Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 08:48

 

Dire que je pensais mitonner une savoureuse et goûtue sauce aux morilles. Je le voyais déjà dans l'assiette ce grenadin de veau nappé d'une crémeuse saveur corsée et boisée.

 

Toute émerveillée lorsque j'ai découvert un petit dome blond doré à peine sorti de terre, j'ai espéré ...

verpa-conica-15-avr-12.jpg

.... j'ai surveillé sa croissance matin et soir, impatiente, anticipant sa cueillette et me régalant par avance du fumet de ce fameux champignon printanier.

Je lui trouvais toutefois un air quelque peu douteux ...

verpa-conica-18-avr-12.jpg

... loin de se creuser, ses alvéoles s'aplatissaient, son pied s'allongeait ...

verpa-conica-22-avr-12.jpg... quatre jours après sa découverte, c'est la déception : point de belle morille blonde mais une verpe ... petite ... tout petite ...

Adieu morchella et bonjour à verpa conica, un cousin comestible mais à la qualité gustative peu intéressante.

verpa-conica-25-avr-12.jpg

Et histoire de me faire rager davantage, non loin de là, un deuxième verpa conica s'est mis à grandir.

verpa-conica-27-avr-12.jpg

Partager cet article

Published by Blandine - dans Insolite
commenter cet article

commentaires

Jardinement Vôtre 12/05/2012 08:12


Tiens, je ne connaissais pas ce cousin et j'aurai eu le même espoir que toi !

roselyne 11/05/2012 18:44


Je ne vais pas te faire saliver, mais j'en ai trouvé sur ma pelouse devant la maison, tout une famille. J'ai failli marcher dessus, au menu était prévu une blanquette de veau, j' ai donc ajouté
ces belles morilles dans ma sauce.


Mon beau-père en avait trouvé il y a une quinzaine d'années dans son jardin (mitoyen aux miens) mais je crois qu'elles sont toujours en train de sécher dans leur bocal. Ne sachant pas comment
opérer pour les sécher, nous les avons manger et "même pas malade".


Bon week-end   

Blandine 11/05/2012 21:23



Trop tard, je bave sur mon clavier :-)


Vous devez avoir un terroir bien particulier pour en trouver par deux fois.



Zephirine 09/05/2012 17:26


Eh oui, je les avais mangées fraîches: difficile de résister! ;o))


Les petits mousserons des prés, ou "faux mousserons", ou "Marasmes d'Oréades", font aussi partie de mes champignons préférés! Mais j'en ai beaucoup, des champignons préférés, faut dire! ;o))


Bises à ramasser pour consommation immédiate! ;o)

Blandine 11/05/2012 21:08



Les voilà donc les fameux "mousserons" de l'enfance de ma maman ! Il faudrait vraiment que j'en goûte un jour.


Bises d'une autre champignon-holic



Plein Sud Paysage 08/05/2012 10:47


Dommage pour la sauce aux morilles... 


Cependant, je tenais à vous dire que votre site est très joli et instructif. Je vous souhaite une bonne continuation.


PSP

Blandine 08/05/2012 22:04



Bonjour Plein Sud Paysage et bienvenue !


:-)


Merci beaucoup.


Impossible de se promener dans votre site malgré plusieurs essais.



c.ost 08/05/2012 09:09


Tu m'as donné la trouille,j'ai cru que tu avais trépané l'ours!

Blandine 08/05/2012 21:56



Je n'ai absolument pas l'âme d'un chirurgien, j'arrive à peine à ôter une écharde dans un doigt.



Karine 07/05/2012 13:15


Je ne suis pas fan de champignons, mais je t'imaginais salivant devant ta future morille ...J'avoue je me suis un  peu moquée ! Bonne journée

Blandine 08/05/2012 21:53



Contente de t'avoir réjouie ;-)



Zephirine 07/05/2012 11:48


J'avais trouvé des morilles, il y a quelques années, au pied d'un remblai après le déssouchage d'un immense cèdre. Beaucoup, même! Passée la séance d'eau à la bouche en les cueillant, je les
avais trouvées assez fades après cuisson...Le remblai travaillé et planté, elles ne sont jamais revenues....


Mais j'ai la nostalgie du tapis de Tricholome de la St Georges (vrai mousseron) qui poussait chaque année, à cette saison (la St Georges est le 23 avril), au pied d'un immense noisetier, dans mon
premier jardin...hmmm...j'ai faim !!! ;o))


Bisous gourmands!


 

Blandine 08/05/2012 21:39



Tu les avais mangées fraiches ? Le séchage accentue leur goût, comme pour beaucoup de champignons.


Je n'ai jamais rencontré tes mousserons. Dans mon coin de mon cerveau, j'avais associé leur nom avec de tout petits champignons avec un pied très fin. Rien à voir
avec les tiens.



Traîne Buisson 05/05/2012 11:00


Même famille mais moins goûtues en effet... en les faisant sécher, leur parfum se développe néanmoins. Bonne fin de semaine !

Blandine 08/05/2012 21:33



Je n'ai pas eu le courage de les cueillir. Je me contenterai des morilles sèches du commerce.



catherineM 04/05/2012 23:46


Faute de grive...


Mais c'est vrai, une morille bien fraîche, humm...


Il y a pas mal d'année, un ami Vosgien nous avait apporté quelques sapins pour un coin de notre jardin citadin de l'époque. Et nous avons eu le plaisir de faire une belle récolte. Mais une seule
et unique. On en parle encore à la maison !


Bises

Blandine 08/05/2012 21:32



C'est pô juste : pas le moindre champi-pi dans la sapinière de l'homme du jardin :-(



Nicole 03/05/2012 20:47


Une dégustation râtée ! C'est plus simple de les trouver séchées en faisant les courses.


Bonne soirée


Nicole

Blandine 08/05/2012 21:12



Vu comme ça, c'est sûr !



annie h 03/05/2012 19:59


quel dommage

Marie-Claude 03/05/2012 17:42


Je suis nulle en champignon c'est pour cela que je me borne aux champignons de Paris mais j'adore les morilles au restaurant, une entrecôte aux  morilles, hum !!!


MC

Blandine 08/05/2012 21:12



Ah non, pas une entrecôte, ça "sent" trop la viande :-)



zoraly 03/05/2012 10:10


des morilles dans son jardin; quelle chance, mais pour toi ce sera certainement pour la prochaine fois


bises

Blandine 08/05/2012 21:11



Puisse le Dieu des Champignons t'entendre !



mp 03/05/2012 10:06


même pas appétisant, mais drole de bête!


mp


a+


bises

Blandine 08/05/2012 21:09



Même pas joli non plus !