Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 10:00

Absences de gelées tardives, pluies abondantes, peu de grosses chaleurs, trois conditions idéales pour que les hortensias me gratifient d'une superbe floraison cette année. Il était temps, je commençais à désespérer et en venais à regretter mes quelques achats des années précédentes.

Pour plusieurs variétés, ce sont les premières fleurs. Aucune n'a de petit nom car toutes ont été achetées à prix bradés ou ont été "récupérées" dans des compositions fanées prêtes à prendre le chemin d'une poubelle inhospitalière.


Et voici le premier pied implanté au jardin, un rescapé d'une Toussaint glaciale qui lui avait cruellement gelé fleurs et feuilles. De moribond, il s'est transformé en un opulent buisson.


Ma terre, à tendance acide, lui fait légèrement bleuir les fleurs.


Les paniculata, fidèles comme chaque année, arborent de magnifiques et longues inflorescences portées par de solides tiges. La taille pratiquée au printemps a donné d'excellents résultats.


Un petit dernier, inconnu, trouvé par hasard ce printemps chez un hard discounter allemand. Ses fleurs sont plus aplaties et ont tendance légèrement verdir en fanant.


Seule 'Annabelle' n'est pas au mieux de sa forme, étouffée entre deux arbustes trop conquérants. Il va falloir jouer du sécateur pour discipliner tout ce petit monde à l'automne.

Cette abondance de fleurs m'a tellement réjouie que je me suis lancée dans le bouturage avec délectation. Une dizaine de petits pots sont maintenant bien sagement alignés sous l'ombre fraiche du tilleul.

Repost 0
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 22:54

 


Créer un massif de fleurs - Débuter simplement
Francis Peeters et Guy Vandersande
Editions Ulmer
189 pages

Un livre de plus sur les plantes ? Oui, bien sûr ... mais un livre très agréable que j'ai lu quasiment d'une traite tant le propos, l'écriture et les nombreuses photographies m'ont accrochée.

Après un rappel des principales règles utiles lors de la composition d'un massif, 40 plantes, que l'on trouve facilement en jardinerie, sont passées en détail.
Pour chacune d'elle, un petit paragraphe de présentation, quelques rapides mais efficaces conseils de culture et 4 ou 5 coups de coeur de l'auteur.
Deux ou trois jolies photos de mise en situation, bien légendées, illustrent le propos. De quoi donner des idées à tout jardinier en quête de belles associations. 

Quatre pages, agrandissables d'un simple clic (puis choisir full size en haut à gauche de l'image), pour vous donner un aperçu de ce livre.

    

   

J'y ai retrouvé avec plaisir la verve de Francis Peeters dont on peut suivre régulièrement les conseils dans l'émission "Jardins et Loisirs" de la télévision belge.

 Le portrait des kniphofias m'a particulièrement amusée. Il reflète particulièrement bien la situation de cette fleur au jardin de berthille où les avis sont tranchés : madame n'aime pas cette fleur très rigide à l'aspect toujours un peu négligé ... tandis que monsieur a flashé sur vive couleur orangée lors d'un séjour en Normandie.

Repost 0
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 09:00

La saison des phlox bat son plein. En soirée, le jardin tout entier s'enveloppe de leur puissant parfum.

C'est une de mes fleurs favorites. J'en ai disséminé un peu partout dans le jardin, déclinés en roses, blanc, mauves, fuchsia, violets ...
Quelques-uns se ressèment et chaque année, j'espère une belle hybridation. Mais jusqu'à présent, aucune nouveauté qui ferait d'un petit semis naturel un phlox d'exception.






Repost 0
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 09:26

   - Ne pas couper les tiges défleuries des phlox ; elles serviront à confectionner des tipis décoratifs durant la mauvaise saison.


   - Bouturer les hortensias. Couper des extrémités de branches n'ayant pas fleuri d'une quinzaine de centimètres.  Ne conserver que les deux feuilles supérieures et les réduire de moitié. Planter les boutures dans un pot rempli d'un mélange mi-sable, mi-tourbe. Entreposer le pot dans un endroit ombragé. Arroser parcimonieusement. Conserver à l'abri le premier hiver.

   - Tailler assez court la lavande dès la fin de la floraison.

   - Bouturer l'artemisia 'Powis Castle'. Prélever des extrémités de tiges d'une quinzaine de centimètres. Supprimer la moitié inférieure des feuilles. Enterrer dans un mélange de sable et de terreau. Mettre dans un coin ombragé. Conserver à l'abri le premier hiver.

   - Bouturer la lavatère arbustive. Un hiver trop rigoureux peut faire disparaitre tous les pieds en pleine terre.

   - Bouturer les pélargoniums. Couper des extrémités de tiges de 8 à 10 cm. Retirer les feuilles de la base et planter dans un mélage de tourbe et de sable. Plantées sur le pourtour du pot, les boutures s'enracinent plus vite.

   - Pincer les rameaux trop longs des plantes estivales cultivées en potées et jardinières.

   - En milieu de mois, couper à ras les achillea millefolium afin de favoriser une remontée automnale.

   - En fin de mois, prélever des pousses terminales de lavande. Les enterrer de moitié dans un mélange de sable et de terreau. L'enracinement se fera en hiver, sous l'abri d'un chassis.

   - Rabattre les anthémis vivaces après leur floraison. Arroser et apporter un peu de compost pour les aider à reconstruire leurs réserves.

   - En début de mois, réduire de moitié les tiges (ou une partie seulement) des grands asters. Cela les forcera à se ramifier et augmentera ainsi le volume de leur floraison.

   - Bouturer la santoline.

   - En milieu de mois, rafraichir un peu la spirée 'Goldflame' afin d'obtenir un nouveau feuillage plus lumineux pour l'automne.

  

Repost 0
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 16:53

171 l d'eau ont arrosé le jardin cette année. Ce mois de juillet aura aura été exceptionnellement pluvieux.
Cependant, après plusieurs semaines d'intense verdure, le massif commence à reprendre de la couleur.


Bien qu'il soit encore bien jeune, le phlox paniculata 'Aïda', acheté l'année dernière au Jardin d'Adoué, attire irrésistiblement le regard. J'ai hâte de pouvoir le diviser pour que sa couleur dynamise davantage le massif.
La floraison immaculée du galega hartlandii 'Alba' se termine mais celle du phlox paniculata 'Alba' prend la suite.
Les persicaria amplexicaulis 'Taurus' et 'Alba' sont toujours magnifiques mais les lychnis coronaria et le verbascum chaixii 'Album' sont défleuris.
L'eupatorium maculatum 'Atropurpureum' s'élance de plus en plus haut. Cetyte année, deux fleurs se préparent ... enfin !!!


Voilà pour les points positifs.
En revanche, quelques détails me plaisent moins. Je passe mon temps à redresser l'achillea millefolium 'Cerise Queen' et du coup, je commence à la regarder avec un regard assassin.
Les bordures manquent d'unité et font plutôt négligées.


Les sedums et les asters se préparent pour le festival automnal. Le pennisetum alopecuroides 'Black Boy' est de plus en plus imposant. Il  me donnera sûrement du fil à retordre lors de son déplacement à l'automne mais sa grande vigueur m'autorisera à le diviser en deux.
Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 10:04

L'année dernière, le tout jeune pied d'helenium automnale m'avait enchantée par sa très longue floraison orange. Cette année, voyant que la plante avait doublé de volume, je me frottais déjà les mains en pensant à la jolie tache orange qui allait illuminer le massif.

Amère déception ! Pourtant, des fleurs, il y en avait en préparation ; et pas qu'un peu même ... mais aucune ne développe ses pétales orange gracieusement retombants.
Les boutons restent verts ou brunissent, certains grossissent bizarrement, d'autres présentent de curieuses excroissances ...



Maladie, dégénérescence, parasite ... ?

Le pied de 'Moerheim Beauty', pourtant tout proche, n'est pas atteint. Ouf !


Repost 0
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 10:36

Depuis la mi-juin, le pied de galega n'en finissait pas de fleurir.

Un mois plus tard, les premières fleurs sont fanées mais de nouveaux épis sont déjà en préparation. Quelques coups de sécateur pour ôter les inflorescences brunies et le pied a immédiatement retrouvé une belle apparence.

Outre sa longue floraison, cette plante est séduisante à plus d'un titre. Pas d'attaques de limaces à déplorer, pas de maladies constatées, un joli feuillage découpé et légèrement bleuté, des fleurs tenant bien en vase et, malgré sa taille d'un bon mètre cinquante, nul besoin de tuteur. Les tiges bien rigides, ont, jusqu'à présent, fait  preuve d'une tenue parfaite sous les rafales de vent et les nombreuses pluies orageuses.

 

En revanche, pas la moindre semence en vue. Il me semble d'ailleurs avoir lu que ce cultivar était stérile.
L'année dernière, en fin d'automne, j'avais tenté une division en prélevant un tout petit éclat extérieur fort peu raciné : moins d'un an plus tard, le pied commence à s'étoffer et les premières fleurs sont déjà au rendez-vous.

 


Les fleurs sont d'un blanc pur. La compagnie d'un miscanthus 'Zebrinus', d'un kalimeris incisa 'Alba', d'un tanacetum niveum 'Jackpot' et d'un verbascum chaixii 'Alba' leur réussit plutôt pas mal.


Repost 0
Published by Blandine - dans Coups de coeur
commenter cet article
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 09:22

Mi-juillet : l'été n'est toujours pas là mais le jardin, abondamment abreuvé par les pluies depuis le début du mois,  commence à offrir quelques jolies scènes. 









Repost 0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 09:43

Depuis une quinzaine de jours, les graminées les plus précoces ont commencé leur floraison. Et comme chaque année, elles me ravissent.

Les longs et duveteux plumeaux du pennisetum orientale 'Karley Rose' incitent toujours autant à la caresse. Couverts de rosées, ils scintillent de mille diamants au soleil levant.


Les fines et souples inflorescences argentées de la deschampsia cespitosa 'Tautrager' se balancent au vent et dansent à la moindre petite brise.

Les légers épillets rosés du calamagrostis acutiflora 'Overdam' n'ont pas leur pareil pour capter les rayons et éclairer la sombre haie de thuyas.

 
Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 09:08

   - Récolter des capsules de pavot séchées, elles serviront à la décoration automnale.

   - Glaner des épis de blé et de la belle paille pour la décoration automnale.
  
   - Arroser les hortensias par temps chaud.

   - Couper à ras les géraniums endressii à la fin de la floraison et les arroser durant quelques jours. Environ trois semaines plus tard, un nouveau et joli feuillage aura fait son apparition.

   - Apporter du terreau de feuilles aux piéris.

   - Une fois défleuris, rabattre les lupins, les delphiniums, les alchemilles.

   - Marcotter les oeillets vivaces. Oter les feuilles d'une branche n'ayant pas fleuri en conservant les 4 feuilles terminales. Décoller délicatement une languette de peau sur cette tige (du bas vers le haut). Enterrer la partie incisée dans la terre et la maintenir enfoncée par un peit arceau. Arroser. Les racines se développeront en 6 à 8 semaines.


   - Planter les bulbes à floraison automnale (colchiques, crocus s'automne, sternbergias ...).

   - Couper à ras les alysses blanches et violettes qui ont achevé leur première floraison. Arroser copieusement pour leur redonner du tonus et ainsi bénéficier d'une deuxième floraison abondante.

   - Tailler les touffes de lamier pour les rafraichir et leur redonner une nouvelle jeunesse.

   - Bouturer l'aubriète. Prendre des brins d'une dizaine de centimètres et les enterrer de moitié dans un mélange de sable et de terreau.


   - Rabattre les santolines pour leur garder un port touffu.

   - Raccourcir d'un tiers les nouvelles pousses des choisyas après leur floraison afin de leur garder une jolie forme.

Repost 0

Rechercher