Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 07:10

 

Il suffit parfois de peu pour passer à côté d'une jolie plante.

Achetée au printemps 2010, la petite saponaria ocymoides a végété deux années durant avant que je ne lui donne enfin une chance de montrer ses qualités.

 

Plantée dans une bordure ensoleillée, la pauvrette se faisait tellement vampiriser par un serpolet sauvage qu'elle n'avait jamais eu la force de fleurir, gardant toute son énergie pour survivre. J'avais même oublié sa présence.

Mais le Bon Génie du Jardin, qui veillait sur la malheureuse, me fit miraculeusement deviner un restant d'étiquette, témoin de sa plantation.

 

Repérer puis démêler l'unique tige restante et ses quelques racines parmi l'enchevêtrement parfumé des tiges de serpolet ne fut pas chose aisée. J'ai même failli abandonner mais ma patience légendaire en démêlages et dénouages de toute sorte fit une nouvelle fois merveille.

 

Je l'ai transplantée avec force précaution au bord du bassin, en plein cagnard. Là, aucune concurrence. Une terre sèche, certes loin d'être calcaire, et des pierres pour lui tenir compagnie et lui rappeler ses origines sauvages dans les côteaux pierreux du Sud-Est.

En deux ans, la plantounette maigrichonne et chétive s'est transformée en une volumineuse touffe rose, occupant presque un demi-mètre carré.

saponaria-ocymoides-12-juin-13.JPG

 

Elle occupe et habille un coin du bassin, n'hésitant pas à déborder sur l'espace imparti et allongeant ses extrémités jusqu'à aller taquiner la première fleur de nénuphar.

saponaria-ocymoides-22-juin-13.jpg

 

Depuis trois semaines, on ne voit qu'elle. De près comme de loin, la masse de ses fleurettes roses fait l'admiration.

Belle revanche pour une rescapée qui faillit disparaitre !

saponaria-ocymoides-21-juin-13.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Blandine - dans Coups de coeur
commenter cet article

commentaires

Marie-Claude 03/07/2013 07:09


Cette petite saponaire, je la possède aussi et je l'adore, elle pousse bien dans notre terre argileuse et résiste sans problèmes à l'hiver !


Bises


MC

Blandine 15/07/2013 23:18



Tu as déjà remarqué des semis naturels ?



l'hermite 02/07/2013 18:43


Bravo pour votre blog, bien riche en informations. Voici le mien : http://unjardinalandrevarzec.unblog.fr

Blandine 15/07/2013 23:10



Je vais prendre le temps d'aller visiter ce nouveau blog.


 



abris de jardin 02/07/2013 16:12


Superbe, effectivement la saponaria peut prendre beaucoup de place quand elle se plait au terrain, nous avons la même chose dans le jardin. Au passage bravo pour votre blog très fourni !

Blandine 15/07/2013 23:08



Bonjour abris de jardin et bienvenue !


 


Merci pour le compliment.


Malheureusement, il va falloir que je taille ma belle saponaire, elle empiète décidément trop sur l'espace imparti. Après avoir été vampirisée, la voilà
vampire.



Céline M 01/07/2013 00:56


Un joli nuage vaporeux ! As-tu un avis sur le pourpier, mauvaise herbe ou salade ?

Blandine 15/07/2013 23:01



Non, aucun avis sur la question Céline car je n'en cultive pas. Tu devrais pouvoir trouver des renseignements sur internet.



Laure Chautard 28/06/2013 10:24


Très beau site mais végéter=croitre en parlant des plantes donc vos saponaires ont mal végété les premières années.

Blandine 16/07/2013 11:18



Bonjour Laure et bienvenue !


 


Merci pour cette précision totalement insoupçonnée de ma part.



domidou 27/06/2013 15:26


troooopp belle, trooop beau l'ensemble !! bravo comme toujours de bons tuyaux merci et bonne fin de journée

Blandine 15/07/2013 22:59



Ce coussin rose a été plus d'une fois remarqué. Il ne me reste plus qu'à réussir à le multiplier maintenant.



guillon 27/06/2013 13:03


Merci des réponses concernant l'entretient , la taille et ....le sauvetage de la saponaire : elle a a priori tout ce qu'il lui faut : terre et cailloux donc très drainée  ...soleil++ ,
parfois un peu de secheresse aussi .... mais je verrai de nouveau l'an prochain comment elle se comportera sans être rabattue ( patience patience car  du coup c'est pas très joli )
et en ce qui concerne les graines : inutile de les prélevé : cela se sème naturellement : le tout est de les conserver .... merci BG

Blandine 12/07/2013 07:44



C'est vrai qu'en ce moment, elle n'est guère présentable car je ne l'ai pas taillée non plus. Dès que les graiones seront mûres, je sors le sécateur pour lui
redonner une forme plus présentable.



barbara 25/06/2013 23:12


en effet elle est jolie mais ce doit etre des fleurs qui n'aiment pas les terres lourdes ert argileuses je suppose

Blandine 27/06/2013 11:15



Je t'aurais bien dit que non mais Karine la cultive avec succès en terre argileuse.



Fr@nk 25/06/2013 22:49


Superbe fleur ! Sais tu si elle gele ? 

Blandine 27/06/2013 11:13



Elle résiste aux hivers lorrains, très froids, bien humides, trèèès longs, enneigés ou non. Mais ma terre est très drainante.



lejardinduchatvert 25/06/2013 10:14


Je l'aime beaucoup : j'en ai un pied qui s'étale négligemment sur mon dallage fleuri...ça aurait été dommage qu'elle disparaisse de ton jardin !


Bonne journée


Charlotte

Blandine 27/06/2013 11:12



La pierre lui sied à merveille. Je le verrais encore mieux cascadant d'un mur.



nanou77320 25/06/2013 06:51


IL est magnifique ce petit coussin rose sauvé in extremis grâce à une main experte....Bravo, tu as tenté le tout pour le tout et tu es recompensée par sa beauté. J'ai le même à la maison d'où
emergent des fleurs de campanules agglomerata....

Blandine 27/06/2013 11:04



Bonne idée ça de planter sous les longues tiges ! Merci pour l'astuce ;-)



Karine 24/06/2013 12:47


Bravo pour ce sauvetage ! Chez moi, la saponaire, installée en plein soleil, s'étoffe chaque année malgré la terre argileuse. J'avoue, je ne lui apporte aucun soin ! C'est une costaude ! Bonne
journée

Blandine 27/06/2013 11:03



Tu la tailles - comment ? - en fin de floraison ?



Camélia 23/06/2013 20:32


La dernière photo est superbe.

Blandine 27/06/2013 11:02



Merci ! L'endroit était bien fleuri cette année car les floraisons se sont inhabituellement télescopées.



Carzan 23/06/2013 19:05


Coucou Blandine, en effet une belle découverte ! Un rose dragée, je note !  Belle semaine à toi !

Blandine 27/06/2013 11:01



Mummm, des dragées ...



guillon 23/06/2013 11:32


bonjour


je suis en recherche de la manière d'entretenir et faire perdurer la saponaire ( disposée chez moi en bordures dans un terrain assez caillouteux ) : en effet soit elle se sème ( seule)  et
repart plus fournie l'année suivante ,  pour ensuite deperir ainsi que les nvx plants !.. soit elle deperit totalement laissant de malheureuses tiges brunatres ; mais surtout
j'aimerai savoir si apres floraison , l'on doit rabattre les tiges ( porteuses des graines a priori) soit laisser tel quel afin qu'elle refleurissent l' année suivante : mais ceci n'est pas
très joli durant une longue période ; en effet apres avoir " nettoyer" il semble qu'elle perde de son acuité voir même disparait .Merci de vos conseils cordialement BG

Blandine 27/06/2013 11:00



Bonjour guillon et bienvenue !


 


C'est étonnant ton expérience. Tu lui offres le soleil ?


Cette saponaire est un plante donnée pour bien rustique. Ses exigences : du soleil, un sol pauvre, même calcaire, bien drainé.


 


Il est conseillé d'épointer les tiges après floraison car la plante est persistante.


Pour ma part, je vais plus qu'épointer car le pied a pris trop d'ampleur et gêne le passage. je pense que je vais rabattre les tiges à une quinzaine de
centimètres.


 


Je n'ai pas encore tenté la multiplication. Je comptais ramasser des graines mais avec les  pluies incessantes et le manque de chaleur, je n'y crois plus
guère.



c.ost 23/06/2013 09:19


Blandine, dès demain je t'envoie 1 camion avec tous mes démêlés ( fils, cordages...) Merci d'avance!

Blandine 27/06/2013 10:48



Attends l'hiver, l'été (enfin si on en croit ce que disent les calendriers) je suis dehors.



Nicole 23/06/2013 09:05


A force de déméler la mienne, elle se montre en discrétes petites petites touffes à plusieurs endroits. Il faudrait que je les regroupe, l'effet de masse est très joli.


Bon dimanche


Nicole

Blandine 27/06/2013 10:47



Toi aussi tu plantes en pointillé ? C'est dur de se guérir, n'est-ce pas ;-) ?



dorigord 23/06/2013 08:57


Bel exemple pour ta ténacité à sauver cette plante en danger : elle te récompense de tous tes efforts!


J'ai une saponaire couvre-sol de la même famille que la tienne et elle a colonisé une partie de la terrasse en castine (petites pierres de calcaire concassées) plein ouest, elle ne se plait pas
ailleurs!

Blandine 27/06/2013 10:47



Pas étonnant, tu lui a donné son environnement naturel.



annie h 23/06/2013 08:23


un joli renouveau cela aurait été dommage de la perdre

Blandine 27/06/2013 10:46



Il était moins une, pourtant !



Martine 23/06/2013 07:44


Très beau! Un bel example de sauvetage, que du bonheur!

Blandine 27/06/2013 10:46



Bonjour Martine et bienvenue !


 


Tout comme mon grand-père disait qu'il n'y avait pas de mauvais outils mais de mauvais ouvriers, je pense qu'il n'y a pas de mauvaises plantes mais de mauvais
jardiniers. Vouloir à tout prix voir prospérer une plante dans un environnement qui ne lui convient pas couort droit à l'échec ... ou à la mise sous perfusion.