Dimanche 28 février 2010 7 28 /02 /Fév /2010 10:25

Selon la longueur et le mordant de l'hiver, ils éclosent du début à la fin du mois de février. 
Cette année, les premiers ont percé la terre il y a cinq jours seulement. Je suis toujours autant admirative devant ce bouillonnement de la vie qui se prépare en silence sous les terres gelées. Les corolles blanches déjà bien visibles entre leurs feuilles ont un petit quelque chose de conquérant et de touchant à la fois.
 

galanthus-nivalis-22-fev-10.jpg
En deux jours, les voici sortis de terre.
galanthus-nivalis-24--fev-10.jpg
Un petit rayon de soleil et c'est l'épanouissement. Les pétales s'écartent  ...galanthus-nivalis-25--fev-10.jpg
... et dévoilent une courte jupette ourlée de vert.
galanthus-nivalis-23--fev-10.jpg


Cette petite messagère du printemps fait tourner bien des têtes en Angleterre et certains jardiniers sont prêts à ouvrir (très) largement leur porte-monnaie pour s'offrir une petite rareté.
Cela n'est pas mon cas, je me contente de les voir lentement s'étoffer chaque année pour pouvoir multiplier les taches blanches dans le jardin.

Mais cette année, parmi les blanches "gouttes de neige", quelques corolles finement striées de vert ont attiré mon attention.

galanthus-nivalis-26--fev-10.jpg


Autre découverte en ce premier jour de mars : un perce-neige à la fleur plus petite et aux larges feuilles. Qui est-il et comment  il est arrivé jusqu'ici ... mystère !
galanthus-1-mars-10.jpg

Par Blandine - Publié dans : Au bonheur des plantes
Ecrire un commentaire - Voir les 29 commentaires
Retour à l'accueil

Derniers Commentaires

Rechercher

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés