Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 11:55

Certaines plantes, achetées pour leur grande générosité, se révèlent parfois être de véritables pestes une fois bien installées au jardin. Il en est même que je regrette amèrement d'avoir introduites.

- l'euphorbia cyparissias : une magnifique vicieuse à planter mais de préférence dans un contenant. Je me suis laissée séduire par son joli et fin feuillage dans un jardin alsacien (n'est-ce pas Corinne ?).  Au printemps, sa longue floraison vert acide m'enchante toujours autant. Mais elle est vraiment trop vigoureuse et indomptable. Elle se faufile partout, pointe au milieu d'une plante, se glisse sous les bordures, colonise la pelouse. L'arracher sans faire de dégâts collatéraux est quasiment mission impossible car ses racines cassent comme du verre.

- l'aegopodium podagraria 'Variegatum' : en voici un que j'aurais dû éviter de planter là où je l'ai fait. Impossible de l'en déloger : le petit godet s'est transformé en un bon mètre carré de feuillage malgré des désherbages réguliers. Impossible d'arracher en totalité ses racines très profondes. Il avance sournoisement mais sûrement.
Un endroit où toutefois je n'hésiterais pas à le replanter : au pied d'une haie ou d'un gros arbre, dans un coin sombre et une terre ingrate où son feuillage lumineux serait seul à régner en maître.

- l'hypericum calycinum : une jardinière m'avait donné quelques rejets il y a une vingtaine d'années pour végétaliser une partie très pentue. J'aimais bien sa fleur mais n'ai pas supporté longtemps son feuillage grillé à la fin de chaque hiver. J'ai mis des années avant de voir enfin (?) disparaitre la dernière pousse. Le plus fort dans l'histoire est que sa reprise avait été laborieuse et que je l'ai bichonné durant toute une année avant de le voir s'épanouir.

- le lamium galeobdolon : depuis plusieurs années, j'essaie en vain de me débarrasser de ce couvre-sol que je ne trouve finalement pas très joli. Il n'est pas bien méchant, il s'arrache facilement mais il ressurgit toujours alors que je pensais l'avoir totalement éradiqué. Ses longues tiges se marcottent à qui mieux mieux et il suffit d'un petit morceau oublié pour qu'il reprenne de la vigueur et de l'ampleur.

- la pilosella aurantica : je l'avais achetée uniquement pour sa couleur orange. Sa floraison n'est pas exceptionnelle et ne m'a pas convaincue. En revanche sa propension à s'étaler en tapis très serré en fait un Attila des massifs.

- le cerastium tomentosum : certes son feuillage gris et persistant ne manque d'intérêt, certes ses très nombreuses fleurs blanches en mai forment un magnifique coussin. Mais le joli coussin a vite fait de se transformer en épais édredon si on ne le surveille pas de près.

- les ajugas : ils sont capables de couvrir des surfaces impressionnantes en quelques années. J'aime leurs fleurs bleues ou roses au printemps, leur feuillage pourpre ou panaché. Ils ne sont pas difficiles à arracher mais ils peuvent avoir vite fait d'étouffer leurs voisines si l'on n'y prend pas garde.
L'ajuga tenorii 'Chocolate Chips' est bien plus sage, peut-être même trop car sa vitesse de croisière s'apparente plus à celle de la tortue que du lièvre.

D'autres couvre-sols sont actuellement sous surveillance au jardin : la lysimachia numularia 'Aurea', le gallium odoratum, le ceratostigma plumbagoides, les vinca, les lamium maculatum.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DenisBloud 18/06/2010 09:24



Bonjour- Tous ces commentaires proviennent de personnes qui ont un jardin et ont donc peur d'être envahies. De mon côté, j'ai un terrain sauvage en Haute-Savoie (Cernex), en lisière de forêt, où
je me bats contre les ronces et la broussaille sur la base d'un ancien pré herbu et pentu (moraine) avec source et ruisseau. Les seules plantes qui ont pu survivre et parfois gagner un peu de
terrain sont: Millepertuis, Reine-des-Prés, Solidago-Verge d'Or, Impatiente géante, Hémérocalles, Framboisiers, Muguet, Iris d'eau, Vinca minor (à l'ombre seulement), Héliopsis, Tanaisie, Origan.
Je vais essayer d'implanter Geranium macrorhizum dont Stéphane Marie a parlé dans un récent "Silence ça Pousse" et Lysimachia punctata (donnée par une amie). Tout plutôt que les ronces et la
broussaille car c'est à 30 min de voiture de chez moi et je n'y vais pas souvent! Merci de vos idées mais seule l'expérience sur le terrain peut valider les opinions personnelles!



aron 02/04/2010 17:48



c'est vrai que je n'ai pas la même surface que toi, tu y arriveras....!



aron 29/03/2010 12:44


coucou Blandine,
Je n'essaie plus  de m'en débarasser, mes os crient pitié!
En partant du constat que nos chères plantes n'en font qu'à leur idée, je me suis résignée à m'en accoutumer. Toutes ces envahisseuses m'offrent finalement les ressources en matière végétale qui me
font défaut dans certains coins du jardin.... Elles me servent donc de paillis et si vraiment j'en ai trop elles retournent à la terre sous formes d'extraits fermentés!
Depuis que j'ai adopté cette attitude, il m'arrive parfois de guetter la repousse de certaines. Envahisseuses?
...chuis contente il fait doux dans mon coin en ce moment


Blandine 01/04/2010 07:52



Coucou aron !


Tu as peut-être été plus raisonnable que moi dans tes premières plantations. Ayant pas aml d'espace au jardin, la tentation des couvresols bulldozer est souvent bien
alléchante pour une débutante.



Anne Marie 28/02/2010 17:50



D'accord avec tout ce qui a été dit... L'euphorbe cyparissias, il m'a fallu 10 ans pour ne plus en voir un seul bout ressurgir....


Dans la famille lysimaque je dirais "cléthroide" , la jolie blanche en bec de canard. Elle se faufile partout aussi, mais je n'ai pas l'impression qu'elle etouffe ses voisines, et elle est
vraiment trés belle avec son épis blanc coudé et ses feuilles qui rougissent en automne...



Blandine 02/03/2010 08:01


10 ans :-o !!! Tu me donnes un espoir fou Anne-Marie :-(

Pas trop de problème avec les cléthroides : ma terre est trop sèche en été pour leur offrir une place de choix même si le pied est magnifique et gagne un peu de terrain chaque année.


DanielleDMD 26/02/2010 15:52


Comme le dit si bien Sylvaine l'acanthe fait partie de ces pestes. Pour éviter sa propagation couper les hampes florales avant que les graines n'éclatent et se ressèment dans tout le jardin. Même
la sécheresse n'en vient pas à bout !!!


Blandine 02/03/2010 07:48


Ma terre ne doit absolument pas convenir aux acanthes car même hungaricus, réputé moins sensible au froid, reste ridiculement petit. Pourtant, en été, ma terre est
bien sèche. Je ne sais donc si je dois m'en plaindre.


Sylvaine 26/02/2010 13:40



Pour compléter la liste, l'Acanthe est une vraie envahisseuse : un pied planté par mon cher Papa il y a vingt ans, un petit pied de rien du tout et maintenant un vrai champ !
Comme elles sont dans la pente entre les deux cerisiers, je les laisse mais il y en a une autre dont j'aimerais bien me débarasser et je n'y arrive pas !!!
Mon cauchemar, c'est Allium triquetum.
J'ai acheté cinq bulbes il y a dix ans, seulement cinq parce qu'il était écrit qu'il se plaisait dans les coins ombragés et frais or, dans mon jardin, les coins ombragés sont secs et j'avais peur
qu'il ne s'y plaise pas. Si j'avais su !!! Il se plait partout, se multiplie à toute allure et j'ai beau enlever des centaines de bulbes et bulbillons tous les ans, j'en ai toujours autant !!!



Blandine 02/03/2010 07:46



Vu le portrait que tu en dresses, je vais me féliciter que les acanthes n'aient jamais résisté aux hivers lorrains.

Allium triquetum, c'est le petit ail sauvage que l'on rencontre à l'état sauvage dans le Sud de la France ? Lui non plus n'a jamais voulu s'installer au jardin. Oufffffff !



monique 26/02/2010 08:39


Il y a de la révolte dans l'air Blandine ? Je vais faire mon exigeante ce matin moi : à chaque plante citée, j'aurais bien vu une petite image cliquable par exemple, histoire de nous régaler les
yeux (il y en a que je ne connais pas). Pis il pleut alors tu as tout le temps hein ?


Blandine 26/02/2010 12:28


Des images ? Et cliquables  en plus ?! :-) On verra ce qu'on peut faire :-) Mais pas avant la semaine prochaine, les journées sont trop courtes en ce
moment.


DanielleDMD 24/02/2010 18:56


La lysimachia est du même genre que le lamium galeobdolum, une vrai galère pour s'en débarrasser. Quant aux vinca, à fuir comme la peste, même les minor, toutes mimis, qui sont presque
aussi envahissantes que les major. 


Blandine 26/02/2010 12:26


Houlalaaaa, je commence à me sentir maaal !!! J'ai de la lysimaque et plusieurs vincas au jardin !!!


ANABEL 24/02/2010 16:08


Je crois que la pire de tout c'est le lysimaque firecracker. POur des raisons de santé j'ai été peu présente ces 3 dernières années dans mon jardin et maitenant je me retrouve avec quelques m² de
lysimaques à désherber; les racines sont en fait des chignons de petites racines ultra serrées sur une dizaine de cm de profondeur, en un mot l'horreur!!!!, donc à mon avis une plante qui aurait
besoin d'une barrière superficielle anti-rhyzome! ou carrément on s'en passe!


Marie-Noëlle 23/02/2010 22:23


En effet, j'en reconnais plusieurs de ces envahisseuses et d'autres que tu signales  comme telles, de cette façon, cela m'évitera de les planter. Dans un autre domaine, il y a la menthe ...
une horreur ! à bientôt


Blandine 26/02/2010 12:24


La menthe ?! Une envahisseuse de première, en effet. Mais le plaisir d'un bon thé à la menthe fraiche du jardin vaut bien quelques sacrifices, non ?!


Isabelle 23/02/2010 19:38


Très intéressant ce post. C'est super de pouvoir profiter de vos expériences afin de ne pas commettre les mêmes erreurs.
Chez moi, y a bien la lysimaque Firecracker et le géranium pyrenaicum mais je les tolère encore car ce sont deux très belles plantes.
Mon plus gros problème c'est avec une angélique (que j'ai laissé monter en graines) que je l'ai eu. Impossible de m'en débarasser depuis plusieurs années...


Blandine 26/02/2010 12:22


Décidément, elle remporte les suffrages la lysimaque 'Firecracker' Pour l'instant, elle est encore sage au jardin. Le sol très sec en été ne doit pas lui offrir les
conditions qu'elle affectionne.


perceneige 23/02/2010 18:45


Entierement d'accord avec toi ! les deux premières sont redoutables...
je pense aussi à la "lysimaque Fire craker " dont j'arrache quelques pieds tous les ans, et aussi la "coronille rose", que j'ai laissée  dans le précèdent jardin, en prenant soin d'en arracher
un maximum avant de partir tout de même...


Blandine 26/02/2010 12:20


Il y a quelques années, j'ai failli succomber aux sirènes de la tentation de la coronille rose mais sa rusticité un peu limite m'avait fait reculer. J'ai bien fait
apparemment.


Geneviève 23/02/2010 11:00


Comme tu le dis pour l'aegopodium, ces envahisseuses doivent être plantées dans des endroits ingrats où rien ne pousse, sous un arbre, au pied d'une haie...Celà les contient et sert de couvre-sol,
malgré tout.


Popi 23/02/2010 09:05


Comme tu dis mieux vaut y regarder à deux fois avant de planter certaines espéces, je vais peut etre mettre mon Physalis en pot moi ^^.
Pour l'instant je n'ai qu'une petite fétuque bleu qui se reséme ou elle veux mais c'est pas bien méchant :)
Bon courage pour l'éradication des envahissantes !


Blandine 26/02/2010 12:14


En terre riche, le physalis se montre redoutable. Maman a retiré une brouette de racines du petit coin où elle l'avait planté.
Mais je doute qu'il se plaise longtemps en pot.

Elle se ressème à l'identique ta fétuque bleue ?


Catssy 23/02/2010 08:32


chez moi, ce sont les symphytums qui semblent un peu trop envahissants à mon goût !


Blandine 26/02/2010 12:11


J'en ai planté deux variétés différentes au printemps !!!


noviomagus.over-blog.com 22/02/2010 19:21


A ces plantes, j'ajouterai l'arum italicum, dont les boules rouges se ressèment à souhait dans le jardin mais j'aime le feuillage de cette plante l'hiver quand le jardin n'a plus de couleurs.
Certains asters sont particulièrement invasifs aussi !!!! Une variété inconnue à fines fleurs, obtenue lors d'un troc plantes se répand dans tout le jardin au désespoir du jardinier en chef, les
racines se glissant sous ou dans les pieds des autres vivaces. Alors avec l'homme, la guerre est déclarée !!!
A+
MC


Blandine 26/02/2010 12:07



J'aimerais bien que chez moi l'arum italicum soit plus vigoureux. Depuis trois ans qu'il est planté, une touffe a disparu et l'autre arbore fièrement DEUX
feuilles !



OST 22/02/2010 16:36


Après les empoisonneuses,les envahisseuses...à quand les plantes "kamikaze"??? Merci Blandine de nous protéger de tous ces plantes "caractérielles"!!!


Blandine 26/02/2010 12:01


Une véritable envahisseuse peut vite se transformer en kamikaze si l'on n'y prend garde. Elle étouffe les plus faibles qu'elle sans que tu t'en aperçoives.


verveine sauvage 22/02/2010 16:33


Dans la liste j'ajouterais aussi le montia siberica qui se sème et se resème à qui mieux mieux et qui a une petite fleur blanche, plus insignifiante, tu meurs.....Je pense aussi la même chose du
lamier mais la variété à belle floraison rose fait que je n'arrive pas à me dire que je l'exclus du jardin... Bonne journée


Blandine 26/02/2010 11:58


Je ne l'ai jamais croisée cette petite montia mais j'en ai déjà entendu parler ... et pas forcément en bien.


mpierre 22/02/2010 15:53


bon on note tes indesirables
a+@
bonne semaine
m-pierre
le jardin boultois


bufadou 22/02/2010 14:39


bonjour BLANDINE
merci pour ces mises en garde tres interessantes surtout lorsqu il s agit d un petit jardin:
perso j y ajouterais les anemones du japon et surtout l acanthe;
ca fait trois ans que j essaie d en "zigouiller"une mais elle ressort a chaque fois aux deux endroits ou j ai eu la bonne idee d en mettre
bisous


ps:je vais Jeudi a Paris je fais le tour des bouquinistes pour le "mariage"


Blandine 26/02/2010 11:56


Tu as regardé ... et trouvé le livre ?


Sylvaine 22/02/2010 13:57


C'est vrai que certaines plantes sont de sacrées envahisseuses !
Je n'ai jamais osé planté Euphorbia cyparissias, bien que les euphorbes se plaisent beaucoup dans mon jardin, à cause de sa réputation d'envahisseuse.


Blandine 26/02/2010 11:56


Je pense que tu as bien fait car elle est vraiment vigoureuse.


louli 22/02/2010 13:18


Je suis d'accord avec toi, notamment pour l'aegopodium et le cerastium qui sont vraiment tentaculaires !!! Moi qui aime aussi les feuillages pour terrains humides, je te signalerais l'houttunya
cordata ( la racine se casse comme du verre !) et les pétasites que j'aurai l'occasion de montrer pour leur effet "jungle" mais tellement envahissants...C'est vraiment indispensable d'avoir ce
genre de renseignements avant la plantation !!! A bientôt


Blandine 26/02/2010 11:54


Pétasites => y'en n'a pas
Houttunya => arg, y'en a, de la simple, toute verte ! Et j'ai déjà remarqué qu'elle filait pas mal cette sournoise. Mais qu'est-ce que je la trouve jolie.


ANNIE 22/02/2010 12:45


dommage pas de photos


Blandine 26/02/2010 11:51


Je vais faire un effort :-)