Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 12:20

 

Un fagot de branches de saule donné par mon amie ... une pivoine donnée par cette même amie ...

 

Une belle pivoine anonyme, haute sur pattes, aux fleurs généreuses mais qui a tendance à ployer sous le poids de ses grosses corolles.

 

Une petite heure de bricolage et voilà la belle pivoine rose sertie d'une cage dorée.

Rendez-vous dans quelques semaines pour savoir si ce tuteur remplit vraiment le rôle que je lui ai assigné.

 

Si vous reconnaissez cette belle, j'aimerais bien lui (re)donner son p'tit nom.

 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2017 6 16 /12 /décembre /2017 10:37

 

Cela faisait un moment que je voulais trouver une façon simple de fabriquer des boules de mousse sans que cela me coûte un centime.

 

Première étape : faire une boule bien serrée de papier avec du papier glacé qui a plus de "corps" et de consistance" qu'un papier journal. J'ai utilisé celui d'un prospectus publicitaire.

 

Deuxième étape : recouvrir d'un sachet plastique NON biodégradable afin que le corps de la boule ne soit pas mouillé par pluies et neige.

 

Troisième étape : recouvrir de deux ou trois épaisseurs de papier journal, il gardera une humidité bienvenue pour la mousse. Mouiller l'ensemble et donner une forme la plus ronde possible.

 

Quatrième étape : ficeler l'ensemble en serrant bien. J'ai pris un restant de pelote de laine.

 

Cinquième étape, la moins aisée mais pas insurmontable du tout : recouvrir l'ensemble de mousse.  La faire tenir avec une laine la plus discrète possible (je n'avais plus de fil de pêche). Mouiller généreusement.

Et voilà une jolie boule de mousse déclinable en différentes grosseurs.

 

Les voici habillées par la neige tombée ce matin. La plus petite mesure 10 cm de diamètre, la plus grosse 15.

 

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 23:44

Il est un matériau très facile à travailler pour réaliser des couronnes, grandes ou petites : la clématite des haies (clematis vitalba).
En ces temps où les arbres sont dénudés, ses longues et nombreuses lianes dégringolant en cascade du sommet des arbres, se repèrent très rapidement.
Il suffit alors de tirer, tirer - pas trop violemment tout de même - pour en détacher des morceaux de plusieurs mètres de longueur.

Nul besoin de la faire tremper pour l'assouplir, elle se prête à presque toutes les contorsions sans se rompre. Il suffit de former un joli cercle puis d'entortiller régulièrement les lianes autour de ce cercle.
De quoi fabriquer à très bon compte des couronnes naturelles, à décorer ou non.


couronne-clematite.jpg

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 00:01

Des petites décorations en paille achetées dans une enseigne allemande m'ont donné l'envie d'exploiter l'idée avec les matériaux du jardin.
Pour la vraie paille, c'est trop tard pour cette année.

Je n'avais pas envie de couper les tiges encore joliment fleuries des graminées, alors je me suis rabattue sur leurs feuilles.

Une demi-heure de trempage dans de l'eau très chaude pour les assouplir et le tressage s'est effectué sans aucun problème. J'ai doublé les brins pour obtenir une tresse suffisamment large et épaisse

Après, il m'a suffit d'attacher ensemble deux tresses, de les courber en forme de coeur puis de lier pour fermer le coeur. Simplissime, isn't it ?


Partager cet article
Repost0
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 08:41

En coupant et en mettant de côté des tiges de phlox bien droites à l'automne, je savais qu'elles pourraient me servir un jour.
Les pluies de la semaine dernière me condamnaient à rester à l'intérieur, il y avait donc du bricolage dans l'air.

J'ai eu envie d'une étoile composée uniquement d'éléments du jardin.

Les tiges de phlox ont été réunies par 4 puis assemblées en forme d'étoile à 6 branches (c'est la plus simple à réaliser).



Un petit tour au jardin pour trouver de quoi habiller cette armature :
     - des branches d'if,  moins piquantes que celles de sapin
     - des feuilles de chêne
     - des fleurs de sedum
     - quelques pommes de pin
     - des têtes sèches d'hortensia paniculata, légèrement bombées en doré
     - du lichen, tombé du tilleul lors des dernières rafales de vent
     - et pour la (légère) touche de rouge, quelques baies rescapées du cotoneaster lacteus.

Du fil de fer assez fin, une pince coupante pour le côté matériel et voici mon "chef d'oeuvre".

Partager cet article
Repost0