Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 11:50

Il est des couleurs que j'aime bien voir se côtoyer au jardin. Le bleu et le jaune en font partie. Je trouve que cette association symbolise le printemps, le renouveau.

Il faut dire qu'à cette saison, le jaune est fréquent dans les massifs : jeunes pousses tendres et encore bien dorées, floraison vert acide des euphorbes, narcisses, crocus, tulipes ...
Le bleu n'est pas en reste non plus : géraniums vivaces, muscaris, iris de toutes sortes, myosotis ...

Parmi les feuillages, il y a de quoi faire également : bleu de certains hostas ou graminées, feuillages glauque des ails d'ornement.
Quant au jaune, il n'y a que l'embarras du choix : hostas, houblon doré, origan, heuchères ...

De quoi marier ces deux teintes en de multiples déclinaisons.

bleu-et-jaune8-septembre.jpg


bleu-et-jaune1-juillet.jpg  bleu-et-jaune2-mai.jpg

bleu-et-jaune3-mai.jpg  bleu-et-jaune4-mai.jpg

bleu-et-jaune5-mai.jpg  bleu-et-jaune7-mai.jpg

bleu-et-jaune6-juillet.jpg
Repost 0
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 13:26

Grisaille, brouillard, neige ... besoin de couleurs

 

du rosecouleur8.jpgdu rouge
couleur2de l'orange
couleur3du bleu
couleur4du jaune
couleur5.jpgdu fuchsia
couleur6.jpgdu vert
couleur7.jpgdu violet
couleur1

Repost 0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 06:40

... l'euphorbia 'Blackbird, le sedum spectabile 'Iceberg' et une heuchère pourpre
carex Bronze 12 sept 09

... un phlox divaricata blanc et une heuchère pourpre
carex Bronze 13 mai 08

... la luzula nivea et la calluna vulgaris 'Wickwar Flame'
carex Bronze 20 janv 10

... l'heuchera 'Caramel', le geranium 'Rozanne' et un sedum reflexum bleuté
carex Bronze 10 juin 09

... l'arabis ferdinandi-coburgii 'Variegata', une heuchère pourpre ... et de la mousse
carex Bronze 18 janv 10

... l'heuchera 'Caramel' et l'oxalis triangularis
carex Bronze 18 juin 07


... un skimmia 'Rubella'
carex Bronze 19 janv 10

... une primula acaulis fuchsia ... et de la neige
carex Bronze 19 mars 08

 

Repost 0
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 09:54

La neige à peine fondue, les petits carex du jardin sont ragaillardis. Malgré de très fortes gelées - jusqu'à -18° -  puis une dizaine de jours ensevelis sous 15 cm de neige, ils se redressent déjà, tout fiers.

- carex morrowii 'Ice Dance', un vigoureux conquérant que je limite à grands coups de pelle à transplanter.
carex-Ice-Dance-17-janv-10.jpg

- carex comans 'Frosty Curls' au très fin feuillage vert argenté. Donné pour peu rustique, il résiste en pleine terre sans aucune protection depuis plusieurs années déjà. Cette année, trois petits semis spontanés sont même en train de grossir à proximité du pied mère.
carex Frosted Curls 17 janv 10
 
- carex pendula dont l'attrait est surtout estival mais qui tient bien sa place en hiver (tout comme carex grayi)
carex pendula 17 janv 10

- une série de petits carex non identifiés, achetés à tout petits prix, en version panachée de jaune (carex oshimensis 'Evergold') ou panachée de blanc ou encore marginée de blanc
carex panache jaune 17 janv 10  carex panache blanc 17 janv 10
                                       carex margine blanc17 janv 10

- et mon préféré, carex comans 'Bronze' dont la teinte rousse sied si bien à l'hiver et qui me gratifie chaque année de très nombreux petits semis.
carex Bronze 17 janv 10

Repost 0
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 08:00

Outre les différents buis, il est possible de se frotter à l'art topiaire avec d'autres arbustes.

- le chèvrefeuille arbustif (lonicera nitidia) :
Il convient bien aux débutants et aux jardiniers pressés car sa pousse est rapide. Une erreur de taille est ainsi plus rapidement rattrapable. En contrepartie, il faut le tailler plus souvent pour lui garder un aspect net.

- le troène (ligustrum) :
Sa pousse est hyper rapide mais il a tendance à se dégarnir du bas.

- le fusain du Japon (euonymus japonicum) :
Il supporte très bien le recépage et peut être maintenu très bas.

- le houx (ilex aquifolium) :
Sa forme naturelle à choisir une forme en cône. Sa taille est plutôt "épineuse".

- l'if (taxus baccata) :
C'est le meilleur concurrent du buis. Il supporte bien l'ombre mais pousse très lentement.

- le lierre (hedera) :
Il est surtout utilisé pour garnir des formes en grillage.

- le pittospore (pittosporum)

- le laurier sauce (laurus nobilis

- le laurier du Portugal (prunus lusitanica)

- le laurier-tin (viburnum tinus)

D'autres petits sous-arbrisseaux, tels la lavande (lavandula), la rue (ruta graveloens), l'armoise (artemisia abrotanum), la santoline (santolina chamaecyparissus), la bruyère (erica et calluna), la germandrée (teucrium), le romarin (rosmarinum officinalis) peuvent également constituer de jolis petits topiaires.

Chez les espèces caduques, les hêtres et les charmes sont privilégiés. Ils supportent bien les tailles répétées et leur feuillage marcescent roux offre un bel attrait hivernal.

Repost 0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 12:00

Il y a une dizaine d'années, un pépiniériste avait offert une toute petite bouture de thuya à ma plus jeune fille
Un thuya !!! Et pas vaillant en plus !

 Bien évidemment, pas question de délaisser le petit protégé de la demoiselle.
Afin de lui redonner un peu de vigueur, une transplantation dans un meilleur substrat et dans un plus gros pot s'imposait rapidement.
Et là, surprise ! Sous son habit vert, le petit conifère, honteux, cachait son "anormalité" : deux troncs poussant côte à côte.
Tilt ! Idée !

En torsadant ses deux troncs et en les dégageant un peu du bas, petit thuya aurait déjà plus d'allure. Et ainsi fut fait.
Pendant sept ans, dopé par une bonne terre, bébé thuya prit de la hauteur et de l'ampleur.

Voyant que les deux troncs grossissaient de concert, bien collés, j'ai eu envie de conduire l'arbuste sur tige. Trois années supplémentaires et de nombreuses tailles furent nécessaires pour obtenir une belle boule bien touffue et bien ronde.

thuya boule10 janv 10





   Une coupe en fin d'été, un rafraichissement au
   printemps, un époussetage en règle et en douceur
   lors des périodes enneigées et le tour est joué.

  







Eté comme hiver, il habillerait de sa verte présence l'endroit laissé bien vide depuis l'abattage du vieux cognassier mort de vieillesse.

thuya-boule-11-juin-09.jpg
Et voilà l'ancien pestiféré en route vers les honneurs et la gloire.

Je renouvellerais bien l'expérience avec un thuya doré ...

Repost 0
Published by Blandine - dans Coups de coeur
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 11:14

... lorsqu'elle souligne le gros tilleul
neige13 10 janv 10

... lorsqu'elle "coussine" le froid banc de pierre
neige10 10 janv 10

... lorsqu'elle révèle la vie nocturne
neige7 10 janv 10  neige8 10 janv 10

... lorsqu'elle se fait brodeuse
neige6 10 janv 10

... lorsqu'elle chapeaute les sedums
neige15-10-janv-10.jpg

... lorsqu'elle blanchit les noirs sapins
neige11 10 janv 10

... lorsqu'elle emmitouffle les graminées
neige1 10 janv 10

... lorsqu'elle habille de blanc le jardin

neige5 10 janv 10
Repost 0
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 10:59
... quand elle aplatit le laurus 'Otto Luyken'
neige9-10-janv-10.jpg

... quand elle inonde le petit bassin
neige12 10 janv 10

... quand elle camouffle l'hellébore niger
neige2 10 janv 10

... quand elle alourdit le taxus baccata
neige3 10 janv 10

... quand elle plaque au sol les derniers reliquats de la belle saison
neige4 10 janv 10
Repost 0
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 23:46

2009 ayant refermé la porte, l'heure est aux bilans et aux remises de médailles.

Médaille de Bronze : l'achillea odorata.
Une découverte permise grâce à la générosité de Brigitte, une jardinière (presque) lilloise passionnée. Le petit rejet reçu au printemps 2007 s'est généreusement étendu, se faufilant entre les vivaces environnantes en un magnifique couvre-sol. Un feuillage très fin, doux, gris et odorant, de larges ombelles, une longue floraison blanc crème, de quoi enfin me réconciler avec les achillées.
Merci Brigitte !
achillea-odorata-12-juin-09.jpg  achillea odorata 9 juin 09

Médaille d'Argent : le pennisetum orientale 'Karley Rose'.
Planté il y a deux ans, il commence à se montrer à la hauteur de mes espérances. En me le recommandant chaudement, Monique Chevry, du Jardin d'Adoué, m'avait dit que je ne saurais plus m'en passer. Je crois bien qu'elle avait raison.
Première vague de floraison dès la fin juin. De doux et longs épis rose foncé, soyeux et au port souple. Mi-septembre, deuxième salve d'épis tout aussi pimpants et qui viennent grossir les rangs des premiers plumeaux, certes moins colorés mais toujours présents.
En revanche, pas trop de miracle à attendre d'une présence hivernale : les premières grosses gelées ont rapidement déshabillé les doux épillets.
Réputé sensible au froid et à l'humidité hivernale, il a vaillamment supporté deux hivers de suite, des températures de -18° ; ceci, sans aucune protection mais dans une terre sableuse.
pennisetum Karley Rose 26 sept 09

Médaille d'Or : la persicaria paniculata frondosa.
Francis Courtois (F comme Fleurs) aime les renouées et sait partager son enthousiasme. Difficile de ne pas repartir de son stand avec la plante dont il vous a vanté les mérites. C'est ainsi qu'au printemps 2008, un petit godet de cette grande plante a pris le chemin du jardin.
Sa première année ne fut pas folichonne, loin de là ! Rabougrie, peu florifère, molassonne, jaunissante, elle fut loin de me taper dans l'oeil.
Il faut dire la belle aime plutôt les sols humides et qu'elle aurait vivement apprécié un peu plus d'eau. Fort heureusement, l'automne et l'hiver suivants, bien arrosés, la requinquèrent et lui firent un bien fou.
Cette année fut celle de son avènement. Des tiges bien droites s'élevant à un bon mètre cinquante, des inflorescences blanches et vaporeuses, légèrement parfumées, qui ne brunissent pas en se fanant et ne réclament même pas un petit coup de sécateur, une floraison qui dure, qui dure ... Commencée début juillet, elle ne baissera la garde qu'à la première gelée. Plus de trois mois et demi de spectacle ininterrompu et qui aurait pu se prolonger sans ce premier frimas.
Un bémol toutefois : malgré une terre très sèche en été, elle a fait preuve d'une réelle tendance à l'élargissement. J'espère ne pas avoir introduit au jardin une "peste végétale" à l'instar de sa cousine fallopia japonica.
persicaria paniculata frondosa11 sept 09

persicaria paniculata frondosa 26 sept 09

NB : Les plantes montées sur les trois marches l'année dernière n'ont pas failli à leur réputation et se sont montrées fidèles à leur image en 2009.

Repost 0
Published by Blandine - dans Coups de coeur
commenter cet article
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 00:05

... bonjour 2010 !
Je vous souhaite à tous et à toutes une belle année 2010 et vous remercie du fond du coeur de vos nombreuses visites et commentaires.

voeux-2009.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans La déco au jardin
commenter cet article

Rechercher