Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 07:25

Toujours à la recherche de compositions durables et peu exigeantes, je me suis amusée à marier un sedum cauticolum et une lysimachia nummularia 'Aurea'. Planté depuis deux ans, l'ensemble fonctionne plutôt bien ; les deux plantes s'étoffent sans se concurrencer.

 

Plutôt discrète durant une grande partie de l'année, la potée s'illumine vers la mi-septembre lorsque le sedum entre en floraison. Le spectacle durera environ quatre semaines.

potee-sedum-lysimachia-15-sept-11.jpg

 

Difficile d'être plus facile à vivre que cette suspension.

Pas d'engrais, pas d'arrosage. Qui dit mieux ? Bon d'accord, l'été lorrain a été frais et arrosé mais tout de même, ces deux plantes ne sont pas très regardantes sur la dose d'eau que je leur fournis lorsque la température s'élève.

Qui a dit que cette petite lysimaque affectionnait les sols humides ?

 

Pas de protection non plus durant la mauvaise saison, le tout reste en place sans que je m'en occupe. Seule une simple taille de propreté à la fin de l'automne pour le sedum qui va dormir durant tout l'hiver s'avère nécessaire.

La lysimaque, persistante, continuera de dégringoler de son pot. Arrivera-t-elle à toucher un jour le sol ?

 

potee-sedum-lysimachia-16-sept-11.jpg

Placées sous l'ombre du petit pin, les deux plantes ne reçoivent qu'une petite heure de soleil en tout début et une autre en toute fin de journée.

Si cela n'a pas l'air de gêner le sedum qui s'est beaucoup développé en deux ans et fleurit généreusement, la lysimaque dorée souffre du manque de lumière et a tendance à verdir. La chute des feuilles du chêne tout proche et l'hiver lui rendront pour quelques mois sa belle couleur dorée.

Partager cet article

Published by Blandine - dans La déco au jardin
commenter cet article

commentaires

/ANNIE 24/09/2011



oui en effet bonne idée


tiens je ne connais pas ce lysimaque intéressant je vais prnsre note



anabel 24/09/2011



hier en faisant le tour de mon jardin je me disais que ce sédum était vraiment très beau en ce moment. En tous les cas ton idée est très bonne. Bon week end. Geneviève



Anne Marie 24/09/2011



une jolie idée !  J'ai mis aussi de la lysimaque en pot au printemps mais pour l'instant, ce n'est pas aussi concluant que toi. Peut être lui faut il un peu plus de temps. Je suis d'accord
avec toi, la lysimaque n'a pas forcément besoin d'un terrain  humide : j'en ai une grosse tache dans ma rocaille en plein soleil, et cela lui convient plutot bien !



Alain 24/09/2011



Superbe. Et ce que je trouve intéressant c'est que la potée reste en place l'hiver, ce qui n'est pas gagné dans ta région. J'ai pris bonne note. Bravo l'artiste !



lydie 24/09/2011



Une belle composition, et un bon exemple de l'adaptation des plantes au millieu où elles se trouvent !


J'aime énormement !


Bon weekend


Lydie



Malo 24/09/2011



Bonne idée! Je n'aurais pas pensé les planter dans une suspension mais le résultat est intéressant.  C'est un avantage de pouvoir les laisser en place en toute saison. La lysimiaque est bien
jolie. C'est bien un couvre-sol en temps normal, non?  


Bon WE ensoleillé,


Malo



therese 24/09/2011



J'aime beaucoup cette compo , moi j'ai aussi un DEDUM , mais les feuilles est les fleure sont grosses est en pleinne terre ,bon aprés midi


                             



Sylvaine 24/09/2011



C'est vraiment une bonne idée et les deux plantes ont l'air de bien vivre ensemble sans se gêner.


Une idée à copier pour une potée sans souci !


Bon week-end ensoleillé



Marie-Claude 24/09/2011



Tu en as de bonnes idées : une potée facile à entretenir et qui reste en place l'hiver c'est vraiment sympa !


C'est une idée à piquer si cela ne te gène pas !


Actuellement la lysimaque, je l'arrache, en couvre-sol, elle est si envahissante, elle étouffe mes petits rosiers, alors je vais la mettre en pot.


Bises


MC



catherine 24/09/2011



Tout à fait ce que j'apprécie : une jolie composition sans souci !


J'ai mis des lysimaques en pot parmi les erigerons karvinskianus.  Elle résiste parfaitement au sec. J'ai même dû couper ce qui trainait au sol :


Bon dimanche, Blandine



mp 25/09/2011



superbe compo, je te pique l'idée comme j'ai posséde les deux plantes et un pot qui ne sert a rien...voilà j'adore 'le détournement' des choses


a+@


mp


le jardin boultois



betty 25/09/2011



C'est vraiment superbe, j'ai acheté se sedum et je ne connaissais pas son nom et bien voilà je l'ai, j'espère qu'il passera bien l'hiver chez nous, ici nous avons des fois moins 20, alors
... 


Je m'inscris j'adore votre blog, bravo



Emilie 25/09/2011



Très réussie cette potée, elle a le mérite d'être simple mais d'avoir beaucoup de charme!



Karine 26/09/2011



J'adore ta potée qui se débrouille toute seule. J'essaie de viser cet idéal aussi ! Bonne journée



Roselyne 26/09/2011



Une superbe potée et qui plus est originale de par les plantes employées que l'on ne rencontre jamais en pot (en tout cas pour le sedum). Trés réussi,bravo.



Anne Marie 27/09/2011



cela ne me gêne pas, si elle déborde trop je la pioche... et au moins, pas de désherbage avec elle, aucune mauvaise herbe n'a de place...



Catssy 29/09/2011



très jolie ta potée Blandine !!! j'ai ces 2 plantes, je n'aurais pas pensé les réunir ! bises ;D



Rechercher