Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 09:18

 

Il est parfois des (re)découvertes bien agréables dans son jardin. Des plantes dont on croyait tout connaitre, des fleurettes très communes mais qui nous surprennent favorablement.

 

Telle est la "petite" campanula persicifolia. Le pied d'origine provient d'une plate-bande maternelle. Il était lui-même issu d'un échange entre jardinières. A une époque où fêtes des plantes, catalogues et  jardineries n'étaient pas monnaie courante, je me demande bien quelle fut la première main qui l'a plantée. 

   
Fin juin, ses premières fleurs s'épanouissent.  Mi-juillet, ce n'est qu'un bouquet auquel les rayons du soleil donnent une luminosité fabuleuse.

Pour peu que l'on prenne la peine d'ôter systématiquement et consciencieusement les fleurs fanées, les corolles bleues s'épanouissent de semaine en semaine sans beaucoup faiblir.

campanula-persicifolia-bleue-22-juil-12.JPG

Mi-octobre, elle n'est certes plus très fraiche. Ses fleurs sont un peu moins pimpantes et un peu plus claires mais toujours aussi lumineuses dans les rayons du soleil. Seules les gelées stopperont dans leur élan les nombreuses promesses ques les tiges portent encore.

campanula-persicifolia-bleue-10-oct-12.JPG

 

Bizarement, malgré plusieurs essais, sa forme blanche ne perdure pas au jardin.

En revanche, la version double blanc, nouvellement rescapée d'un vieux jardin en vente, s'est révélée très jolie mais malheureusement bien moins florifère. Question de temps ?

campanula-persicifolia-double-blanche-29-juil-12.JPG 

Partager cet article

Repost 0
Published by Blandine - dans Coups de coeur
commenter cet article

commentaires

bellaciao 09/11/2012 20:38


ces charmantes campanules font partie de mes petites chéries, j'ai été contaminée dans cet amour des plantes simples par noémie vialard, du temps où elle avait une petite pépinière et où nous
faisions des fêtes des plantes ensemble, et c'est vrai que je regarde à 18 fois avant d'acheter une de ces nouveautés dont on ne sait pas grand chose, sinon que leur obtenteur en a fait de belles
photos .....

Blandine 13/11/2012 09:17



Je regrette que les limaces et les escargots aiment tout autant que moi cette jolie famille des campanules. J'ai souvenir d'un pied de campanule des Carpates qui n'a
pas tenu la journée : fleurs, feuilles, tiges, tout y est passé :-(



Jissée 16/10/2012 20:36


Je découvre ce blog en même temps que mes "petites clochettes bleues" arrivées je ne sais trop comment sous les prunus (euh... enfin, j'ai vu au printemps quelques petites feuilles à ras de terre
et j'ai passé la débroussailleuse tout autour...) au bout de trois ans j'ai plusieurs patch de bleues surtout mais aussi quelques blanches qui sont apparues. En même temps, j'apprends leur nom
savant. Merci ! Je reviendrai dans ce jardin... euh, sur ce blog  ;-))

Blandine 17/10/2012 22:23



Bonjour Jissée et bienvenue !


 


Contente d'avoir pu t'aider à mettre un nom sur tes clochettes bleues.


Les portes virtuelles de mon jardin te sont grandes ouvertes.



catherineM 14/10/2012 15:28


C'est une bonne idée. mais auparavant, il faudra que je fasse quelques photos de ces fleurs qui n'ont pas toujours la vedette.


 

Blandine 17/10/2012 22:21



Je suis sûre que je ne serai pas la seule intéressée. RDV donc en 2013 pour découvrir ces petites plantes souvent délaissées.



Philippe D 13/10/2012 21:35


Je ne savais pas qu'elle pouvait fleurir aussi longtemps!


Bon dimanche. Pour moi, ce sera sous la pluie!!!

Blandine 14/10/2012 09:45



Pluie au RDV aussi ici :-(



Marie-Claude 13/10/2012 15:05


Chez moi, la blanche résiste mieux que la bleue !


Mon terrain est autrement que les autres...


Bises humides


MC


 

Blandine 14/10/2012 09:45



Les plantes ont leurs raisons que la jardinière ignore bien souvent.


PS : Christine des Glaces me prépare un petit pot de campanule blanche. Nous n'habitons pas très loin l'une de l'autre.



catherineM 13/10/2012 12:11


J'ai au jardin, un certain nombre de végétaux sans façon qui proviennent de jardins familiaux.


Et je m'aperçois que je suis la seule à encore les posséder !

Blandine 14/10/2012 09:41



Ca ne te dirait pas d'en faire un article un jour ? Je suis sûre d'y (re)découvrir des plantes.



Lydie Cagouille's garden 13/10/2012 11:44


Ha vi moi je veux bien un petit bout si tu as ! 


Au jardin j'ai une pyramidalis qui boude, les platycodons qui eux me font rêver tous les ans, et bien sûr la petite campanule des murailles...


Merci :)


Lydie

Blandine 14/10/2012 09:40



Tu m'envoies ton adresse grâce à la rubrique "Contact" en bas de page ?



zoraly 13/10/2012 08:57


oh ouiiiii, merci blandine


bises, zoraly

Blandine 13/10/2012 09:29



Envoie-moi ton adresse en utilisant la rubrique "Contact" en bas de page de mon blog.



Zephirine 13/10/2012 07:22


Là, c'est moi qui suis "un-tit-peu jalouse", Blandine. Je les adore, ces campanules-de-communion", et ici, je n'arrive pas à les garder! Snif...


(Ma mère en offrait des brassées de blanches, chaque année, pour les "communions solemnelles", en Juin)


La double blanche a résisté deux ans, avant de disparaître.


J'ai pourtant fait une chasse aux baveux homérique, ce n'est donc pas eux qui sont en cause. Juste ma terre, trop humide l'hiver une fois encore! Seules les braves petites poscharskyana, parmi
les campanules, semblent s'adapter....


Et une petite sauvageonne inconnue, basse, à très très fines tiges et à petites corolles bleues. Elle s'est installée toute seule, en bordure d'un massif. Et du coup, je ne me résoud pas à la
déloger, bien qu'elle se faufile dans ses voisines avec un aplomb incroyable!


Bisous-clochettes!


 

Blandine 13/10/2012 09:28



Figure-toi qu'ici ce sont les seules campanules que je garde sans aucun souci avec une poscharskyana ou portenschlagiana récupérée elle aussi d'un vieux jardin (j'ai
jamais su -ou chercher à- faire la différence entre ces deux espèces au nom inretenable).


 


Les glomerata disparaissent peu à peu, la blanche en tout premier ; les takesimana ; les lactiflora aussi. Quant aux carpatica, c'était la table ouverte des baveuses
!


N'accuse donc pas trop ta terre humide puisque dans mon (preque) sable, c'est la même chose.



danslejardindelaluciole 12/10/2012 23:15


La variété double blanche est ravissante.


*belle soirée*

Blandine 13/10/2012 09:16



Ravissante ... mais moins florifère.



JPA 12/10/2012 17:40


Sa floraison d'un bleu lumineux est très belle, je l'aime beaucoup en compagnie de l'alchémille et de rosiers anciens. Dans mon jardin, elle a le don de reapparaître soudainement là où elle fut
un jour cultivée. Une vivace sans défaut !

Blandine 13/10/2012 09:15



Mais voilà une idée qu'elle est essss-sélente ! Les deux floraisons ne doivent pas se téléscoper très longtemps quand même.



c.ost 12/10/2012 16:57


Tu sais quoi...je suis tout à fait d'accord avec toi!!!

Blandine 13/10/2012 09:12



Noooon, je rêve ... toi d'accord ...


Vite ... mon calendrier ... une pierre blanche ... que je marque l'évènement ;-)



mp 12/10/2012 10:57


coucou a toi!


sa taille à ta belle?


a+@


mp

Blandine 13/10/2012 09:10



Une cinquantaine de centimètres.



nickie 11/10/2012 21:46


magnifiques !!! j'adore les fleurs bleues !!!!!!!!!!

Blandine 13/10/2012 09:09



Mais pourquoi les fleurs bleues font-elles autant courir les jardinières :-) ?



dorigord 11/10/2012 20:03


Comme toi, j'avais la blanche et la bleue. Il ne reste qu'un pied ou deux de blanche. Seule vraiment la bleue s'est bien natualisée dans le jardin, mais ne fleurit pas aussi longtemps que chez
toi. L'an prochain, j'essaierai d'enlever les fleurs fanées au fur et à mesure. Merci pour le conseil.
Ce sont vraiment de jolies fleurs toutes simples.

Blandine 13/10/2012 09:04



Nous sommes donc trois à avoir plus de difficultés à garder la blanche. Y'a un truc ...



Nikki 11/10/2012 19:52


Les miennes ont aussi fleuri très longtemps grâce à un " épluchage " régulier mais là c'est terminé ...

Blandine 13/10/2012 09:03



Pour le peu de temps que prend cet épluchage, des semaines de floraison supplémentaires qu'on serait bien bête de refuser.



annie h 11/10/2012 18:47


en tout cas la double blanche j'aime beaucoup

Blandine 13/10/2012 09:01



Elle très jolie mais je lui préfère la bleue, plus florifère et plus attractive.



Ces oiseaux qui mangent les chatons 11/10/2012 17:25


En campanule, je n'ai que la version plate-bande de 5 cm de hauteur.


Il est vrai que la tienne semble bien différente et sa floraison ne doit pas passer inaperçue.


AleX.

Blandine 13/10/2012 09:00



Bonjour AleX et bienvenue !


 


Je vois sur ton blog, que je découvre), que nous sommes presque voisin(e)s, uniquement  séparé'e)s par les rondes bosses vosgiennes.



Sylvaine 11/10/2012 17:04


Ma bleue fleurit encore mais comme dans ton jardin, la blanche a disparu ...


Ce sont de bonnes plantes sans souci, faciles à cultiver et, en prime, très jolies et gracieuses.


Bonne soirée

Blandine 13/10/2012 08:56



Ah ah ... La blanche serait-elle plus chichiteuse ?



Marie-Claude 11/10/2012 14:54


J'ai la blanche simple qui pousse dans une terre toujours sèche, si tu veux, je peux t'en envoyer un petit pied, peut-être que la picarde sera plus résistante ...


Bises


MC

Blandine 13/10/2012 08:55



Tu es gentille Marie-Claude. Je vais déjà demander aux copines "locales". Ce serait bien le diable si l'une ou l'autre ne la cultivait pas dans son jardin.


Mais je retiens avec grand plaisir ta proposition.



zoraly 11/10/2012 14:02


très jolie cette campanule, je ne la possède pas, mais tu me donne des idéesla version blanche double est aussi très très jolie


bises zoraly

Blandine 13/10/2012 08:53



Même "punition" que pour Lydie : tu veux que je regarde aussi pour toi ?



catherineM 11/10/2012 14:02


Ces anciennes variétés me plaisent. Et elles sont fidèles à tout point de vue. Je me dis souvent que les plantes dites "rares" ne restent plus "rares" longtemps !


Bon après-midi.


 

Blandine 13/10/2012 08:52



Je ne suis ni sentimentale ni très passéiste mais j'aime l'idée de savoir qu'il y a des décennies, ma grand-mère cultivait certaines plantes.


Et puis, c'est l'occasion de perpétuer des variétés qui ont résisté avec succès à de nombreux aléas (climatiques, guerriers ...)


 



Lydie Cagouille's garden 11/10/2012 12:33


Superbe ! tu me donnes une idée pour un coind e massif qui manque de hauteur :)


Bonne fin de semaine


Lydie

Blandine 13/10/2012 08:48



Tu veux que je regarde si je peux t'en envoyer un PETIT éclat ?



Christine des Glaces 11/10/2012 09:53


Les plantes de nos grands-mères restent des valeurs sures et ta version blanche est très belle même si elle est moins florifère.

Blandine 13/10/2012 08:45



Intéressée par une ou les deux variétés pour le printemps ? N'hésite surout pas, j'en arrache et en jette chaque année.