Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 08:00
Ce n'est certes pas la grande fête de Courson mais s'il est un rendez-vous que je ne saurais manquer, c'est bien celui des Journées des Plantes au château de Gerbéviller (54).


Comme chaque année, je m'arrête longuement sur les stands du "Jardin d'Adoué", de "F comme Fleurs" et du "Jardin d'Ode". Et comme chaque année, je repars les bras bien chargés.


Dans le cru 2009, il y a ...

... un peu de pourpre avec Sedum Postman's Pride et Astrancia major 'Venice' ...

... un peu de blanc avec Anemone rivularis et Gillenia trifoliata ...

... un peu de graminées avec Hakonechloa macra 'Nicolas', Holcus mollis 'Albovariegatus' et Elymus hystrix (=Hystrix patula) ...

... un peu de géantes avec Thalictrum dasycarpum, Thalictrum 'Elin' et Phytolacca americana ...

... un peu de hostas avec 'Devon Green' et 'June'.


Repost 0
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 06:00

Le ciel s'est brutalement obscurci, le vent s'est levé, l'orage est arrivé très vite. D'abord quelques gouttes de pluie, puis des trombes d'eau et pour finir les grêlons.

 

Il a suffit de quinze minutes ; quinze minutes pour saccager le jardin.

Le calme revenu, le jardin ruisselle, la terre est damée comme du béton, les vivaces sont ventre à terre,  les hostas sont déchiquetés.

 

Seul point positif : durant ce quart d'heure, 24 l d'eau sont tombés, de quoi abreuver la terre qui en avait bien besoin.

Repost 0
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 12:00

Ils sont actuellement en pleine floraison et forment de jolis coussins très colorés.
Placés en bordure d'un petit muret de pierres sèches, ils retombent et l'habillent durant presque trois semaines.

 

 

En les voyant gentiment s'immiscer entre les vivaces qui les entourent, cela me donne l'idée et l'envie de les intégrer au coeur même de certains massifs. Cela permettrait d'apporter un peu de couleur aux endroits que des vivaces plus tardives fleuriront en fin de saison.

Repost 0
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 07:17

Il y a quelques années, j'ai sauvé d'une mort presque certaine un petit piéris 'Forest Flame' qui végétait dans le jardin de maman. La terre, naturellement acide du jardin, ne doit pas être étrangère à cette rapide résurrection.

Il est devenu maintenant un beau jeune homme, plein de vigueur et de santé. Deux branches basses marcottées ont même donné naissance à deux petits rejetons partis vers d'autres lieux.

Forte de ce succès et parce que j'aime beaucoup leur présence, j'ai acheté un nouveau petit sujet pour donner de la couleur à la plate-bande ombragée au pied du tilleul.


Et, il y a quelques semaines, alors que j'étais partie pour acheter les pensées printanières à la jardinierie, des soldes  monstres m'ont tendu les bras au rayon des compositions hivernales.
Quelques piéris, derniers rescapés de la folie acheteuse de l'automne, terminaient là, pitoyablement, leur vie. Certes, ils n'étaient pas bien gros, voire minuscules, mais pour 1.35 euro pièce, on ne peut pas demander l'impossible non plus.

Trois nouvelles variétés ont donc été plantées :
- une variété aux jeunes et lumineuses pousses jaune beurre

- une variété aux plus petites feuilles et aux pousses couleur bronze


- et un minuscule pied à la floraison blanche pourtant déjà très généreuse.

Et, comme un bonheur n'arrive jamais seul,  cette année, il n'y a pas eu de fortes gelées tardives. Les jeunes feuilles n'ont pas grillé et je profite largement des jolies colorations de leur nouveau feuillage.
Repost 0
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 09:52

En mai, la jardinière ne sait plus où donner de la tête. Les premières fleurs du printemps sont défleuries et fanées et nécessitent un bon nettoyage.

   - Ne pas oublier d'acheter des paniers ajourés de plantes à bassin. Ils me serviront à mettre en terre les bulbes à l'automne qui seront ainsi protégés des dents des rongeurs.


   - Bouturer les vivaces en prélevant l'extrémité des pousses sur 10 cm. Laisser une seule feuille (la plus jeune) et ôter les autres. Repiquer dans un mélange de terreau et de sable. Recouvrir pendant 10-12 jours d'un plastique et mettre le pot à l'ombre.

   -  Pincer phox et asters pour les forcer à se ramifier. Repiquer les tailles de 8 à 10 cm dans un mélange de terreau et de sable. 

   - Pincer l'armoise abrotanum pour la faire se ramifier et l'empêcher de fleurir, sa floraison n'offrant que peu d'intérêt.

   - Pailler les hostas avec du terreau de feuilles, encore peu décomposé et datant de l'automne précédent.

   - Après la floraison des rhododendrons, étaler une bonne épaisseur de mulch, de feuilles mortes ou de compost à demi-mûr sur toute la surface couverte par leur feuillage.

   - Diviser ou déplacer les anémones des bois avant que leur feuillage ne disparaisse.

   - Pincer et raccourcir de moitié les tiges de la valériane (centranthus ruber). Elle sera plus basse, plus dense et cela lui évitera de s'affaler. De plus, sa floraison sera plus étalée dans le temps.



Repost 0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 20:14

Avril, le mois des floraisons des arbustes, le mois des nouvelles feuilles, le mois où les vivaces sortent de terre, le mois où tout explose de vie, de couleur.

Le massif s'est bien rempli depuis le mois dernier. Toutes les nouvelles plantes de 2008 réapparaissent, y compris la fine euphorbe corollata qui a attendu l'avant-dernier jour d'avril pour se réveiller. Un petit bémol toutefois pour l'euphorbe 'Black Bird' que j'ai quasiment ratiboisée et qui reste en très vilaine forme.

Encore une dominante de blanc parmi les fleurs (ibéris, aubriète, tiarelle, narcisses et pensées), la couleur pourpre étant principalement assurée par les feuillages (heuchères, joubarbes, euphorbes et berbéris).

Pour le moment, les jeunes feuilles du berbéris 'Rosy Glow' sont "banalement" pourpres. Heureusement que j'avais pu admirer son feuillage éclaboussé de blanc à l'automne dernier, je me serais posé des questions quant à son étiquetage.

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 09:42

Quelques jours de soleil et le jardin revêt enfin son manteau fleuri. De toute part, les floraisons explosent.
La jardinière ne sait plus où poser les yeux et l'APN, en surchauffe permanente, est au bord de l'explosion.

      


  


      


                              

Repost 0
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 09:07

Pour la première fois, il y avait beaucoup de choix et de coloris au rayon des petites pensées dans les jardineries. De quoi réaliser de nombreuses et longues scènes fleuries.

     

 
      

 
 
 

Repost 0
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 07:36
Pendant que la jardinière s'active pour rattraper son retard, une autre sieste sans complexe aucun !


Repost 0
Published by Blandine - dans Pelote au jardin
commenter cet article
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 08:56

Après 5 mois de mise en sommeil, il était temps de s'occuper du mini bassin.

Pas très engageant au premier abord car de longues et gluantes algues filamenteuses ont profité de la mauvaise saison pour s'installer et coloniser toute la surface de l'eau. Pouerk et berk !
Une fois éliminées, l'eau, bien que très sale, ne s'avère pas nauséabonde. Ouf !

La vidange complète que je pensais peu aisée, s'est faite très facilement. Agréable surprise : le fond de la bassine était impeccable, pas de vase, pas de matières en décomposition. Seul le haut des parois avait verdi.
Un lavage à l'eau javellisée, quelques jours de séchage et le bassin sera prêt à être remis en eau.

Mais avant cela, il me faut refaire la bordure en plessis. Déjà bien abîmée  dès le milieu de l'été dernier, elle est à présent complètement explosée après la neige et le gel.


Du côté des plantes aquatiques, le jonc panaché et le mini roseau ont vaillamment résisté à un hivernage au sec dans la cave.

En revanche, la jacinthe d'eau, hivernée elle aussi à la cave et que je pensais sauvée jusqu'il y a peu, a brutalement noirci puis séché. Plus aucun espoir pour elle. J'avais tout faux et n'avais rien fait dans les règles de l'art.

Un vendeur consulté m'a livré son "secret" pour un hivernage réussi : rentrer un beau pied dès que les températures nocturnes frôlent les 5° ; le mettre dans un récipient suffisamment spacieux rempli avec de l'eau du bassin (pour les matières organiques) et le garder durant tout l'hiver dans une pièce lumineuse et fraiche (15° environ).
Et pour mettre toutes les chances de son côté, un petit peu d'engrais liquide pour plantes vertes une fois par mois.

Repost 0
Published by Blandine - dans Bassin
commenter cet article

Rechercher