé, les gros yeux globuleux, les papattes rougeâtres et pas épilées et la longue trompe. Bravo et
merci beaucoup Gisèle !



Christine des glaces 27/05/2014 12:01


Impressionnant rendez vous que ta persicaire bitorpe, je vais regarder la mienne pour voir si nous sommes sur le même genre de terrain d'atterrissage.Outre le fait que j'adore les
persicaires celle ci illumine particulièrement le massif pour ma plus grande joie.Biz.


 

Blandine 29/05/2014 07:22



Il faut les saisir au passage car je ne les vois que trois ou quatre jours les bonnes années. Parfois seulement un ou deux comme cette année.


Dans ta terre riche et qui garde plus l'humidité, surveille la plante encore plus attentivement que moi si tu ne veux pas qu'elle colonise trop les alentours.



Fr@nk 27/05/2014 11:39


Ne serait ce pas des Taons ?


bien belles fleurs attirantes ;)

Blandine 29/05/2014 07:19



Pour très bien les connaitre, eux et leurs piqûres :-(, je suis sûre que ce ne sont pas des taons. Ils arrivent plus tard en saison. Grand dieu merci !


Merci d'avoir tenté des les identifier.



zephirine 27/05/2014 07:00


PS: faut quand même prévenir ceux qui, comme nous, succomberaient au charme de la belle Bistrota Superba : si je la laissais faire, elle coloniserait bien tout le massif à elle toute seule! Mais
c'est assez facile de la limiter, en tirant sur les nouvelles pousses vagabondes pour faire sortir le long cordon ombilical qui les relie au pied d'origine!


Est-elle aussi...hum... volontaire, chez  toi?


Bisous vigilants! ;o))

Blandine 29/05/2014 07:15



Tu sais, ici dans ma terre sableuse et bien desséchée les étés normaux, elle ne progresse qu'à petits pas, à tel point que je ne lui soutire qu'un schlouk par an,
pas plus. Mais je la surveille de près.


 



zephirine 27/05/2014 06:55


A mon humble avis, ta bistorte doit figurer en bonne place sur la liste d'un Tour Operator pour insectes! Eh...ce doit être la saison des "rendez-vous au jardin" pour eux aussi! Et il y a
toujours des individus isolés (bourdon, cétoine) qui profitent de leur passage dans le coin pour se joindre à eux! ;o))


Euh...tu as songé à faire payer l'entrée? Trois sous de miel par visiteur, par exemple! ;o))


 

Blandine 29/05/2014 07:13



Pas très fan de miel ... à part sur un morceau de munster pas trop fait.


Si on disait plutôt ... une saison de repas, une hybridation ;-)



ingrid 26/05/2014 23:26


C'est vraiment un garde manger.....spectaculaire

Blandine 29/05/2014 07:11



C'est impressionnant, hein ?



Rechercher