Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 23:59

Je croyais pourtant - car je l'avais lu plusieurs fois - que ces satanés rongeurs dédaignaient les tulipes botaniques. Que nennni !

Hier matin, voyant l'air inhabituellement penché de deux tulipes kaufmanniana 'Heart's Delight', il ne m'a pas fallu
longtemps pour me rendre compte que seules restaient les fleurs : les bulbes avaient été totalement dévorés.
La haine !


Ils ont mangé mes tulipes ; ils n'auront pas les jacinthes forcées que je dois replanter.

Il y a quelque temps, j'avais mis de côté des petits paniers plastique ajourés. Ils contenaient des physalis achetés en grande surface.


Ils sont parfaits pour mettre un oignon de jacinthe à l'abri du vorace appétit des campagnols, si tant est qu'ils ne leur prennent pas la fantaisie (et l'intelligence) d'attaquer par le haut.



Et voici une jacinthe rose encagée pour son bien.

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 09:23

- Planter tulipes et narcisses à proximité d'hémérocalles ou de pivoines, le feuillage de ces dernières se développera après la floraison des bulbeuses et cachera leurs feuilles fanées peu esthétiques.


- De même, le feuillage des hostas cachera celui des bulbeuses de petite taille : muscaris, puschkinias, crocus,
jacinthes...).


- La floraison vert acide des euphorbes se marie avec la plupart des couleurs de bulbeuses.


- Pour réaliser une potée de bulbeuses de longue durée, planter en même temps et en couches successives, trois ou quatre séries de plantes fleurissant à des époques différentes : crocus/jacinthes/tulipes.

Il est possible de composer ainsi des potées monochromes.
En blanc : perce-neige/ crocus/jacinthes jaillissant d'un tapis
gris de cerastium tomentosum.
En jaune : crocus/narcisses/tulipes perçant une touffe d'euphorbia polychroma.


A suivre ........

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 09:12

Depuis trois jours, il neige par intermittence (!!!). C'est l'occasion rêvée pour me mettre enfin à la réalisation d'étiquettes pour le jardin.


La semaine dernière, dans ma rue, un habitant a fait changer ses bandes de rives en acier galvanisé. J'ai pu récupérer les vieilles ; l'entrepreneur étant tout content de s'éviter ainsi un voyage à la déchetterie.


Une bonne cisaille pour couper, un marteau pour remettre à plat, une lime pour adoucir le tranchant ; quelques essais et  éraflures plus tard, voici le modèle breveté du Jardin de Berthille, une forme simple et facile à réaliser. 

b--tiquettes-23-mars-08.jpg

L'année dernière, j'avais testé, avec succès, le marquage à l'aide d'un stylo correcteur blanc. Après plus d'une année en extérieur, l'écriture a résisté à la pluie, au soleil, au gel et à la neige.

Test à plus grande échelle pour ces nouvelles étiquettes : le stylo adhère parfaitement et l'écriture blanche sur fond gris me plait bien. C'est adopté !


Reste maintenant à savoir combien d'années ces étiquettes, piquées en terre, résisteront à la rouille.

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 14:45

Les chevaux ayant déserté temporairement le parc derrière chez nous pour un autre pâturage ; la gelée ayant solidifé la terre ; l'occasion était rêvée pour aller ramasser le crottin laissé généreusement derrière leur passage.


Du plastique rigide récupéré en forêt et fermé avec du fil de fer et voilà deux beaux cylindres qui serviront de stockage jusqu'à la décomposition en terreau.

b-crottin-7-mars-08.jpg

Ca n'air l'air de rien comme ça, mais cela a nécessité de nombreux voyages et m'a occupée toute la matinée.

Et même si le gel avait ôté toute odeur, à regarder la chatte Pelote qui me flairait avec insistance, je devais diffuser un (léger) fumet chevalin sur mon passage.

 

 

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 08:44

De notre ancien "élevage" de lapins nous restait un enclos grillagé très encombrant.

J'avais besoin d'un gros contenant pour y mettre des feuilles mortes.

D'une pierre deux coups : l'ancien enclos s'est transformé en composteur.

Quatre gros sacs de feuilles de hêtres ramassées dans un fossé en lisère de forêt et le voici déjà plein.

b-composteur-19-f-v-08-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 14:44

La période de douceur annoncée pour les prochains jours m'a incitée à ressortir coupe-branches et sécateur.


Beaucoup d'arbustes à tailler cette année : sureaux, spirées, hibiscus, rosiers arbustifs, cornouillers, viornes, seringat ...
La haie commence à prendre des allures de jungle infranchissable et tout ce petit monde empiète trop sur le territoire 
dévolu.


Je décide de commencer par le sureau 'Black Beauty' dont je veux aérer le centre.
Une belle branche presque droite m'interpelle. 


b-bufadou1-16-janv-08.jpg

Et si je faisais un bufadou ? Agnès Maloine dans son livre "Voyage autour de mon jardin" explique comment 
confectionner cet objet qui sert à atttiser le feu.


Couper la branche fut chose aisée. En revanche ôter la moëlle me donna du fil à retordre. Avec un vieux pic à 
brochettes, du fil électrique et beaucoup, beaucoup de patience, j'y suis arrivée. L'air passe !

b-bufadou2-16-janv-08.jpg

J'ai fignolé en écorçant mon bufadou, histoire de retrouver le plaisir enfantin de mettre à nu une branche.


Quant à la taille du sureau, on verra ça demain ... ou un autre jour.

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article
5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 22:25

Quel lien entre un oeuf

  

et un hellébore niger ?

LE CALCAIRE !

La coquille d'oeuf en contient, l'hellébore l'apprécie grandement.

Je récupère donc toutes les coquilles d'oeufs, je les fais sécher puis je les broye au robot ménager.

Il ne me reste plus qu'à les répandre au pied des hellébores niger et autres plantes calcicoles (fraxinelle, anémones pulsatille, roses trémières, achillées, lavandes...)

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 08:17

Après les feuilles du tilleul puis celles du gros pommier, au tour de celles de l'érable. Elles vont me servir à faire du terreau.

Rien de plus facile à faire, même en l'absence d'un composteur.

Il suffit de remplir un sac poubelle,  noir ou foncé, de 100 l avec des feuilles humides ou mouillées  et de le fermer sans trop serrer.

Avec un couteau, percer des trous sur toute la surface du sac.

Ainsi préparé, ce gros sac de feuilles mettra environ 18 mois pour se transformer en un petit sac de noir et riche terreau.

Voici le premier terreau de feuilles ainsi fabriqué. J'avais rempli ce sac le 3 avril 2006.

 

Il va me servir à enrichir la nouvelle platebande plantée en septembre.

 

Une couche de feuilles mortes, un peu de terreau bien noir, cela devrait plutôt convenir à mes nouvelles plantations.

 

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article
10 août 2007 5 10 /08 /août /2007 15:50

Combien de fois ai-je failli me blesser sur un tuteur en me baissant pour enlever une mauvaise herbe, prendre une photo ou sentir le parfum d'une fleur ?
Non content d'être potentiellement dangereux, le côté inesthétique de ce morceau de bois me dérange.
Mais malgré tout, je dois reconnaitre que cet objet se révèle souvent indispensable au jardin.

Puisque je ne peux donc pas m'en passer totalement, il me faut des solutions pour vivre en bonne harmonie, lui et moi.

Aron, une amie jardinaute, m' a conseillé de chapeauter les tuteurs avec une coquille de gros escargot.

Idée originale et 100 % naturelle s'intégrant parfaitement dans le décor. J'adopte ! A partir d'aujourd'hui, je vais donc ramasser les coquilles vides.

Une autre solution, un peu plus onéreuse, est de surmonter les tuteurs avec une boule fantaisie. Celles que l'on vend pour décorer les tringles à rideaux sont pratiques car elles sont déjà percées. Le choix est vaste, tant en formes qu'en couleurs.

Cela permet même de faire du tuteur un élément de décoration au jardin.

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 09:45

Tous les ans, c'est la même histoire : mes hortensias sont en grande majorité chlorosés. Mais cette année, c'est le pompon : pour la première fois, les paniculatas sont touchés ; certaines feuilles de macrophylla sont jaune clair voire presque blanches.

Résultat => au moindre rayon de soleil, elles brûlent.

Ca ne peut plus durer, il me faut agir.

 

Direction la jardinerie pour y acheter un produit de traitement.

Stupeur : il n'y en a pas, ni dans la première, ni dans la deuxième ni nulle part .... Pourtant, il me semblait bien que cela existait ... autrefois.

Je me rabats sur un engrais hortensias avec action anti-chlorose.

 

L'année prochaine, dès la reprise de la végétation, je m'occuperai plus biologiquement des hortensias.

Il y a quelque temps, j'avais relevé ce truc au hasard de mes lectures :

- enterrer des clous en fer rouillés et arroser arroser régulièrement avec une infusion de thé noir fort en théine. L'infusion doit être rapide, une ou deux minutes sous peine de voir les tanins du thé neutraliser la théine.

Ca vaut le coup d'essayer : des clous rouillés, j'ai  ;  du thé noir, j'ai aussi !

Y'a plus qu'à ...

 

 

 

Repost 0
Published by Blandine - dans Trucs et astuces
commenter cet article

Rechercher