Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 10:03

Puisque la neige se joue encore de la jardinière en en remettant une nouvelle couche ce matin, une overdose de couleur verte s'avère vitale à sa survie.

vert-Berchigranges-juin-09.jpg

le vert à Berchigranges (88)

vert-Callunes-sept-09.jpg

le vert aux Jardins de Callunes (88)

vert-Rayol-avr-09.jpg

le vert au Jardin du Rayol (83)

vert-Val-juin-07.jpg

le vert au jardin de berthille (54)

Repost 0
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 13:26

Grisaille, brouillard, neige ... besoin de couleurs

 

du rosecouleur8.jpgdu rouge
couleur2de l'orange
couleur3du bleu
couleur4du jaune
couleur5.jpgdu fuchsia
couleur6.jpgdu vert
couleur7.jpgdu violet
couleur1

Repost 0
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 09:56

Plantes de lumière, filles du vent ... Deux qualificatifs qui résument parfaitement ces belles et qui leur collent parfaitement à l'épillet.
En effet, rien de tel qu'un lever (ou un coucher) du soleil pour mettre en valeur les graminées.  Et si par bonheur, la fraicheur nocturne a été propice à une abondance rosée, le ballet des longs plumeaux dansant sous une petite brise et scintillants de mille feux est un véritable spectacle.

Le petit godet de pennisetum 'Black Boy' acheté en mai 2008 est devenu une touffe très imposante. Sa vitalité est impressionnante, voire trop vigoureuse pour son emplacement actuel. Je pense le déplacer d'ici peu.

 

Après un tout début de floraison rougeâtre, les épillets du miscanthus sinensis 'Silberfeder' blanchissent, s'épanouissent et prennent une couleur argentée du plus bel effet. 
En trois ans, le petit éclat planté est devenu, lui aussi, une touffe très imposante.

Un paresseux de la floraison ce miscanthus sinensis 'Zebrinus'. Les chaleurs automnales lorraines ne sont pas suffisament longues pour qu'il ait le temps de fleurir.
Peu importe, je ne le savais dès le départ et ne l'ai pas acheté pour ses inflorescences. Seules ses zébrures particulières m'ont attirée. A contre-jour, elles donnent à la plante une luminosité très appréciable.

Après des débuts assez difficiles, le pennisetum orientale 'Karley Rose' se révèle enfin. Sa première floraison a débuté à la fin du mois de juin. Insensiblement, ses doux plumeaux sont passés du rose foncé au crème, résistant gaillardement à l'été.  Et, ô surprise, il y a une dizaine de jours, de nouveaux épis sont apparus et se préparent encore.
L'année prochaine, toujours dans un souci de plantation durable, je vais essayer de l'intégrer dans les grosses potées.  Il peut être une bonne alternative au pennisetum setaceum 'Rubrum' que j'en ai assez de perdre chaque année malgré un hivernage soigné.

Calamagrostis brachytricha, stipa brachytricha, achnatherum brachytrichum ... que de noms compliqués pour la belle herbe aux diamants ! Il faut dire qu'elle le mérite bien. Elle illumine le jardin dès qu'un rayon de soleil se pose sur elle.
Et que dire lorsqu'elle se réveille par un froid matin, pailletée de givre et brillant de mille diamants dans le soleil levant !
Ses longues et fines tiges sont suffisament robustes pour résister une bonne partie de l'hiver et ainsi reproduire le spectacle.
Et, non contente d'être facile à vivre, la belle se révèle peu avare de petits semis permettant ainsi de la multiplier facilement et d'en profiter à de nombreux endroits du jardin.
Repost 0
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 08:07

Est-ce pour ne pas être en reste avec un soleil de plus en plus généreux ? Toujours est-il que le jaune explose au jardin en ce moment.

De la petite pensée bien courageuse cachée sous de plus imposantes qu'elle ...

... à l'immense rudbeckia nitida 'Autumn Glory' qui culmine à presque deux mètres ...

... en passant par les hélianthus, 'Lemon Queen' en tête ...
 

... le grand aster 'Golden Sunshine' ...

... le tanacetum vulgare ...

... l'infatigable gaillarde 'Cloé'

... le léger coreopsis 'Zagreb'

... la pâle alcea rugosa ...

... le presque toujours fleuri corydalis lutea

... les incontournables rudbeckias, triloba et 'Golsturm' ...
 

... le moins connu silphium perfoliatum ...

... l'odorant onagre ...

... la prolifique anthemis tinctoria ...

 ... le rugueux heliopsis scabra ...

... et le lumineux helenium 'Kanaria' ...

... tous ces soleils en miniature donnent de la vie au jardin essoufflé qui marque une petite pause avant le grand bal automnal.

Repost 0
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 10:00

Absences de gelées tardives, pluies abondantes, peu de grosses chaleurs, trois conditions idéales pour que les hortensias me gratifient d'une superbe floraison cette année. Il était temps, je commençais à désespérer et en venais à regretter mes quelques achats des années précédentes.

Pour plusieurs variétés, ce sont les premières fleurs. Aucune n'a de petit nom car toutes ont été achetées à prix bradés ou ont été "récupérées" dans des compositions fanées prêtes à prendre le chemin d'une poubelle inhospitalière.


Et voici le premier pied implanté au jardin, un rescapé d'une Toussaint glaciale qui lui avait cruellement gelé fleurs et feuilles. De moribond, il s'est transformé en un opulent buisson.


Ma terre, à tendance acide, lui fait légèrement bleuir les fleurs.


Les paniculata, fidèles comme chaque année, arborent de magnifiques et longues inflorescences portées par de solides tiges. La taille pratiquée au printemps a donné d'excellents résultats.


Un petit dernier, inconnu, trouvé par hasard ce printemps chez un hard discounter allemand. Ses fleurs sont plus aplaties et ont tendance légèrement verdir en fanant.


Seule 'Annabelle' n'est pas au mieux de sa forme, étouffée entre deux arbustes trop conquérants. Il va falloir jouer du sécateur pour discipliner tout ce petit monde à l'automne.

Cette abondance de fleurs m'a tellement réjouie que je me suis lancée dans le bouturage avec délectation. Une dizaine de petits pots sont maintenant bien sagement alignés sous l'ombre fraiche du tilleul.

Repost 0
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 13:42

L'épanouissement du rhododendron couleur framboise, le plus tardif, marque la fin de leur floraison. Cette année, ils ont été magnifiques, lourdement chargés de belles et grosses fleurs.
Le terreau de feuilles répandu à leur pied chaque année doit commencer à porter ses fruits.

 



Je n'en dirai pas autant des azalées dont la floraison maigrit d'année en année.
Les deux plus vieilles du jardin ont même carrément boudé et ont fait la grève des fleurs. Leurs (trop) longues branches portaient juste un petit toupet de feuilles à leur extrémité.
Quitte à ne pas encore avoir de fleurs l'année prochaine, j'ai pris mon sécateur et leur ai redonné une forme plus compacte.

 

Repost 0
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 09:07

Pour la première fois, il y avait beaucoup de choix et de coloris au rayon des petites pensées dans les jardineries. De quoi réaliser de nombreuses et longues scènes fleuries.

     

 
      

 
 
 

Repost 0
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 00:24

Trop discrètes lorsqu'elles sont solitaires, elles se révèlent très décoratives lorsqu'elles sont plantées en masse. 

                    

 


Et lorsqu'elles se naturalisent, comme ici au Parc Floral du Bois de Vincennes à Paris, cela devient magique.





 

Repost 0
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 09:02

Difficile de se croire au printemps en se levant ce samedi : - 8 ° au thermomètre ! Brrr, l'hiver serait-il déjà revenu ?

Cela ne décourage pas les crocus qui, malgré une piquante et frigorifiante bise venant du Nord, se redressent rapidement sous les rayons du soleil.

  
    crocus vernus 'Pickwick'                            crocus vernus 'Yellow Mammouth'

 

    ???                                                             crocus vernus 'Grand Maitre'

 
   crocus tommasianus                                   crocus vernus 'Jeanne d'Arc'
Repost 0
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 08:41

... pour Silène qui en cherchait il y a quelque temps.


De haut en bas et de gauche à droite : lobelia erinus, centaurea cyanus, delphinium chinensis, viola, salvia patens 'Blue Angel', ceratostigma plumbaginoides.

Repost 0