Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 07:55
Les rayons de soleil du matin et du soir permettent parfois de jolies suprises.





















































Repost 0
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 22:48

Deux mois après la mise en eau, l'eau est toujours belle.
Certes, elle n'a pas la limpidité d'une source vosgienne ou d'un
torrent alpin mais elle reste transparente. Ma seule intervention a été de compléter par deux fois le niveau.


En revanche, au niveau des plantes aquatiques, le constat est plus mitigé.
Aucun souci du côté de la jacinthe qui a triplé de volume et que j'ai déjà divisée. Aucun non plus du côté des lentilles
d'eau qui commencent à bien se répandre et à apporter leur touche romantique. Rien à dire non plus de la massette naine qui tout doucement colonise son pot.


Le problème se situe surtout chez l'oenanthe 'Flamingo'. Non pas que l'endroit lui déplaise, bien au contraire, il s'est
superbement bien développé tant en taille qu'en grosseur.
Mais voilà, la semaine dernière, il a fini par attiser la
gourmandise d'un brouteur nocturne (un chevreuil ?).
En cinq nuits, mon pauvre oennathe s'est retrouvé complètement
déshabillé et n'arbore à ce jour plus que des tiges bien nues.
On est bien loin de la belle touffe panachée et pleine de vie de la semaine dernière.











  début juin, photographié par Lucile




 











      
ce matin, après un dernier effeuillage nocturne


Autre déception : le joli jonc panaché s'avère trop souple au vent  : ses longues tiges ploient pluis plient
irrémédiablement lors des plus fortes rafales. Comme il n'est pas encore très développé, je ne vois pas comment le soutenir discrètement.


Quant à la myriophylle, elle est toujours aussi jolie mais n'a visiblement pas assez de profondeur d'eau pour permettre à
ses longues tiges de ne pas se coucher sur la surface de l'eau.


Autre grosse contrariété : la bordure en noisetier.
Les quelques jours de grosse chaleur ont fait éclater certaines
branches à l'endroit le plus arrondi et malheureusement, cela ne s'arrêtera visiblement pas là.
 C'est pour moi une grosse
déception.
J'ai dû rater quelque chose. Mais quoi ?



Malgré ces quelques cafouillages de jeunesse, l'endroit me plait beaucoup. Les petits rejets de vivaces aux alentours se
portent tous bien et cacheront bientôt la terre nue.
J'attends maintenant avec impatience le jour où j'aurai l'agréable surprise de découvrir, cachée sous la fraicheur d'une
feuille, une grenouille ou un crapaud.
Pour le moment, je me contente des dytiques qui, gloutonnement avalent la seule nourriture présente sur place : les
larves de moustiques.

 

Repost 0
Published by Blandine - dans Bassin
commenter cet article
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 10:34























 
       bronzées (melica altissima atropurpurea)

























   révérencieuses (briza maxima)





















                       discrètes (carex 'Bronze')



























   défensives (carex grayii)


Et d'autres qui se la jouent ....



















                   ... rasées (fétuque indigène)

Repost 0
13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 10:33

Quelle désolation chez les hostas ! Plus aucune feuille impeccable ; certaines variétés sont de la vraie dentelle.


Heureusement, leur floraison actuelle fait oublier pour quelque temps ce triste spectacle.



























L'année prochaine, je crois que je vais me résigner à mettre quelques granulés d'anti-limaces "biologique".

Repost 0
10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 09:18

J'ai toujours eu la variété double au jardin, ramenée du jardin de mon enfance.


Cette petite plante sans souci avait forcément sa place dans mon jardin de débutante :  une longue et belle floraison, un feuillage découpé plutôt joli et toujours sain.
Peu de soins à lui apporter : elle se ressème toute seule où bon lui semble et les limaces la boudent.


Il y a quelques années, j'ai ramené d'une promenade un pied de la variété indigène aux fleurs simples.



Puis, j'ai semé la variété 'Aureum' au feuillage pas vraiment doré mais plutôt vert acide.



Il y a deux ans, j'ai trouvé sur un catalogue de semences deux variétés à fleurs "pompon" 'Snow Ball' et 'Gold Ball'.
Elles ont fleuri petitement l'année dernière mais cette année, cela va faire un mois qu'elles sont magnifiques.












   'Snow Ball'













                                                'Gold Ball'


J'espère réussir à récolter des graines (non hybridées) car ce sont des vivaces éphémères.

Repost 0
Published by Blandine - dans Coups de coeur
commenter cet article
6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 22:50



Une encyclopédie de 6000 végétaux (4000 photos) qui se révèle être un super outil de travail.

Ce gros livre de 608 pages est divisé en deux parties (2/3 - 1/3)

- dans la première partie, les photos.
Les plantes sont classées en 7 catégories (arbres, conifères, arbustes, vivaces, plantes de rocaille, cactées et bulbeuses).

A l'intérieur de chacune de ces catégories, un classement des plantes selon leur saison d'intérêt puis selon leur couleur.
En dessous de chaque photo, quelques indications sur feuilles, fleurs et fruits.
Différents pictogrammes permettent de visualiser immédiatement les renseignements les plus importants concernant chaque plante (exposition, rusticité, hauteur, port).


- dans la seconde partie, les plantes sont classées par ordre alphabétique.
On y trouve quelques indications supplémentaires concernant leur culture et leur multiplication. Un renvoi vers la photo correspondante est fait.


C'est un livre que je feuillette très souvent et qui reste rarement longtemps rangé.
Grâce aux classements dans la première partie, il devient très facile de trouver une fleur bleue estivale, le nom d'un petit arbuste pourpre, une bulbeuse très printanière ...

Repost 0
4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 23:39














Repost 0
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 07:36

Difficile en voyant ces photos de croire qu'il s'agit bien de la même plante. Et pourtant, ces quatre petits pieds sont tous issu du même pied mère.
 














   celui-ci pousse à l'ombre totale













celui-ci voit le soleil uniquement le matin





















   celui-ci le voit uniquement l'après-midi












et celui-là est en plein soleil

Repost 0
Published by Blandine - dans Coups de coeur
commenter cet article
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 08:54

Il y a quelque temps, Miss Canthus nous parlait des lieux de son jardin et proposait à qui le voulait, de sélectionner trois endroits du jardin, de leur trouver un nom et d'inscrire ce nom sur un support au choix.

J'avais répondu oui sans hésiter et ... sans beaucoup réfléchir.

"L'exercice" ne s'est pas avéré si facile que ça.
Difficile d'imaginer un nouveau nom pour le "massif pourpre", le "massif d'hortensias", la "'nouvelle plate-bande"...
Quelques petits tours dans le jardin et beaucoup d'idées en l'air plus tard, plusieurs thèmes étaient trouvés.

Les noms étant choisis (et approuvés), restait le le support. Il s'est tout de suite imposé : une petite pierre locale de grès rose sur laquelle j'ai écrit à la peinture acrylique rosée (pfff, pas si évident que ça !!!).

Voici les présentations :



Là sont plantées beaucoup de grandes, très grandes plantes (polygonum polymorphum, eupatorium cannabinum, impatiens glandulifera, digitalis, hortensia 'Annabelle', hémérocallis 'Moment of Truth',  hosta ventricosa, heracleum mantegazzianum...).






Ce massif rassemble plusieurs plantes violettes et mauves ( malva zebrinus, verbena bonariensis et rugosa, agastache foeniculum, allium 'Purple Sensation', lunaria... ) dominées par un -encore petit- rosier 'Lavender Dream.
A l'automne, il sera agrandi et une glycine en arbre, à former, sera plantée.




Dominante de pourpre éclairé de blanc pour ce massif nouvellement agrandi. Beaucoup d'heuchères, de sedums (dont 'Purple Emperor'), d'euphorbes et de sempervivums au feuillage foncé, un leycesteria formosa, une persicaria 'Taurus', des asters, une monarde 'Cambridge Scarlet', une angélica gigas, une achillea 'Cerise Queen', un gaura pourpre...).


Le concept m'a réellement séduite. Mes filles se sont également prises au jeu et m'ont soufflé quelques idées.
Il y a fort à parier que d'autres lieux seront ainsi baptisés au fil de l'imagination ... et si la peinture résiste bien aux outrages du temps.

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 07:33

Dans la série "J'aime les bêtes et je sais nourrir mes animaux de compagnie", je vous présente : 

mes ex-trois jacinthes blanches


ma presque mourante hémérocalle rouge














mon agonisant rosier grimpant ...

... quoique en y regardant de plus près, j'ai eu la bonne surprise de voir apparaitre de nouvelles feuilles.

J'ai bien fait de prendre mon temps avant de l'arracher.

Repost 0
Published by Blandine - dans Animaux du jardin
commenter cet article

Rechercher