Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 08:12

 

Deux mois jour pour jour après le semis, la première fleur s'est épanouie, une alysse odorante (lobularia maritima).

tapis-fleuri1-29-mai-12.jpg

 

Une autre variété, inconnue, sorte de mini gazania d'un jaune éclatant, a suivi le lendemain. Timide, elle refuse d'ouvrir sa corolle par temps gris.

tapis-fleuri2-30-mai-12.jpg

 

Et hier matin, une nouvelle inconnue s'épanouissait, légère en haut de sa tige gracile.

tapis-fleuri3-30-mai-12.jpg

 

C'est encore loin d'être un tapis de fleurs mais ces quelques fleurs qui émaillent les longues lignes vertes sont déjà une jolie promesse.

tapis-fleuri-1-juin-12-copie-1.jpg

 

Si l'une de ces inconnues ne vous l'est pas, n'hésitez surtout pas à le dire !

 

Repost 0
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 07:25

 

Il est des découvertes qui se révèlent être de très agréables surprises. Dimanche matin en fut une.

Direction la Moselle et le château d'Aulnois sur Seille devant lequel avait lieu une bourse aux plantes.

 

Lorsqu'on aime diviser les vivaces et multiplier les arbustes, le jardin et ceux de famille et ami(e)s se révèlent vite trop petits ou très remplis. Restent les échanges et les bourses aux plantes pour assouvir cette envie de partage et de rencontres.


Depuis plusieurs semaines, je la préparais, traquant semis, divisant vivaces, sevrant marcottes, alignant petits pots et godets, étiquettant, arrosant, bichonnant.

J'avais hâte, je n'en n'avais entendu que du bien à l'automne.

 

Cette réputation ne fut pas usurpée, loin de là : un cadre magnifique ; un accueil chaleureux ; des "exposants" passionnés ; des visiteurs intéressés et attentifs ; un esprit bon enfant ; de la bonne humeur ; des plants nombreux, variés, de qualité ... et le soleil en prime !

 

Partie le coffre archi plein, j'en suis revenue le coffre quasi plein :

- de disparues de l'hiver (foeniculum 'Purpureum', verbena bonariensis, panicum capillare ...)

- d'envies assouvies (echium russicum, persicaria 'Rosea', persicaria orientale ...)

- de (re)découvertes (kitaibelia vitifolia, isopyrum thalictroides, salix rosmarinifolia ...)

- de valeurs sûres (hosta 'June', 'Granary Gold', pulmonaria 'Diane Clare', heuchera 'Venus' ...)

- de plantes de "grands-mères" (tanacetum parthenium 'Aureum', heuchera 'Gloire d'Orléans, petite pensée violette, chrysanthème ...)

- et ... d'inconnues

 

A ce propos, si vous pouviez m'aider à mettre un nom sur les six plantes suivantes, ce serait formidable !

inconnue1-Aulnois-20-mai-12.jpgn° 1

Petite feuille vert tendre, légèrement velue, d'environ 5 cm

 

inconnue2 Aulnois 20 mai 12n° 2

Plante miniature, fleur d'à peine 1 cm

Un micro geranium ?

 

inconnue3 Aulnois 20 mai 12n° 3

Feuille rugueuse, vert foncé, non aromatique ; tige carrée

Une agastache ?

 

inconnue4 Aulnois 20 mai 12n° 4

Fleurs mauves en fin d'été ; 20 cm de haut ; un peu envahissant

 

inconnue5 Aulnois 20 mai 12n° 5

Une campanule ?

 

inconnue6 Aulnois 20 mai 12n° 6

Feuillage gris, aromatique. Ressemble à artemisia 'Valérie Finnis' mais en plus fin et plus gracieux

Une armoise ?

 

 

Edit du 31 mai : grâce à votre sagacité, la plupart de mes inconnues ont retrouvé leur nom. La floraison confirmera (ou non) vos idées. Un grand merci à vous de m'avoir mise sur la bonne voie.

- n° 1 : ???

- n° 2 : geranium dissectum

- n° 3 : campanula trachelium

- n° 4 : aster 'Asran' ?

- n° 5 : campanula takesimana

- n° 6 : artemisia ludoviciana 'Silver Queen'

Repost 0
Published by Blandine - dans D'autres lieux
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 23:30

 

Encore un mois peu fleuri pour ce massif. Les tapissantes (phlox subulata, thlaspi, arabis) sont plus tardives que je le pensais. Seules quelques touffes clairesemées de narcissus 'Thalia' ont apporté un peu de "couleur".

L'année prochaine, la lunaria annua 'Variegata Alba' d'Anne-Marie apportera luminosité et longue présence.

Des tulipes blanches seraient, elles aussi, bienvenues. Mais le sous-sol est régulièrement visité par les campagnols ...  Quelles fleurs, claires, à longue floraison pourraient remplacer ces bulbeuses si convoitées ?


Il manque aussi un petit arbuste blanc assez précoce qui serait un point focal à cette période encore souvent grise. Un prunus glandulosa 'Alba Plena' ou une spiraea prunifolia 'Plena' me conviendrait parfaitement. Reste à trouver.

 

Au pied du thuya boule, les alliums giganteum prennent des proportions impressionnantes. Si les fleurs sont à l'unisson, cela va être géant d'ici peu !

Les alliums aflatunense seront bien plus hâtifs.

 

Dans le bassin, l'aponogeton dystachium fleurit et fleurit encore. Fera-t-il le lien avec la première fleur de nénuphar ?

Après avoir essuyé une attaque d'algues filamenteuses, l'eau est redevenue très claire, sans rien faire de plus que nettoyer et nettoyer encore le petit filtre maison en mousse.

 

Les deux geraniums riversleiainum 'Mavis Simpson' sont morts. Leur longue floraison rose va me manquer. Morts aussi l'echinacea purpurea 'Alba', les pennisetums orientale 'Karley Rose' et 'Tall Tails'.

Toujours aucun semis de verbena bonariensis en vue non plus.  

massif-bassin2-27-avr-12.jpg

massif-bassin1-27-avr-12.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 00:42

 

Avec le vent de l'orage, les derniers pétales de tulipe sont tombés. Ce printemps 2012 fut un très bon cru.

Un peu partout dans les massifs ont surgi et fleuri ces bulbeuses aux multiples visages.

 

Certaines, fidèles d'entre les fidèles, reviennent courageusement chaque année depuis que je les ai transplantées du jardin familial.

tulipa-fosteriana-Orange-Emperor-12-avr-12.JPG tulipa-fosteriana-Orange-Emperor-27-avr-12.jpg

 

Pour certaines d'entre elles, je me souvenais à peine les avoir plantées.

             tulipa dentelle blanche 11 mai 12  tulipa-pourpre-27-avr-12.JPG


D'autres, généreusement données par des jardiniers de ville, fleurissent pour la première fois, me laissant la surprise de leurs formes et coloris.

             tulipa-jaune-feuille-bordee-jaune-22-avr-12.JPG   tulipa-Mickey-Mouse-27-avr-12.JPG

 

Les classiques tulipes rouges et jaunes, plantées il y a des lustres, ont pris des allures de géantes : 15 bons centimètres de diamètre pour les plus grosses corolles ! Impressionnant ... mais pas forcément gracieux !

              tulipa Apeldoorn 16 avr 12  tulipa-Golden-Apeldoorn-28-avr-12.jpg

 

Des tulipes à fleurs de lys, gracieuses, choisies

tulipa-fleur-de-lys-framboise-1-mai-2012.JPG  tulipa-viridiflora-rose--28-avr-12.jpg

 

ou non

      tulipa-fleur-de-lys-flammee-rouge-et-jaune-27-avr-12.JPG  tulipa-Ballerina-4-mai-12.JPG


Des petites botaniques

           tulipa-turkestanica-24-mars-12.JPG  tulipa-kaufmaniana-Concerto-13-avr-12.JPG

 

Et, espoir tant attendu, les petites tarda commencent enfin à se naturaliser et à former des touffes dignes d'intérêt.

tulipa-tarda-27-avr-12.jpg

 

Toutes ces jolies floraisons ne me font toutefois pas oublier les dizaines de bulbes amoureusement plantés au fil des années et dont seul me reste (parfois) le souvenir photographique.

Repost 0
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 23:31

 

printemps-8-mai-12.jpg

matteuccia struthiopteris, epimedium versicolor 'Sulphureum', hosta 'Northern Exposure'

Repost 0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 08:48

 

Dire que je pensais mitonner une savoureuse et goûtue sauce aux morilles. Je le voyais déjà dans l'assiette ce grenadin de veau nappé d'une crémeuse saveur corsée et boisée.

 

Toute émerveillée lorsque j'ai découvert un petit dome blond doré à peine sorti de terre, j'ai espéré ...

verpa-conica-15-avr-12.jpg

.... j'ai surveillé sa croissance matin et soir, impatiente, anticipant sa cueillette et me régalant par avance du fumet de ce fameux champignon printanier.

Je lui trouvais toutefois un air quelque peu douteux ...

verpa-conica-18-avr-12.jpg

... loin de se creuser, ses alvéoles s'aplatissaient, son pied s'allongeait ...

verpa-conica-22-avr-12.jpg... quatre jours après sa découverte, c'est la déception : point de belle morille blonde mais une verpe ... petite ... tout petite ...

Adieu morchella et bonjour à verpa conica, un cousin comestible mais à la qualité gustative peu intéressante.

verpa-conica-25-avr-12.jpg

Et histoire de me faire rager davantage, non loin de là, un deuxième verpa conica s'est mis à grandir.

verpa-conica-27-avr-12.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Insolite
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 14:49

 

Je me demande bien pourquoi l'adjectif obliqua a été accolé à chelone ?!

chelone-obliqua-28-avr-12.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Insolite
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 13:45

 

Je n'osais espérer mais attendais quand même avec impatience, scrutant attentivement chaque matin la surface du bassin. Fin avril, je n'y croyais plus. Ce ne serait pas pour cette année.

Et puis, il y a trois jours, au matin, elle était là ! Une belle boule, gélatineuse à souhait, piquetée de petits point noirs.

Une grenouille avait profité de l'obscurité de la nuit pour venir pondre en tout anonymat des dizaines d'oeufs.

frai-23-avr-12.jpg

Avec neuf voraces à nageoires présents dans le bassin, j'ai préféré isoler ces oeufs dans l'ancienne "maternité" de feu nos poissons d'aquarium.

 

Ce matin, il est malheureusement visible que la plupart de ces oeufs ne se développera pas. Mais quelques points noirs grossissent. Qu'un seul devienne un petit tétard puis une grenouille me ravira déjà.

frai-oeufs-26-avr--12.jpg

Cela me réjouit le coeur de savoir qu'une grenouille ait choisi mon petit bassin pour y déposer sa future progéniture. Un point d'eau ne met pas longtemps à être répertorié dans le "Guide du Routard" des animaux.

Repost 0
Published by Blandine - dans Animaux du jardin
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 22:00

 

Depuis quelques années déjà, j'avais radicalement tiré un trait sur toutes les magnifiques characias et martinii. Je ne cherchais même plus à dénicher LA variété qui survivrait à un nouvel hiver rigoureux.


Il y a deux ans, après avoir chichement vivoté une saison, 'Black Bird' et 'Helena' n'avaient pas réchappé à leur second hiver lorrain.

L'année dernière, j'avais arraché à regret la belle 'Redwing'. Trop longue à redémarrer chaque printemps, elle n'avait jamais le temps de se refaire une santé avant les assauts de l'hiver suivant et s'affaiblissait d'année en année.

Ce printemps, ce fut au tour d'Efanthia'. Complètement grillée par le gel de février, les racines desséchées, elle ne me laissait aucun espoir de reprise.

euphorbia-Efanthia-23-mars-12.jpg

 

Mais vais-je devoir aussi abandonner la mort dans l'âme la culture de la belle myrsinites ? Février de cette année l'a laissée terriblement sèche et complètement affaiblie. La belle peine à se refaire une santé et je dois régulièrement couper une tige que j'espérais encore vivante.

        euphorbia myrsinites 23 mars 12       euphorbia-myrsinites-22-avr-12.jpg

 

Même la vigoureuse robbiae, exilée dans un coin ingrat pour cause d'envahissement, tarde à refaire surface.

 

Alors, puisque les persistantes ne sont pas des vraies filles du froid, il va me falloir trouver des variétés caduques pour étancher ma soif printanière de couleurs acidulées au jardin.

La petite polychroma y tient déjà une grande place, ponctuant de jaune acide certains massifs.

euphorbia-polychroma-16-avr-12.jpg

Plus haute, palustris a fait son entrée au jardin l'année dernière et devrait fleurir pour la première fois d'ici quelques semaines.

euphorbia-palustris-18-avr-12.jpg

J'accueillerais bien volontiers de nouvelles variétés ... rustiques ... caduques ... vertes ... à floraison jaune. Qu'elles se présentent !

Repost 0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 10:25

 

Vous vous souvenez ? Il y a un an, je m'attaquais à l'étroite plate-bande coincée entre la route et le mur de soutènement de notre terrain. Une transformation que je repoussais depuis plusieurs années ne sachant pas trop que faire de cet espace ingrat.

 

Un an après le début de la plantation, le blé d'azur (leymus arenarius) a bien résisté, sans que je m'en sois vraiment beaucoup occupée. Un peu de désherbage, quelques arrosages très ponctuels durant le premier mois, histoire d'assurer une bonne reprise et Dame Nature a fait le reste.

Très vigoureux, il n'a pas tardé à lancer ses stolons et à pointer ses longues feuilles bleues dans l'espace qui lui est "confié".

 

La petite euphorbe (euphorbia cyparissias 'Fens Ruby' n'a pas non plus attendu pour conquérir ce nouveau territoire. Je l'ai d'ailleurs surprise cette semaine en train d'essayer d'escalader le haut mur en surplomb. 

Sa couleur pourprée au démarrage de la végétation amoindrit un peu l'effet vert/jaune que j'aime tant mais je sais que l'été lui rendra une teinte plus verte.

 

Ce printemps, cinq nouveaux mètres ont été défrichés et nettoyés. Grâce à la vitalité (!!!) de ces deux plantes, ils ont pu être plantés dans la foulée.

leymus-et-euphorbia-13-avr-12.jpg

Repost 0

Rechercher