Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 21:51

Je voulais des pierres de bordure, il n'y avait plus que des pierres plates à ramasser sur "mon" talus en forêt. Le filon serait-il épuisé ou ne serais-je pas la seule à en profiter ?

Qu'à cela ne tienne, ces pierres vont me permettre de réaliser un pavage autour du banc en grès.

Ce fut chose faite hier après-midi avec l'aide d'Aubane. Elle a agencé les pierres, j'ai mis en place. Du beau travail à quatre mains pour un résultat qui nous plait beaucoup.

J'ai laissé une petite bordure autour du pied du banc. Cela m'a permis de planter des rejets d'un lierre très découpé. Ils cacheront les affreux agglos du pied.

Par devant se découperont quelques touffes de carex panaché.

J'aimerais aussi planter une petite plante rampante dans les interstices des pierres. J'ai en réserve deux thyms miniature. Je crois que leur place est toute trouvée.

Repost 0
21 juillet 2007 6 21 /07 /juillet /2007 16:13

Jean-Luc a agrandi la terrasse en longueuer et en largeur.

Il restait une bande de terre où l'herbe ne pousse pas bien entre les dernières dalles et la haie en osier. J'ai eu vite fait de de transformer cela en une petite plate-bande où se répètent alchemilles mollis, heuchères, pervenches panachées, stachys bizantina et petites graminées.

 

Lucile y a tout de suite vu les tubes en poterie trouvés en forêt il y a quelques années. Jean-Luc y a domicilié maman poule et son poussin.

Et voilà comment, en peu de temps, rendre un endroit plus accueillant et agréable à l'oeil.

Repost 0
18 juillet 2007 3 18 /07 /juillet /2007 08:58

Quelques petites nouvelles de la platebande presque deux mois plus tard : tout est repris ; les lobélias commencent même à avoir de l'allure.

 

J'ai ajouté un éclat de brunnera 'Jack Frost' près de la fétuque bleue. Ils se mettent mutuellement en valeur. Derrière lui, le feuillage délicatement ourlé de rouge d'un houttuynia cordata.

Trois éclats d'astilbes ont comblé certains vides.

Le temps pluvieux annoncé m'a permis de repiquer encore quelques replants faits maison de kochias ainsi que quelques semis naturels de verbena bonariensis.

Les hortensias étant sévèrement, même très sévèrement, chlorosés, je leur ai apporté un complément de choc. Il n'y aura sûrement pas de floraison cette année :-(  .

L'année prochaine, j'essaye un traitement plus naturel (voir "Mes trucs et astuces").

 

 

Repost 0
10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 09:32

Farniente total cet après-midi, une fois n'est pas coutume. C'est l'occasion de mettre en forme de nouvelles idées et de commencer à préparer  sur le papier les travaux d'automne.

Trois endroits du talus méritent absolument un réaménagement :

- la partie jaune du talus, à droite du kolkwitzia 'Pink Cloud' n'est pas très jolie. Elle doit être revue en totalité. Elle est déséquilibrée et peu fleurie.

Je vois déjà au fond, près de la viorne, un arbuste pourpre qui mettra les floraisons jaunes en valeur. A sa gauche, un sambucus (?) doré à feuillage fin me plairait énormément.- toute la partie en face de la terrasse est à repenser. Le coup d'oeil n'est pas assez flatteur une fois la floraison des arbustes printanniers terminée.

Voir aussi l'article 'Talus jaune' du 7 juin.

- toute la partie en face de la terrasse est à repenser. Le coup d'oeil n'est pas assez flatteur après la fin de la floraison des arbustes printanniers.

Je vais tailler et dégager le bas du cornouiller panaché 'Elegantissima'. Le millepertuis 'Hidcote' sera déplacé car les deux couleurs ne s'associent pas bien du tout.

Le weigelia aura droit lui aussi à une bonne taille. Il commence à étouffer ses voisins.

- un peu plus loin, en face du gros pommier, c'est le fouillis total, un fouillis pas très décoratif du tout.

Le rosier jaune et le millepertuis ayant été déplacés dans la partie jaune du talus, il y a de la place à combler. Il me faut des végétaux supportant l'ombre totale car le soleil ne perce jamais l'épais feuillage du pommier.

Repost 0
24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 08:27

Le temps de réflexion que je me suis accordé hier m'a permis de mieux structurer mes envies. Ce sera feuillages, graminées et quelques annuelles.

Il est temps de me mettre à l'oeuvre.

 


J'ai trouvé sans problème quatre hostas : 'Blue Cadet' (bleu) ; 'Honey Bell's' (vert clair) ; 'Shade Fanfare' (panaché) et undulata (panaché).


Les rejets de deux heuchères et de deux tiarelles au feuillage coloré et/ou particulier trouvent place en bordure devant les hostas.


Je réussis même à prélever un éclat de ma belle fougère scolopendre et de la toute nouvelle fétuque 'Elijah Blue'.


L'hémérocalle rouge est divisée. Sa floraison est trop belle et trop longue pour s'en passer.

 


Une bordure de lobélias bleus (merci maman), quelques semis naturels de rumex sanguins et des replants d'oenothères speciosa mettront une touche fleurie dès cet été.

 


L'arrière faisait un peu vide.

Pas de problème, j'avais déjà ma petite idée !


Quatre éclats de graminées trouvent place : deschampsia cespitosa 'Taurager' ; calamagrostis 'Overdam' ; molina arundinacea 'Karl Foerster' ; calamagrostis brachytricha.

 

Et voilà le résultat

 

Bon, je sais, c'est un peu maigrichon pour le moment mais il n'y a plus qu'à attendre que l'ensemble s'étoffe.

Repost 0
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 07:24

Une nouvelle fois, j'ai décidé de refaire la platebande aux hortensias. Ce sera la troisième fois !!!

 


Actuellement, mis à part en juillet où elle explose avec la floraison des phlox, elle n'est pas digne d'intérêt pendant les 11 mois restants.  Trop de vert, trop de hauteur, trop de rigidité.

Pourtant, sa présence proche de la terrasse où l'on se tient en permanence lors des beaux jours voudrait qu'elle soit bien plus jolie.

 


J'avais déjà ôté tous les asters, le polygonatum et quelques phlox à l'automne dernier.


Ce matin, même "punition" pour le muguet, la lysimaque clethroides et le restant des phlox qui sont partis vers d'autres lieux.

Le petit hosta 'Golden Tiara' a été déplacé également car je ne veux pas de jaune à cet endroit.

 

 

Ne restent donc plus que trois hortensias macrophylla, un paniculata et un 'Annabelle' et la touffe d'hémérocalle rouge.

 


Un petit tour attentif dans le talus à la recherche de rejets s'impose. Je veux des plantes - fleuries ou non - aimant la mi-ombre et ayant un bel impact visuel sur une longue période.

 

Impossible de passer à côté des hostas. Avec les différentes variétés présentes au jardin, je ne devrais pas avoir de problème pour trouver des feuillages variés.

Heuchères et fougères me semblent également toutes trouvées pour combler des espaces vides.

 


Je me laisse la fin de la journée et la soirée pour essayer d'imaginer ce que je veux précisément pour cet endroit.

 

 

Repost 0
2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 08:16

Le premier banc de pierre est installé. J'aime beaucoup.

Les deux agglos qui servent de support à la pierre ne demandent qu'à être habillés de verdure (lierre, fusain ?). J'ai lu qu'en badigeonnant de yaourt le béton, on favorisait l'apparition rapide de la mousse. Je vais peut-être tenter l'expérience.

Jour de taille des fuchsias aujourd'hui. malgré lebeau temps, je les trouve bien longs à reprendre vigueur. Un rempotage s'imposerait-il ?

Mis à part le magellicana 'White Knight's Pearl', je n'ai pas fait de bouture. L'hivernage finit pas être trop contraignant.

La bouture de magellicana 'Alba' de Marieck ne me parait pas bien en forme, les bourgeons avortent au fur et à mesure.

Mise enplace du bain d'oiseaux sur une branche du gros pommier. Il ne devrait pas gêner Jean-Luc lorsqu'il passe la tondeuse mais n'est pas quasiment pas visible. Il faut que je lui trouve un autre emplacement.

J'ai été obligée de bricoler un système pour empêcher Pelote de grimper dans le thuya où nichent les mésanges : quelques branches de houx maintenues le long du tronc par une chambre à air de vélo. ce système anti-chat a été testé avec succès chez papa et maman l'année dernière.

Repost 0
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 08:39

Ce matin, j'avais pour projet de mettre en place le banc de pierre.

Originellement prévu sous le pommier golden, sa place est plus adaptée près du cerisier, entre les deux nouveaux massifs. A cet endroit, il sera quasiment à l'ombre toute la journée et sa position centrale en fait un bon "poste d'observation".

Le matériel m'a manqué pour terminer. Mais de toute façon, sans les bras costauds de Jean-Luc, je ne peux terminer : la pierre est beaucoup trop lourde pour être positionnée avec seulement deux bras.

Repost 0
29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 07:43

Après une nouvelle remorque de fumier à brouetter pour me mettre en "jambes", j'ai enfin planté les 17 petits arbustes de la haie persistante. Les pauvres attendaient bien sagement dans leur pot depuis 15 jours.

Cela m'a pris plus de temps que je ne pensais car, comme la terre est très sableuse à cet endroit, j'ai rempli chaque trou de terreau décomposé afin de faciliter l'enracinement et l'émission de nombreuses radicelles. Quatre brouettes ont été nécessaires ainsi qu'un bon nombre d'arrosoirs d'eau.

Maintenant tous ces arbustes n'ont plus qu'à grandir afin de nous protéger des regards.

La prochaine étape sera la création d'une plate-bande d'ombre plus décorative en avant-plan. Il y a tout l'été pour réfléchir.

 

Repost 0
14 février 2007 3 14 /02 /février /2007 22:30

Après de nombreux essais sur papier et grandeur nature sur le sol, la forme de ce nouveau massif est quasiment tracée.

Le vieux pommier reinette étêté sera englobé. Il pourra participer ainsi au décor, je verrais bien un rosier liane ou grimpant orange le fleurir ('Orange Climber'?).

Ce massif aura un peu une forme de poisson avec un ventre rondouillard et une queue échancrée s'arrondissant légèrement autour du pommier golden.

 

Ce sera l'occasion de mettre en place un petit banc en pierre -le premier- contre ce fruitier.

Repost 0

Rechercher