Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 12:47

Peu de grosses masses de fleurs encore pour ce mois de mai. La météo très très arrosée (160 l) conjuguée avec des températures bien trop basses pour la saison ont fortement ralenti la pousse des plantes. De plus, le massif est encore bien jeune et les plantes ont besoin de prendre de l'ampleur.

 

Seuls la grosse touffe de lupins roses, quelques ancolies et les fidèles iris pallida réveillent toute cette masse de verts. C'est peu. Mon mois de mai est finalement bien pauvre dans ce massif. Il y a des changements à opérer.

 

Il faut que je mette davantage d'ancolies, surtout dans la partie la moins récente. J'aime de plus en plus ces petites danseuses qui s'élèvent et virevoltent au moindre souffle de vent.

L'iris pallida (photo n°1) doit être déplacé, il bloque trop le regard. Je me demande bien ce qui m'a pris de le planter à cet endroit. Dès la fin de sa floraison, il sera décalé vers la droite.

 

Le gros pied d'armoise ramené des Alpes (artemisia absinthium) est mort. A la place de la lumineuse tache de gris qu'il apportait, un gros trou à combler, par du clair toujours ; mais quoi ? La même chose ? Un petit arbuste clair peu étalé serait loin de me déplaire. Affaire à creuser et à suivre.

 

Le rosier 'Lavander Dream' est toujours bien vivant mais a eu les malencontreux "honneurs" de la débroussailleuse. Il s'en remettra mais la floraison, si floraison il y a, risque de se faire attendre encore un long moment.

 

massif-lavande1-31-mai-10-copie-1.jpg

 

massif-lavande2-31-mai-10.jpg

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 07:42

 

B-7-juin-10.jpg

alchemilla mollis, cimicifuga 'Brunette', lunaria annua et vinca major 'Variegata'

Repost 0
Published by Blandine
commenter cet article
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 08:15

 

B-6-juin-10.jpg

geranium macrorrhizum, heuchera 'Midnight Rose' et carex 'Bronze'

Repost 0
Published by Blandine
commenter cet article
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 07:40

 

B-5-juin-10.jpg

iris germanica, heuchera 'Palace Purple', gaura  et euphorbia amygdaloides 'Purpurea'

Repost 0
Published by Blandine
commenter cet article
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 06:14

 

B-4-juin-10.jpg

aquilegia, miscanthus sinensis 'Variegatus, weigelia florida 'Alexandra' et sambucus nigra

Repost 0
Published by Blandine
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 10:25

 

chrysomele-viorne-1-juin-10.jpg

Sculpture moderne ? Photo artistique ? Nouvelle variété d'arbre ?

 

Perdu ! Ce sont les dégâts de la chrysomèle de la viorne sur un des mes viburnum opulus 'Roseum'.

 

Pour la troisième année consécutive, les larves de ces coléoptères ont encore frappé et sont en train de transformer les feuilles de mon boule de neige en dentelle de Bruges.  

chrysomele-viorne1-2-juin-10.jpg

  

chrysomele-viorne2-2-juin-10.jpg

 

Et dire que la première année, je les avais prises pour de mignonnes petites chenilles et les avais laissées se repaitre tout leur soûl pensant admirer de jolis papillons plut tard dans l'été ! J'aurais mieux fait de faire la méchante et de sortir illico mon attirail de tueuse.

 

Une fois bien repues, ces larves vont s'enfoncer dans le sol pour en émerger à l'état adulte courant juin. Les femelles fécondées perceront alors des trous dans les ramilles de la plante-hôte et y pondront leurs oeufs. Ceux-ci écloront au mois de mai l'année suivante.

  

Cantonnés à un seul arbuste la première année, ces ravageurs ont largement étendu leur champ d'action cette année et grignotent hardi petit le deuxième opulus 'Roseum', les gracieux opulus indigènes ainsi que le viburnum lantana. 

Sachant qu'une femelle peut pondre jusqu'à 500 oeufs, cette expansion de leur territoire ne m'étonne plus.

Quand je pense que j'avais pensé m'en débarrasser en coupant et en brûlant les branches porteuses de larves l'année dernière. Je les avais largement sous-estimées !

 

Cette année, il faut que j'agisse autrement ... et rapidement. Une fois les larves descendues dans le sol, il sera trop tard car les adultes sont bien plus mobiles.

Mais quel produit utiliser lorsqu'on est une farouche opposante de la chimie lourde ?

 

Un jardinier averti en valant deux, surveillez attentivement vos viornes afin d'agir dès les premiers signes d'apparition.  L'importante défoliation causée par leurs attaques répétées peut provoquer la mort de vos arbustes.  

 

Repost 0
Published by Blandine - dans Animaux du jardin
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 06:31

 

B-3-juin-10.jpg

geranium 'Johnson's Blue', euphorbia cyparissias 'Fen's Ruby' et erysimum allionii

Repost 0
Published by Blandine
commenter cet article
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 09:10

 

B 2 juin 10

hosta, geranium macrorrhizum, myosotis et polemonium caerulea

Repost 0
Published by Blandine
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 11:26

Ils ont tout pour me plaire ces coeurs de Marie, plus opulents d'année en année. Que ce soit la variété classique rose et blanc que l'on rencontre dans de nombreux vieux jardins, qu'ils soient à feuillage doré ou à fleurs blanches, je les aime tous.

 

Nombreux sont les atouts de ces plantes sans souci : une parfaite rusticité, un feuillage glauque (ou doré) aux feuilles joliment divisées, un port dressé résistant aux vents et aux pluies, une longue et généreuse floraison d'environ quatre semaines, une parfaite tenue en vase.

L'ombre ne leur fait pas peur. Limaces et autres baveurs les ignorent complètement.

Seule une gelée printanière un peu trop forte leur cause passagèrement quelques dégâts vite réparés. 

dicentra-1er-mai-10.jpg

 

Et comme si toutes ses qualités ne suffisaient pas, il y a quelques jours, j'ai eu l'agréable surprise de découvrir quelques petits semis spontannés bien abrités sous le gros pied mère.

dicentra-31-mai-10.jpg

 

L'année dernière, j'avais aperçu pour la première fois 2 ou 3 gousses bien gonflées sur le dicentra rose et blanc.

Cette année, quelques-unes sont également présentes sur 'Alba'. Cela fait d'ailleurs bien mon affaire car le pied ne s'étoffe pas suffisamment rapidement pour être divisible.

dicentra-28-mai-10.jpg  dicentra-29-mai-10.jpg

Qui sait ... les deux pieds étant presque côte à côte, je vais peut-être donner mon nom à une hybridation ... Je sais, j'aime me laisser porter par mes rêves.

Repost 0
Published by Blandine - dans Coups de coeur
commenter cet article
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 16:14

Et oui, un bassin ! Et pas un mini cette fois-ci ! Pas un géant non plus  ... une pièce de 500 l, soit presque 10 fois la contenance du mini-bassin ... Pour un premier essai, cela me suffit.

 

Samedi 22 mai, 9h00 : j'attaque ! Les pluies du début de la semaine ont bien imbibé le sol. La terre est souple à souhait et creuser va être un jeu d'enfant. Quoique ! 50 cm de profondeur sur 1.78 x 1.40 m, cela représente quand même un certain nombre de coups de bêche.

   

bassin1-22-mai-10.jpg

 

Premiers coups de bêche ... Y'a d'la racine ! Je m'en doutais ! 

bassin2-22-mai-10.jpg

 

Ca se confirme ! Forcément avec trois ex-arbres à proximité ! Plus je descends, plus elles grossissent. Pas très engageant ! La hache est nécessaire !  Mais bon ... il n'y a pas de caillou et la terre se travaille facilement.

bassin3-22-mai-10.jpg

 

Trois heures plus tard, le trou est achevé, le plus plan possible. Encore 5 brouettes de sable à répandre dans le fond pour pouvoir enfin poser et mettre de niveau le bassin. 

bassin4-23-mai-10.jpg

 

Le terrain étant plus en pente que prévu, la mise à niveau ne fut pas chose aisée. Quatre bras ne furent pas de trop.

Un peu d'eau dans le fond pour bien vérifier le niveau et le remplissage peut commencer. Un p'tit coup de remplissage, un p'tit coup de remblayage, un p'tit coup de remplissage ...

Le bassin prenant sa place et sa forme, il faut réajuster le niveau plusieurs fois.

bassin5-24-mai-10.jpg

 

Enfin la récompense ! Tout est OK : le bassin ne fuit pas, il est parfaitement de niveau.

L'eau du puits ayant servi au remplissage étant trop fraiche, les plantes aquatiques attendront un petit peu avant de rejoindre leur nouvelle et spacieuse maison.

  bassin6-25-mai-10.jpg

 

Maintenant reste un dernier et bien agréable travail : intégrer le bassin dans un environnement plus naturel pour faire de ce coin du terrain un endroit très agréable. 

Repost 0
Published by Blandine - dans Bassin
commenter cet article