Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 07:07

 Ah, l'automne ! Ses plantations ... ses transplantations ... Ses déplantations surtout !!!

Mettre en terre est si facile mais arracher !

 

Quand on a, comme moi, planté au p'tit bonheur la chance des arbustes pendant plusieurs années, il faut faire du nettoyage et du vide de temps en temps. 

Pensez donc ! Un grand terrain, ouvert sur la forêt toute proche, à la merci des brouteurs et des fouisseurs voisins, il fallait bien freiner les passages ... à moindre coût car le porte-monnaie était plutôt plat.

 

Je me suis donc tout naturellement tournée vers des arbustes indigènes,  des rejets gentiment donnés par amis et famille, des variétés achetées à bon prix.

Mais voilà la majorité de ces arbustes s'est montrée généreuse ... très généreuse ... trop généreuse ! Année après année, les petits sujets ont forci, se sont épaissis puis élargis, élargis, élargis jusqu'à former de petits bosquets impénétrables ... et totalement ingérables.

 

Puis la passion est arrivée. Avec elle, la découverte de végétaux insoupçonnés, beaux à tomber, avec une présence esthétique sur de longs mois. J'ai commencé à regarder certaines de mes variétés les moins décoratives avec des yeux assassins.

 

Arracher pour céder la place ...

Quinze ans après la plantation, l'opération se révèle être un vrai travail de force, long, épuisant et souvent peu compatible avec des bras féminins.

Et que dire des manches de bêche ! Bien rare était l'année où ils s'en sortaient tous indemnes !

 

En décembre dernier, le gros bonhomme en rouge et à la barbe blanche a eu une idée de génie : un louchet d'arrachage.

 Un outil de pro, costaud, efficace en diable. Un long fer (36 cm) affûté pour couper facilement les racines, étroit (13.5 cm) pour se faufiler plus aisément ; un manche costaud en fibres de verre permettant de faire levier ; une large poignée anti-glisse de 25 cm pour une excellente prise en main. Une MER-VEILLE !

Avec lui, l'arrachage devient bien plus facile et rapide.


Me résistent encore un volumineux cornouiller sanguin indigène et un énoooorme buissson de seringat.  Ce sera le travail de cet hiver. De quoi récupérer trois beaux emplacements ...

 

louchet-arrachage.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

dominique 28/11/2010 18:42



Un outil forminable en effet, je ne le connaissais pas donc vraiment merci pour l'info, je vais essayer de le trouver car comme toi, ici, les arbustes bougent beaucoup!



Blandine 30/11/2010 10:22



N'hésite alors pas une seconde, ce louchet se rendra de grands services.



Carzan 21/11/2010 20:10



Je confirme que ça marche super bien, sauf que le mien avait un manche en bois et je dis bien 'avait'.  Alors ce manche en fibre de verre, cela m'intéresse car j'ignorais que cela
existait.  J'an parle à l'instant à mon homme qui me répond : mais oui bien sûr que ça existe.  On se sent tout de suite un peu plus bête... Mais qu'est-ce qu'il attend alors pour en
prendre un ???  Merci pour l'idée Blandine !



Blandine 23/11/2010 07:36



La particularité de ce manche est sa large poignée (25 cm), cela augmente ta force.



lejardindebrigitte 21/11/2010 15:01



on peut acheter une  barre à mine à casto par exemple il existe trois tailles différentes j'ai la plus petite 1.20cm qui est déja assez lourde.



Blandine 23/11/2010 07:17



Merci Brigitte. Je regarderai à ma prochaine visite à la Grande Ville.



Anne Marie 21/11/2010 10:02



je vais y penser sérieusement !!!  :o))



Blandine 23/11/2010 07:16



:-)))



Anne Marie 21/11/2010 09:45



Tiens ! toi aussi tu as des pensées assassines ? figure-toi que pas plus tard qu'il y a trois jours, je disais tout pareil à ma moitié : "te sens tu capable d'arracher quelques basiques pour y
mettre quelques raretés ?"... Un oeil noir m'a répondu, mais je ne désespère pas ;o)



Blandine 21/11/2010 09:51



On est toutes les mêmes ;-) Je te fais confiance, un petit travail de "sape" tout en douceur, sur plusieurs mois ...


Autre solution, tu coupes toutes les branches des indésirables et tu lui offres un louchet à Noël :-)))



verveine sauvage 21/11/2010 09:00



Et bien voilà un outil qui donne envie de faire de son jardin un jardin de végétaux nomades... Courage, courage...



Blandine 21/11/2010 09:45



Le jardin est souvent un vrai jeu de chaises musicales. Logique, les plantations grandissent. Ce qui était au soleil se retrouve à l'ombre puis parfois au soleil à
nouveau ... Le jardinier doit souvent adapter ses plantations.



verveine sauvage 21/11/2010 08:59



C'est un bien bel outil qui doit s'imposer bien vite pour faire de son jardin un jardin de nomades ! Courage, courage....



Fred 20/11/2010 20:56



Effectivement une belle bête, cela fait déjà deux fois que je louche dessus mais je crois que la troisiéme seras la bonne, cette outil est en effet super utile pour des arbustes bien en place ;)



Blandine 21/11/2010 09:43



Ne sois pas regardant sur la qualité ... et sur le prix. C'est un investissement pour une (ou plusieurs) vie(s).



m-pierre 20/11/2010 20:01



courage courage!


a+@


le jardin boultois


mp



sophie 20/11/2010 15:11



Cet outil m'épate et ta démonstration m'a convaincue..


Je vous admire les filles de manier pioches et bêches: je manie les petits outils, je bine, je desherbe, je plante mais les gros trous, arrachages en tout genre, je laissse faire cela à
olivier mon mari... Le pauvre en a bavé depuis 3 ans!!!


Ca devrait se calmer maintenant. Bises


sophie



Blandine 21/11/2010 09:42



J'aime bien les gros travaux, ça défoule et puis surtout, j'aime faire les choses du début à la fin. Je les fais quand je veux, où je veux et comme je veux.



jardin en valois 19/11/2010 19:02



Voilà un outil que je ne connaissais pas et qu'il me semble n'avoir jamais vu dans les jardineries "ordinaires". Tu as l'air d'avoir un beau programme en vue. Ne me dis pas que tu vas
complètement éradiquer ton seringat ? Et c'est-y quoi donc que tu vas planter dans les prochains jours ?



Blandine 21/11/2010 09:38



J'en ai déjà vu dans dans des magasins 'Point Vert' mais ce n'était pas la marque Leborgne et ils m'ont paru bien plus légers. Le mien a été commandé sur
Internet.



lejardindebrigitte 19/11/2010 19:01



Comme chez toi, je suis dans une phase d'arrachage  (même des arbres ) cela fait trois ans que cela dure ,chaque année une série.Je n'est pas de louchet  j'utilise une petite binette
pour dégager les racines, puis soit une veille scie ou une hache pour les racines, un pic coupé (il n'a plus la pointe et est donc moins lourd)avec un gros manche qui fait bras de levier ou
carrément une barre à mine ça marche très bien mais contrairement à toi il me faut une brouette pour emmener mes outils. Mais après tout ce travail, enfin nous pouvons à nouveau planter!!!



Blandine 21/11/2010 09:37



La hache, j'utilise aussi. Il n'y a pas le choix pour sectionner les grosses racines. Une barre à mine, il m'en faudrait bien une pour transporter mes grosses
pierres. On peut acheter ça où ?



Marie-Claude 19/11/2010 18:25



En voilà des femmes aux muscles costauds ! Moi, il me faudrait un outil solide et léger ! Est-ce que ta fourche est légère ? Si oui, elle m'intéresse !


Pour l'instant, je me sers d'une bêche traditionnelle, car mon mari a de gros problèmes de dos.


Bises


MC



Blandine 21/11/2010 09:34



C'est Zeph qui possède une fourche, c'est à elle qu'il faut que tu lui poses la question.



Marie-Noëlle 19/11/2010 17:02



Je me suis retrouvée dans la même situation que toi avec de gros arbustes de près de 15 ans quand je suis arrivée ici. Les miens étaient dans un état épouvantable après avoir été laissés à
l'abandon pendant des années. Pas moyen de faire entrer de gros engins sur le terrain donc s'est bibi qui s'y colle depuis près de 2 ans. Je ne connaissais pas du tout ta curiosité mais je
t'assure qu'à la pioche, ça fonctionne aussi. Ils sont tous partis à la déchetterie et les grosses racines brûlent dans ma cheminée au moment où je t'écris. Crevée mais contente .. lol .. A
bientôt



Blandine 21/11/2010 09:33



Je trouve que travailler à la pioche est un mouvement plus "destructeur" pour le dos que la bêche ou le louchet.



catherine 19/11/2010 13:19



Bonjour Blandine !


C'est un bon investissement ! Moi j'utilise un louchet traditionnel (donc plus court) et avec un manche bois... Mon mari a toujours un manche "d'avance" pour moi et je crois que je vais investir
au moins dans un manche en fibre de verre.


Et comme toi, au début j'ai meublé le jardin avec des boutures d'arbustes traditionnels venus d'un autre jardin. J'en garde évidemment mais j'en supprime certains pour remplacer par des choses
moins communes.


Bonnes transplantations.


Amicalement, Catherine



Blandine 21/11/2010 09:30



Quelle belle invention que les manches en fibres de verre ! Fini les manches cassés depuis. J'aime bien les manches avec une poignée en haut, cela donne plus de
force je trouve.



flbd54 19/11/2010 12:17



bon courage et merci pour l'info.



Zephirine 19/11/2010 10:50



"Un volumineux cornouiller sanguin indigène et un énoooorme buissson de seringat... De quoi récupérer
trois beaux emplacements ..."Ben voilà! Quand on vous dit que la nature est généreuse! Un et un font trois! Même que des fois, chez moi, c'est pareil! ;o))


Moi c'est de ma fourche-bêche spatulée, avec son manche en "T" en fibre de verre, soudé à la fourche par un ami bricoleur avec du kevlar (ou un truc approchant,
si ça casse un jour, ce ne sera sûrement pas là!), que je ne peux plus me passer! Il y a des outils, comme ça, qui deviennent presque des prolongements naturesl de nos (trop) petits bras, je suis
bien d'accord! 


Et que vas-tu en profiter pour planter, alors? Dis-nous tout! ;o) Bises sans compter!






Blandine 21/11/2010 09:25



Finalement, je revois ma copie : 1 + 1 = 4. Je ne pensais pas que la surface couverte par tous ces rejets était aussi importante. Je n'ai pas fini d'en baver.
En plus, c'est dans un talus assez pentu, cela augmente la difficulté.


Pour la plantation, aucune idée. Il risque d'y avoir de profonds changements dans ce coin : arrachage d'un cerisier (???), fabrication d'une gloriette (???). Donc
impossible de prévoir quelque chose pour le moment. C'est frustrant de faire un gros travail sans visualiser la récompense au bout.



Joelyne 19/11/2010 10:29



Dire qu'hier je me suis esquintée à arracher un pêcher et des racines de bambou (grrr...) avec à la clef un manche cassé. Voilà un outil qui me serait fort utile! Merci Blandine pour cette
démonstration.



Joelyne 19/11/2010 10:25



Dire que pas plus tard qu'hier, je me suis esquintée à vouloir arracher un pêcher et des racines de bambou (grrr...), avec à la clef un manche cassé...Voilà un outil qui me serait vraiment utile!
Merci pour cette présentation.



Blandine 21/11/2010 09:17



Si tu as encore du gros arrachage en perspective, investis, tu ne le regretteras pas. Le mien est un outil Leborgne. Il est en acier épais, donc assez lourd (3.500
kg) mais cela n'est gênant car lorsqu'on arrache, on n'effectue pas autant de mouvement que lorsqu'on bêche.



ANNIE 19/11/2010 10:17



bon a savoir l'autre jour j'avais hésité je ne savais pas la difference avec la beche



Blandine 21/11/2010 09:12



Aucune comparaison Annie. Avec cet outil, tu as une force incroyable.



c..ost 19/11/2010 10:11



Blandine,pour ce Noël,tu vas demander une armure?



Blandine 21/11/2010 09:12



Il le faudrait : je veux me débarrasser de trois rosiers rugosa, il faut que je taille 'Complicata' qui s'est envolé dans un sureau qui est mort et je dois ôter des
rejets sauvages d'American Pillar'.


Bien des griffures en perspective.



Rechercher