Samedi 29 décembre 2012 6 29 /12 /Déc /2012 10:45

 

Il y a plus de 25 ans, lorsque j'ai commencé à fleurir le grand terrain qui entoure la maison, une des premières vivaces "originale" à y entrer fut une rose de Noël. Un beau rejet donné par ma maman qui provenait lui-même du jardin de sa maman.

Enfant, chez ma grand-mère, le traditionnel bouquet de ces fleurs épanouies en plein mois de décembre me fascinait.

 

Bien des années plus tard, en discutant fleurs et jardin avec la jardinière à l'origine de ce cadeau à ma grand-mère, j'ai appris qu'elle-même le tenait du jardin de la grand-mère de sa belle-mère qui le tenait elle-même de ...

De jardin en jardin et de jardinière en jardinière, nous sommes remontées jusqu'au milieu du 19ème siècle.

 

De très chère, ma rose de Noël est devenue très précieuse. D'autant que je me suis aperçue qu'elle possédait des qualités que je ne retrouvais pas chez ses consoeurs achetées en jardinerie.

helleborus-niger-macrantha-29-dec-12.jpg

Première à fleurir au jardin, elle peut, comme cette année, s'épanouir dès la mi-novembre sans pour autant me priver de sa floraison plus précocément en fin d'hiver.

Au milieu de feuilles de belle taille (30 cm) s'élèvent des fleurs d'une grosseur plus que respectable.

helleborus-niger-macrantha-fleur-29-dec-12.jpg

Chez elle, point de chichis. Dédaignés par les grignoteurs, feuillage et fleurs sont pratiquement toujours impeccables. Ce qui est loin d'être le cas des variétés achetées ... qui devraient avoir-honte-d'être-aussi-vilaines-lorsqu'on-est-les-seules-plantes-à-fleurir-en-hiver.

helleborus-niger-29-dec-12.jpg

 

Malheureusement, au contraire de ses consoeurs qui m'inondent de petits semis, la belle est stérile et ne se reproduit que par divisions qu'elle est d'ailleurs loin d'apprécier. Attentive, je ne lui en impose qu'une tous les cinq ans ... et encore !

 

Un article d'un vieil Ami des Jardins m'a appris que ma plante était helleborus niger macranthus, une variété stérile, très précoce, à longue floraison que l'on ne rencontre que dans les vieux jardins et chez les spécialistes de ces fleurs.

Inutile de vous dire que les pieds du jardin sont bichonnés : cendres de bois et coquilles d'oeufs chaque année pour équilibrer ma terre acide et leur apporter tout ce dont elles ont besoin.

 

helleborus-niger-macrantha-28-dec-12.jpg

Par Blandine - Publié dans : Coups de coeur
Ecrire un commentaire - Voir les 16 commentaires
Retour à l'accueil

Archives

Derniers Commentaires

Rechercher

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés