Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 10:57

 

 

Petite déception car ce mois d'octobre fut moins coloré que ceux des autres années. Certes l'euonymus alatus a été d'un rose lumineux magnifique mais le prunus incisa 'Kojo no Mai' que j'attendais tant a tellement tardé à se colorer que les feuilles, à peine pourprées, se sont détachées les unes après les autres sans avoir eu le temps de s'embraser.

 

Les inflorescences fanées rouge flamboyant du penstemon digitalis 'Mystica' illuminent avec bonheur l'arrière du bassin. Avec presque neuf mois de très belle présence au jardin, c'est vraiment une recrue de choix cette plante ! Je ne comprends toujours pas qu'elle ne soit pas plus proposée lors des fêtes des plantes.

 

L'aster ericoides 'Schneegitter' a fait honneur à son ancienne jardinière iséroise et n'a pas démenti les qualités vantées.  A contre-jour, dans le soleil levant par un matin brumeux, il est à se pâmer.

Plus petit, l'aster pringlei 'Monte Cassino' a profité du peu de gelées pour fleurir généreusement. Plus fragile que ses comparses les vigoureux dumosus, novi belgii et novae-angliae, je le perds régulièrement. Cette année, un rejet de sauvegarde sera hiverné à l'abri.

 

Plantées sans aucun ménagement ni soin particulier, les branches du rosier 'Rose de Rescht' ont toutes trois raciné et affichent une forme insolente. De quoi faire plaisir d'ici peu à des jardinières en mal de ce petit rosier.

'Rosy Cushion' prépare une belle remontée mais ces nouvelles fleurs auront-elles le temps de s'épanouir ?

A l'arrière du massif, 'New Face', transplanté de nombreuses fois dans le jardin, a fleuri parcimonieusement mais quasiment sans discontinuer. De quoi me laisser espérer une belle présence dans les années qui viennent.

 

Jolie et attendue surprise au bassin : une petite grenouillette s'est laissée surprendre et observer un soir à la nuit tombée.

 

massif-bassin1-21-oct-12.jpg

 

massif-bassin2-21-oct-12.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 14:17

 

Jour après jour, les floraisons se calment.

Les verbena bonariensis jaillissent un peu partout attirant une multitude de papillons jaune clair.

Le premier aster à fleurir est l'aster dumosus 'Kristina'. Il forme naturellement une belle boule ronde blanche qu'il n'est pas nécessaire de mettre en forme. D'ici peu, il sera divisé et apportera une note lumineuse dans deux autres endroits de ce massif.

Répondant encore présent, le thym serpolet ne s'est essouflé qu'en fin de mois.

Plantés l'année dernière, les sedums 'Jaws' et 'Lidakense' ont bien profité et m'offrent déjà une belle tache vive et colorée.

Après une première floraison en juillet, l'hydrangea paniculata 'Kyushu' prépare une belle remontée.

 

Jour après jour, les feuillages se colorent.

L'euonymus alatus rosit de jour en jour ; le viburnum opulus 'Roseum' vire au lie-de-vin. Le penstemon digitalis 'Mystica' s'empourpre. Tous s'apprêtent pour le prochain grand bal des couleurs automnales.

 

Dans le bassin à l'eau toujours très troublée, la petite carpe koï noire achetée cet été est morte. Très (trop ?) vive, elle semait la zizanie parmi les poissons rouges au moment des repas. Depuis sa disparition, trois bébés poissons, deux noirs et un orange, se montrent et viennent chercher la becquée.

Sont-ils nés cette année ou l'année précédente ? Mystère !

Mesurant tout au plus 5 cm, réussiront-ils à passer l'hiver sans encombre ?

 massif bassin1 29 sept 12

 

massif bassin2 29 sept 12

 

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 00:12

 

Peu d'arrosages célestes durant ce mois d'août !

La fraicheur des plantes s'en est ressenti et certains feuillages ont commencé à prendre une vilaine teinte marronnasse, m'obligeant à couper les feuilles les plus desséchées.

 

Un mois après son début de floraison, la monarda 'Violet Queen' est toujours aussi belle et fait toujours autant le régal des papillons et des abeilles. Le thym serpolet, en fleur depuis début juillet, n'a pas faibli le moins du monde et a continué de rosir l'avant du bassin.

 

Les phlox paniculata ont embaumé voluptueusement les longues soirées estivales durant tout le mois.

Autre fleur, autre parfum. Les acidanthera murielae ont tenu et même dépassé leurs promesses. Leurs effluves, capiteuses et perceptibles à la ronde dès les premières heures de la journée donnent toute leur  puissance à la tombée du jour.

 

La sanguisorba tenuifolia 'Standup Comedian', donnée pour 1.20 m culmine allégrement à 2 m. Elle va devoir changer de place.

La melica ciliata a été taillée, elle n'avait plus aucune tenue et s'avachissait piteusement. Toujours aux abonnés absents après l'hiver cruel, les beaux et longs épis blancs du pennisetum orientale 'Tall Tails' vont me manquer. En revanche, 'Karley Rose' que je croyais perdu, tente courageusement une renaissance.

 

Autre résurrection : celle du rosier 'Baronne de Surcouf' qui, après avoir pris des forces souterraines durant plusieurs mois, s'est même payé le luxe de m'offrir une fleur.

Bien m'en a pris d'être trèèès patiente et de ne pas céder à la tentation d'arracher le pied tout sec à la sortie de l'hiver.

En revanche, pas de miracle du côté d'Astronomia'. Après avoir agonisé durant plusieurs mois, il a rendu l'âme après m'avoir toutefois gratifiée de deux fleurs, craquantes en diable. Il sera remplacé, mais au printemps prochain seulement.

 

massif-bassin1-20-aout-12.jpg

 

massif-bassin2-20-aout-12.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 23:58

 

Juillet fut un mois en demi-teinte météorologiquement parlant. Cela fut loin d'affecter les floraisons, bien au contraire ! Dans ma terre sableuse, l'absence de grosses chaleurs et de soleil brûlant a permis aux fleurs de durer plus longuement qu'habituellement. 

 

Le thym serpolet, très vigoureux, a rapidement recouvert interstices ... et dalles devant le bassin. En fleur dès le début du mois, il attire les abeilles en quantité.

Les longs épis des véroniques 'Inspiration' et Rotfuchs' ont apporté leur présence verticale durant tout le mois ; la monarde violette a attiré le seul papillon machaon aperçu cette année. Un peu plus tardive que sa consoeur, la monarde 'Violet Queen' forme un gros buisson qui égayera le massif durant plusieurs semaines.

En fin de mois, les phlox paniculata ont commencé à embaumer les alentours, prolongeant avec délices les pauses sur le petit banc de grès.

    

Mais pourquoi avais-je oublié de planter des hémérocalles dans ce massif ? Leur floraison généreuse a cruellement manqué. Un pied de 'Gentle Shepherd', en attente dans son pot, a été mis en place. D'autres suivont sans doute cet automne.

 

Dès le milieu du mois, les panicules blancs de l'hydrangea paniculata 'Kyushu' se sont épanouies. De toutes les variétés du jardin, c'est lui le plus précoce.

 

Le petit prunus incisa 'Kojo-no-Mai' grandit, grandit. Il va bientôt arriver à la hauteur du thuya boule. Quand je pense qu'on m'avait vanté sa lenteur de croissance !!!

Devant lui, quelques acidanthera murieliae se préparent. J'attends leur floraison et surtout leur parfum avec impatience.

 

Du côté du bassin, aucun changement, malheureusement. L'eau continue à verdir et à s'opacifier. 

massif-bassin1-27-juil-12.jpg

 

massif-bassin2-27-juil-12.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 00:46

 

Journées chaudes, pluies et orages ont favorisé la croissance des vivaces. En quinze jours, le massif s'est élevé de quelques dizaines de centimètres et a pris sa taille estivale.

 

Le viburnum opulus 'Roseum' a cédé la place au deutzia 'Perle Rose' dont les branches trop souples ont encore ployé jusqu'au sol sous le poids des fleurs alourdies par l'eau.

Dans le cercis siliquastrum, la marcotte de clematis 'Mme Lecoultre' n'en finit pas d'ouvrir de nouvelles et énormes fleurs blanc immaculé.

 

Les fleurs rose lilas du penstemon digitalis 'Mystica' ont assuré le spectacle durant trois semaines. Fanées, elles resteront décoratives durant de longues semaines encore.

Les deux pieds de tanacetum niveum 'Jackpot' n'en finissent plus de fleurir. Ils forment de grosses boules assez aériennes de petites marguerites blanches au coeur jaune. Leur deuxième saison étant moins jolie, je les arracherai une fois défleuris et les remplacerai par un de leurs nombreux semis spontanés.

Pour combler rapidement un gros trou dans un massif, cette plante est une solution bien pratique.

 

Pendant trois semaines, les trois grosses boules d'allium giganteum ont capté les regards. Malgré les rafales de vent parfois fortes sous les orages, les hautes tiges se sont révélées très solides. D'autres bulbes seront plantés cet automne.

 

Au ras du sol, les petits dianthus deltoide rose vif m'ont encore ravie. Cette année, pas question de me laisser envahir par les innombrables semis. J'ai coupé les fleurs fanées en fin de mois me privant malheureusement des dernières fleurs.

 

En revanche, du côté du bassin, le constat est moins positif : ces temps orageux ont entraîné une prolifération d'algues vertes. L'eau est trouble et je peine à l'éclaircir. Mais cela n'empêche absolument pas les poissons de s'amuser comme des fous et d'être visiblement très en forme.

massif-bassin1-16-juin-12.jpg

 

massif bassin2 16 juin 12

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 07:04

 

Dernière semaine de mai : le massif commence à verdir et à se remplir. Enfin ! Pourtant, il est loin d'avoir manqué d'eau !

 

Sur les dix allium afflatunense plantés, huit se sont montrés. Ils ont été magnifiques et ont attiré les regards pendant plusieurs semaines. D'abord en boutons, puis en fleurs et maintenant en graines. A l'automne, j'en replanterai d'autres.

Trois allium giganteum qui n'en finissent plus de se hausser et de s'arrondir prendront le relai en juin.

 

Le feuillage pourpre du penstemon 'Mystica' met superbement en valeur le gros pied d'ancolie rose et blanc, transplanté en pleine floraison. Dans le fond du massif, une ancolie blanche apporte une touche claire bienvenue.

 

Le viburnum opulus 'Roseum' a été de toute beauté. L'absence d'un soleil trop chaud a fait durer la floraison bien plus longtemps que les années précédentes. La chrysomèle dentelle toujours nombre de feuilles terminales mais l'attaque a été moins sévère cette année.

 

Le vitex agnus castus est mort, bien mort. J'ai à peine eu le temps de l'apprécier.

Le syringa meyeri 'Palinbin' avec son unique grappe mauve embaumait. J'ai hâte qu'il forme un buisson plus important et qu'il parfume les soirées au bord du bassin. La seule branche basse et souple a été marcottée.

Le salix integra 'Hakuro Nishiki' a bien profité depuis sa transplantation. Malingre jusque l'année dernière, il commence enfin à s'élancer. J'espère réussir à lui garder une forme un peu échevelée, loin des boules impeccables que les sécateurs de la plupart des jardiniers lui impose. 

massif-bassin1-22-mai-12.jpg

 

massif-bassin2-22-mai-12.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 23:30

 

Encore un mois peu fleuri pour ce massif. Les tapissantes (phlox subulata, thlaspi, arabis) sont plus tardives que je le pensais. Seules quelques touffes clairesemées de narcissus 'Thalia' ont apporté un peu de "couleur".

L'année prochaine, la lunaria annua 'Variegata Alba' d'Anne-Marie apportera luminosité et longue présence.

Des tulipes blanches seraient, elles aussi, bienvenues. Mais le sous-sol est régulièrement visité par les campagnols ...  Quelles fleurs, claires, à longue floraison pourraient remplacer ces bulbeuses si convoitées ?


Il manque aussi un petit arbuste blanc assez précoce qui serait un point focal à cette période encore souvent grise. Un prunus glandulosa 'Alba Plena' ou une spiraea prunifolia 'Plena' me conviendrait parfaitement. Reste à trouver.

 

Au pied du thuya boule, les alliums giganteum prennent des proportions impressionnantes. Si les fleurs sont à l'unisson, cela va être géant d'ici peu !

Les alliums aflatunense seront bien plus hâtifs.

 

Dans le bassin, l'aponogeton dystachium fleurit et fleurit encore. Fera-t-il le lien avec la première fleur de nénuphar ?

Après avoir essuyé une attaque d'algues filamenteuses, l'eau est redevenue très claire, sans rien faire de plus que nettoyer et nettoyer encore le petit filtre maison en mousse.

 

Les deux geraniums riversleiainum 'Mavis Simpson' sont morts. Leur longue floraison rose va me manquer. Morts aussi l'echinacea purpurea 'Alba', les pennisetums orientale 'Karley Rose' et 'Tall Tails'.

Toujours aucun semis de verbena bonariensis en vue non plus.  

massif-bassin2-27-avr-12.jpg

massif-bassin1-27-avr-12.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 07:22

 

A l'instar du jardin, le massif commence doucement à sortir de sa léthargie. Les crocus chrysanthus 'Blue Pearl' ont tenu le devant de la scène pendant une douzaine de jours. J'en planterai en plus larges taches pour le printemps prochain. En revanche, j'ai eu la désagréable impression (?) que leurs comparses 'Jeanne d'Arc' étaient loin d'être tous au rendez-vous.

 

A force d'arracher et d'arracher les trop nombreux semis de primevères, le massif s'en est retrouvé privé ce printemps. A une période où les fleurs sont plutôt rares, les larges et dodus coussins blancs m'ont vraiment manqué.

 

Les températures rafraichies ont permis au petit prunus incisa 'Kojo-no-Mai' de faire durer sa floraison et ce, pour mon plus grand plaisir. Ce petit arbuste va bientôt retourner dans l'anonymat avant de connaitre de nouvelles heures de gloire en automne. Deux branches basses ont été marcottées.

 

Mis à part 'Baronne de Surcouf', transplantée moribonde à l'automne, tous les rosiers sont vivants. 'Astronomia' a longuement joué avec mes nerfs et ne bourgeonne que depuis deux jours.

Le premier à se réveiller et à me réjouir le coeur a été la belle bouture de 'Rosy Cushion' ; son voyage postal depuis le jardin de Catherine ne l'a nullement affectée.

 

Dans le bassin, le nénuphar est comme d'habitude le dernier à se réveiller tandis que l'aponogeton distachyum dresse déjà fièrement à la surface de l'eau trois fleurs blanches à l'odeur vanillée.

 

Ce premier hiver a été fatal au vitex agnus-castus et au nandina domestica 'Richmond' que je savais tous deux limites en rusticité. Le leycesteria formosa 'Golden Lanterns', quant à lui, repart timidement du pied.

 

Les bulbes sont loin d'être suffisants en cette période de faibles floraisons. A l'automne, la plantation de bulbeuses (crocus, jacinthes, narcisses ...) en plus larges taches s'avère indispensable pour assurer un joli spectacle aux premières heures du printemps. 

massif-bassin1-31-mars-12.jpg

massif-bassin2-31-mars-12.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 14:30

 

Avec des températures glaciales pendant presque deux semaines, février fut un mois cruel pour ce massif. Les azalées, le mahonia 'Charity' ont roussi dès le dégel ; les oeillets de bordure ne sont guère folichons ; certaines erica darleyensis ont séché ; les petits carex au bord du bassin ont eu le feuillage tellement grillé que je me suis résignée à les tailler en affreux balais-brosses.

 

Mes craintes se tournent vers les rosiers. Quatre jeunes sujets avaient été plantés à l'automne. La douceur et l'absence de gel de décembre les avaient vus bourgeonner avec vigueur. Leurs branches ne sont pas vraiment noircies mais le brun l'emporte largement sur le vert. A suivre ...

 

Une très bonne nouvelle en revanche : grâce à une protection et à un "bulleur", les poissons sont bien vivants et se réveillent dès que le soleil réchauffe la surface de l'eau. Seul le petit bicolore manque à l'appel. Cela ne m'étonne qu'à moitié. L'été dernier, alors que ses comparses prenaient rapidement de l'ampleur, lui seul était resté maigrichon.

 

En fin de mois, quelques jours de soleil et de températures plus douces ont réveillé les crocus. Partout pointent les fines tiges vertes, prémices d'une floraison tant attendue.

En revanche, malgré de nombreux bulbes mis en terre au printemps dernier, très peu de perce-neige ont l'air de vouloir se montrer. Encore un sale coup des quat'dents sûrement ! 

 

massif-bassin1-29-fev-12.jpg

massif-bassin2-29-fev-12.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 21:37

 

Focus sur un autre massif pour cette nouvelle année : le massif du bassin. Un endroit qui n'était que vilaine pelouse (clic) très ombragée il n'y a même pas deux ans.

massif-bassin1-29-janv-12.jpg

massif-bassin2-29-janv-12.jpg

Du rose, du mauve, du blanc, beaucoup de blanc : aster 'Schneegitter' et 'Snow Flurry', rosier 'Snow Ballet', salvia 'Schneehugel', centaurea 'Amethyst in Snow', boltonia 'Snowbank' ...

Snow, Schnee, que de neiges !

 

 

En ce premier mois de 2012, grâce à l'absence des fortes gelées et de la neige, les petites persistantes (carex, stachys, dianthus deltoïdes) ont encore assez belle allure.

Au coeur du fusain ailé, les branches sèches des monnaies du pape apportent une lumineuse touche de blanc.


Les bruyères d'hiver débutent leur floraison. Les scabieuses, en fleur depuis l'été, les accompagnent courageusement.

 

Drôle de mois de janvier qui n'a vu que quelques jours le bassin pris en glace. Les poissons s'y ébattent toujours, réclamant même leur pitance dès que le soleil réchauffe un peu la surface de l'eau.

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article

Rechercher