Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 08:42

Il y a 4 ans, en février  

b-haie_10_f_v_07.jpg

 

Aujourd'hui   tilleul-26-mai-11.jpg

 

Quelle différence ! Tout un monde (végétal) sépare ces deux photos.

 

Et pourtant, il ne me paraissait pas évident de tirer parti de cet endroit plutôt ingrat. Dans cette terre en permanence asséchée par les racines du tilleul, appauvrie par une double haie vive, acidifiée par les aiguilles des deux pins, la tâche semblait promise à un succès mitigé.

 

Automne après automne, l'épais tapis de feuilles mortes épandu assouplit, enrichit et maintient un peu d'humidité au sol. Enfoncer une pelle à transplanter ne relève désormais plus de l'exploit physique.

 

Doucement, mon petit sous-bois se garnit, s'enrichit et s'embellit. Moi qui auparavant ne jurais que par les floraisons, j'ai découvert le monde végétal de l'ombre. Une révélation ! Epimédiums, fougères, hostas, heuchères, pulmonaires ... que de diversité dans ce royaume de la pénombre !

 

sous-tilleul1-25-mai-11.jpg  sous-tilleul3-25-mai-11.jpg

 

sous-tilleul6-25-mai-11.jpg  sous-tilleul7-25-mai-11.jpg

 

sous-tilleul5-25-mai-11.jpg  sous-tilleul4-25-mai-11.jpg

 

sous-tilleul8-25-mai-11.jpg  sous-tilleul2-25-mai-11.jpg

 

Alors, l'envie d'un petit coin de sous-bois ne vous chatouille-t-elle pas maintenant ?

 

 

 

Repost 0
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 23:15

Cette année, j'ai déclaré la guerre aux hellébores orientaux. La hache de guerre est déterrée. Je n'en peux plus. Chaque printemps, il me faut arracher des centaines de petits semis.

Pour ceux qui germent dans les endroits dégagés, pas trop de soucis : un coup de sarcloir et c'est bon. Mais bon ... faut l'faire quand même !

  

Et il y a les autres ...

... ceux qui, tels une pelouse, tapissent les allées, là où la terre est dure comme du béton. Inutile de préciser qu'un petit coup de sarcloir ne suffit pas, la grosse artillerie est de rigueur ...

semis-hellebore4-22-avr-11.jpg

 

... ceux qui lèvent entre les pierres me contraignant à défaire la bordure pour réussir à les en déloger ...

semis-hellebore3-22-avr-11.jpg

 

  ... sans parler de ceux qui, sournoisement, sont allés germer au coeur des vivaces m'obligeant la plupart du temps à déterrer la plante hôte pour éliminer parfaitement les solides racines de l'intrus.

semis-hellebore1-22-avr-11.jpg  semis-hellebore2-22-avr-11.jpg

 

Pour éviter un désherbage fastidieux, rien de plus simple, il suffit de couper toutes les fleurs avant que les graines soient prêtes à tomber. Mais avouez qu'il est quand même dommage de se priver de tant de fleurs aux si doux coloris.

Alors, patiemment, fleur après fleur, j'ai ôté les receptables à graines, simplement en les tournant sur eux-mêmes.

Allégées, les corolles se sont même légèrement redressées de plaisir, comme pour me remercier.

   

helleborus1-20-avr-11.jpg

avant

 

helleborus2-21-avr-11.jpg

 après

 

Les fleurs sont toujours aussi belles, non ?

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 14:25

Les fêtes des plantes sont de vrais lieux de tentation : des fleurs, des feuillages, des parfums, des couleurs ! Tant de beautés ... tant d'inconnues aussi !

 

Samedi, "les Plantes en Fête" à l'Abbaye d'Autrey n'ont pas failli à la règle. J'en suis revenue chargée de quelques nouveautés.

 

Avant de planter et de faire des erreurs et puisque l'expérience vécue vaut mieux que mille promesses, je me tourne vers vous à la recherche de renseignements, de conseils, de mises en garde ... Bref, j'aimerais tout savoir - vos déconvenues comme vos joies - sur  :

 

- le leucoceptrum japonicum 'Golden Angel'

leucoceptrum-japonicum-Golden-Angel-16-mai-11.jpg

 
- l'eomecon chionantha

eomecon chionantha 16 mai 11


- le disporum sessile 'Variegatum'

disporum-sessile-Variegatum-16-mai-11.jpg

 

 - l'asarum europaeum.

asarum-europaeum-16-mai-11.jpg
- l'asarum 'Splendens.

asarum-Splendens-16-mai-11.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans A vos claviers
commenter cet article
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 12:47

Avril : le mois où la végétation s'affole, particulièrement cette année où les températures frôlent celles de certains mois de juin. Malheureusement, cette chaleur précoce a trop rapidement fané les derniers bulbes printaniers.

 

Les nombreuses transplantations de l'automne se portent toutes très bien ; aucune perte à déplorer ... juste quelques sommeils plus longs.

 

Les géraniums sont bien réveillés ; les ancolies s'élèvent ; le thalictrum flavum monte, monte. Malgré leur jeunesse, les pieds d'aconits et d'hémérocalles forment déjà des touffes prometteuses. L'anchusa 'Loddon Royalist' d'Anne-Marie a enfin pris sa place et une belle floraison se prépare.

De très nombreux petits semis de géraniums lèvent. Qui sont-ils ? 'Nimbus' ? Pratense ? Quelques-uns ont été mis en godets pour "approndissement".

 

Après une petite inquiétude au vu de leurs très jeunes feuilles vertes, les trois berbéris dorés dorent de plus en plus pour ma plus grande satisfaction. En compagnie de la spirée 'Golden Princess' et du thuya 'Golden Globe', ils apportent une structure jaune permanente.

 

massif-jaune-21-avr-11.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 08:31

La petite stellaire (stellaria graminea ?) : elle est inféodée à notre jardin et peut fleurir de larges étendues dans la campagne environnante. Ses tiges hyper fines passent inaperçues parmi les touffes des vivaces du jardin. Très longues et très souples, elles cassent d'ailleurs souvent avant que je n'ai réussi à localiser et à atteindre les racines de la plante.

stellaria-21-avr-11.jpg

 

La ciboulette sauvage (allium oleraceum) : elle était présente dans le terrain lorsque nous avons acheté la maison, ses touffes persistantes en hiver parsèment deci delà la "pelouse". Il n'est pas facile de réussir à extirper en totalité ses bulbilles enfoncés profondément dans le sol. Ses tiges, à l'odeur aillée, sont comestibles.

allium-oleraceum-21-avr-11.jpg

 

L'herbe aux goutteux (aegopodium podagraria) : le petit godet acheté il y a douze ans a pris le temps de s'installer. Maintenant bien implanté, il progresse d'année en année malgré mes coups de bêche ravageurs pour le déloger. Ses longues et profondes racines cassantes s'enfoncent si profondément dans le sol que toute tentative de destruction s'avère vouée à l'échec.

aegopodium-podagraria-21-avr-11.jpg

 

Dans une partie du talus en totale refonte, ces trois conquérantes se sont partagé le terrain et approprié le pied d'un hellébore ... que j'aurais d'ailleurs presque pu ajouter à ces trois envahisseuses tant ses petits semis colonisent l'espace.

Le tout forme une scène printanière d'une exquise fraicheur qui est loin de me déplaire.

envahisseuses-23-avr-11.jpg

 

Repost 0
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 09:32

Plusieurs fois je l'ai planté ce petit corydalis jaune maintes fois aperçu accroché à de vieux murs de pierres ou fleurissant dans des endroits improbables. Une longue floraison lumineuse, un feuillage glauque joliment divisé, deux qualités qui m'attiraient si fortement que je tenais absolument à le voir s'épanouir au jardin.

corydalis-lutea-15-juil-09-031.jpg

 

Et des essais, j'en ai expérimenté !!! Au soleil ; à mi-ombre ; en bordure ; acheté en godet, donné par une amie ; transplanté d'un vieux mur ; échangé lors d'un troc ; je l'ai même tenté en semis ... 

Jamais je n'ai réussi à le péréniser au jardin. Il fleurissait - très abondamment même - durant une saison et pfiiiit envolé, disparu la saison suivante.

 

Au printemps dernier, comme la plante était une nouvelle fois aux abonnés absents, la mort dans l'âme, j'ai décidé d'en faire mon deuil et n'ai pas tenté de nouvel essai.

 

Mais il y a quelques jours ... ce feuillage glauque ... serait-ce possible ?

Mais oui, coincé entre deux pierres de bordure, un joli petit semis a germé, niché dans un doux cocon de mousse.  

corydalis-lutea-semis-27-mars-11.jpg

  

Une petite graine a (re)trouvé sa niche favorite pour germer, une anfractuosité pierreuse qui lui rappelle sans doute son habitat rocailleux d'origine.

Serait-ce enfin le début d'une longue histoire entre corydalis lutea et mon jardin ?

Repost 0
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 07:58

Il est une petite graminée sans prétention qui se fait si discrète durant les trois quarts de l'année que j'en arrive presque à oublier sa présence au jardin. Mais lorsque janvier disparait, elle quitte brutalement son banal habit vert et revêt sa plus belle robe dorée.

 

Alors que ses consoeurs sont encore endormies ou essayent de se faire oublier, honteuses de leur feuillage abîmé par le long hiver, elle prend le devant de la scène et joue la vedette pour quelques semaines.

luzula-sylvatica-Aurea-27-mars-11.jpg

 

Au coeur de la grisaille, elle n'a pas son pareil pour réveiller un coin tristounet ou trop sombre.

Et lorsque le soleil dépose un rayon en son coeur, elle resplendit et illumine chaque recoin du jardin où je l'ai plantée.

luzula-sylvatica-Aurea-28-mars-11.jpg

 luzula sylvatica 'Aurea' et geranium phaeum 'Samobor'

 

luzula-sylvatica-Aurea-29-mars-11.jpg

  luzula sylvatica 'Aurea' et primula acaulis

 

luzula-sylvatica-Aurea-30-mars-11.jpg

  luzula sylvatica 'Aurea' et rumex sanguineus

 

luzula-sylvatica-Aurea-31-mars-11.jpg

 luzula sylvatica 'Aurea', epimedium versicolor 'Sulphureum' et primula acaulis

Repost 0
Published by Blandine - dans Coups de coeur
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 12:30

scene1-avr-11.jpg

scene3-avr-11.jpg

scene4-avr-11.jpg

scene2-avr-11.jpg

scene5-avr-11.jpg

 

 

Repost 0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 08:34

Mi-mars, les premiers crocus botaniques jaunes sont défleuris ... déjà !

Les vernus à grandes fleurs suivent, surtout des violets. Il faudra que j'en plante davantage à l'automne, surtout des jaunes.

Les iris reticulata 'Cantab' sont toujours présents mais toujours aussi peu nombreux. En revanche, la variété 'Harmony' commence - enfin - à se multiplier.

 

Les berberis thunbergii au feuillage doré débourrent mais seul 'Tiny Gold' forme déjà une petite boule safranée.

 

Certains petits rejets transplantés à l'automne se réveillent et il faut que je me fasse violence pour ne pas gratouiller la terre à la recherche du premier signe de vie.

 

L'euphorbia griffithii 'Fireglow' que je pensais avoir complètement ôtée à l'automne ressurgit à trois endroits passablement éloignés les uns des autres. Quand je pense que le pépiniériste me l'avait vendue pour une non traçante !

 

massif-jaune-15-mars-11.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 09:55

Alors que sortent de terre les pousses pourprées du coeur de Marie rose et blanc, une tige fait preuve d'originalité et arbore une couleur verte inhabituelle.  

dicentra-vert-31-mars-11.jpg

 

C'est une première, jamais je n'ai encore remarqué cela. Et ce n'est pas faute d'observation car chaque année, je surveille avec attention cette plante si sujette aux gelées qui brûlent et ruinent sa floraison en une seule nuit.

 

A quelques pas de là pousse un dicentra 'Alba' mais, même si cela n'est pas flagrant sur la photo, ses pousses sont d'un vert bien moins bleuté

dicentra-Alba-28-mars-11.jpg

 

Alors ? Maladie ? Mutation ? Hybridation ? Besoin de faire parler d'elle ?

 

Et dans vos jardins, elles sont comment les jeunes pousses de coeur de Marie ?

Repost 0

Rechercher