Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 07:09

J'ai eu un véritable coup de foudre pour cette tulipe botanique, nouvelle au jardin.
Plus haute que les autres botaniques déjà présentes, avec ses longs et fins pétales, je la trouve très gracieuse.

Partager cet article
Repost0
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 09:33

Pendant longtemps, j'ai détesté cet arbuste. Pourquoi ? Je n'en sais trop rien ... Peut-être parce qu'on le voyait beaucoup dans les coupes des cimetières à la Toussaint.

Et puis un jour, il y a quelques années, je n'ai pas eu le coeur de jeter un tout petit sujet récupéré dans une composition fanée.
"A l'ombre du gros noyer, tout est bien sombre, ses feuilles panachées de jaune donneront de la lumière et égayeront l'endroit. Qu'est-ce que je risque ?"

Petit sujet a résisté, a grandi, s'est étoffé, a gardé sa lumineuse panachure et n'a jamais été malade.

 

 

L'année dernière, j'ai découvert qu'il fructifiait joliment.



Ce printemps, je découvre avec étonnement ses mignonnes petites fleurs brunes.


Avec tant de qualités, il était logique qu'il fasse partie de la haie plantée au printemps dernier sous le gros tilleul.

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 22:46

Mi-novembre : c'est le moment que choisit le sternbergia pour montrer sa lumineuse corolle jaune.

Partager cet article
Repost0
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 23:02

Elle m'aura donné bien des inquiétudes cette fraxinelle depuis son entrée au jardin au printemps 2006. Je l'ai cru mourante plusieurs fois l'année dernière. Et ce printemps malgré un hiver exceptionnellement doux et un paillage protecteur, je ne la voyais toujours pas réapparaitre.

Et là, depuis quelques jours, la première de ses quatre hampes s'épanouit progressivement. Waouh ! Ca valait le coup d'attendre. La fleur est magnifique, de belle taille, blanche veinée de rouge. De plus, elle dégage un agréable parfum.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 22:25

 

 

Le premier eschscholzia s'est épanoui sous mes yeux ce matin.

Le feuillage glauque et finement découpé de cette plante met de nombreuses bulbeuses en valeur : chiondoxas, puschkinias, scilles... Avant leur mise en terre et après quelques hésitations, je me suis décidée à séparer les heuchères de Champenoux : un couteau à crans m'a permis de couper proprement les touffes en deux parties. Plantées immédiatement et copieusement arrosées, les plantes n'y ont vu que du feu.

  

 

Je vais en tenir compte pour l'année prochaine (cf récapitulatif travaux automne 2007)
 

Je veillerai à les arroser plus fréquemment cette année afin de ne pas les faire souffrir lors des fortes chaleurs.

 

 

 

Partager cet article
Repost0