Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 07:58

Il est une petite graminée sans prétention qui se fait si discrète durant les trois quarts de l'année que j'en arrive presque à oublier sa présence au jardin. Mais lorsque janvier disparait, elle quitte brutalement son banal habit vert et revêt sa plus belle robe dorée.

 

Alors que ses consoeurs sont encore endormies ou essayent de se faire oublier, honteuses de leur feuillage abîmé par le long hiver, elle prend le devant de la scène et joue la vedette pour quelques semaines.

luzula-sylvatica-Aurea-27-mars-11.jpg

 

Au coeur de la grisaille, elle n'a pas son pareil pour réveiller un coin tristounet ou trop sombre.

Et lorsque le soleil dépose un rayon en son coeur, elle resplendit et illumine chaque recoin du jardin où je l'ai plantée.

luzula-sylvatica-Aurea-28-mars-11.jpg

 luzula sylvatica 'Aurea' et geranium phaeum 'Samobor'

 

luzula-sylvatica-Aurea-29-mars-11.jpg

  luzula sylvatica 'Aurea' et primula acaulis

 

luzula-sylvatica-Aurea-30-mars-11.jpg

  luzula sylvatica 'Aurea' et rumex sanguineus

 

luzula-sylvatica-Aurea-31-mars-11.jpg

 luzula sylvatica 'Aurea', epimedium versicolor 'Sulphureum' et primula acaulis

Repost 0
Published by Blandine - dans Coups de coeur
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 12:30

scene1-avr-11.jpg

scene3-avr-11.jpg

scene4-avr-11.jpg

scene2-avr-11.jpg

scene5-avr-11.jpg

 

 

Repost 0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 08:34

Mi-mars, les premiers crocus botaniques jaunes sont défleuris ... déjà !

Les vernus à grandes fleurs suivent, surtout des violets. Il faudra que j'en plante davantage à l'automne, surtout des jaunes.

Les iris reticulata 'Cantab' sont toujours présents mais toujours aussi peu nombreux. En revanche, la variété 'Harmony' commence - enfin - à se multiplier.

 

Les berberis thunbergii au feuillage doré débourrent mais seul 'Tiny Gold' forme déjà une petite boule safranée.

 

Certains petits rejets transplantés à l'automne se réveillent et il faut que je me fasse violence pour ne pas gratouiller la terre à la recherche du premier signe de vie.

 

L'euphorbia griffithii 'Fireglow' que je pensais avoir complètement ôtée à l'automne ressurgit à trois endroits passablement éloignés les uns des autres. Quand je pense que le pépiniériste me l'avait vendue pour une non traçante !

 

massif-jaune-15-mars-11.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 09:55

Alors que sortent de terre les pousses pourprées du coeur de Marie rose et blanc, une tige fait preuve d'originalité et arbore une couleur verte inhabituelle.  

dicentra-vert-31-mars-11.jpg

 

C'est une première, jamais je n'ai encore remarqué cela. Et ce n'est pas faute d'observation car chaque année, je surveille avec attention cette plante si sujette aux gelées qui brûlent et ruinent sa floraison en une seule nuit.

 

A quelques pas de là pousse un dicentra 'Alba' mais, même si cela n'est pas flagrant sur la photo, ses pousses sont d'un vert bien moins bleuté

dicentra-Alba-28-mars-11.jpg

 

Alors ? Maladie ? Mutation ? Hybridation ? Besoin de faire parler d'elle ?

 

Et dans vos jardins, elles sont comment les jeunes pousses de coeur de Marie ?

Repost 0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 08:46

Certes, elles ne sont pas spectaculaires car elles émergent d'à peine une dizaine de centimètres du sol pour les plus hardies. Leur petite taille ne les fait souvent découvrir qu'au dernier moment ... Mais que serait le début du printemps sans leur sourire bleu et blanc ?

 

chionodoxa-lucilae-22-mars-11.jpg  anemone-nemorosa-22-mars-11.jpg

chionodoxa lucilae                               anemone nemorosa 

anemone-blanda-9-avr-10.jpg  scilla-bifolia-24-mars-10.jpg

anemone blanda                                                     scilla bifolia

scilla-libanotica-7-avr-10.jpg  ornithogalum-umbellatum-30-mars-10.jpg

scilla libanotica                                          ornithogalum umbellatum

 

puschkinia-libanotica-22-mars-11.jpg  muscari-azureum-22-mars-11.jpg

puschkinia libanotica                                             muscari azureum

 

Elles éclosent aussi soudainement qu'elles disparaissent sous terre, profitant de leur long sommeil apparent pour se multiplier de façon parfois très prolifique comme dans cette pelouse qui m'avait tant émerveillée lors d'une visite du Parc Floral de Paris.

parc-floral-Paris-mars-07.jpg

Repost 0
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 08:55

 

Chaque année, lorsqu'arrive le nettoyage de printemps dans la plate-bande d'iris au pied du mur, c'est la même galère. Je marche à reculons devant l'ampleur de la tâche.

Pour un petit mois de floraison, onze mois de feuillage à garder présentable et surtout beaucoup ... trop d'entretien.

plate-bande1-iris-17-fev-11.jpg

 

D'autant que ce nettoyage est de plus en plus fastidieux car, au fil des années, les  iris ont formé un réseau inextricable de rhizomes enchevêtrés, grimpant les uns sur les autres. L'espace s'amenuisant, certains commencent même s'infiltrer entre les pierres afin d'escalader le mur. Trop c'est trop !

plate-bande-iris2-17-fev-11.jpg

 

Il devient impossible d'extirper la moindre racine d'indésirable. Inutile de penser à déloger sans faire de dégâts,  pissenlit, trèfle, chiendent et autre herbe à lapins (heracleum spondilum) qui s'y logent et s'y reproduisent tous avec délectation.

 

Ce nouvel espace libéré va me permettre de reproduire une association qui me fait tant rêver chez Renée : leymus arenarius et euphorbia cyparissias 

 

Puisque que ces deux bulldozers se sont montrés trop agressifs pour le jardin,  ils se partageront - ou se battront - là les mètres carrés à leur entière disposition. Coincés entre le haut mur et la route, cette bande de terre saura enfin les discipliner. 

 

Un mois après le début du nettoyage et la plantation, les petits éclats de leymus commencent à explorer l'espace et l'euphorbia cyparissias 'Fen's Ruby' prépare ses fleurs.

plate-bande-iris3-19-mars-11.jpg

Repost 0
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 10:05

Il était une fois une jolie pierre en demi-cercle religieusement extraite des décombres d'une maison en démolition. 

abreuvoir1-17-fev-11.jpg

 

La jardinière savait déjà en la chargeant dans la remorque qu'elle ne finirait pas en remblai ou pierre de construction. Elle savait déjà que cette lourde pierre rose serait promise à un autre avenir, à une nouvelle vie.

 

Armée d'un marteau et d'un burin, elle tapa, tapa et tapa encore. Eclat après éclat, la pierre se creusait, épousant les contours. Elle aurait bien aimé creuser davantage mais deux vilaines petites fissures se mirent soudain à zébrer la pierre.  

abreuvoir2-4-mars-11.jpg

 

Lui trouver une place de choix ne fut pas chose aisée. Elle parade désormais dans un angle du massif jaune et bleu, non loin du banc de pierre qui me servira d'observatoire. Une hebe naine à très petites feuilles lui tient compagnie et souligne sa couleur rosée. 

abreuvoir3-11-mars-11.jpg

 

Et c'est ainsi qu'une jolie pierre en demi-cercle attend avec impatience qu'un petit oiseau du jardin vienne se désaltérer.

Repost 0
Published by Blandine - dans La déco au jardin
commenter cet article
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 09:30

Malgré les gelées nocturnes quotidiennes, les rayons d'un généreux soleil de cette fin février ont eu raison de la torpeur des premiers bulbes. Les iris reticulata 'Harmony' ont été les premiers à pointer leurs pétales bleus. Pour la première année, j'ai l'impression qu'ils commencent à se multiplier.

 

Un par un, les crocus jaunes et violets s'ouvrent largement attirant des dizaines et des dizaines d'abeilles qui butinent à qui mieux mieux. Certaines travaillent tant et tant qu'elles n'ont plus la force de retrouver leur ruche avant la tombée de la nuit. Elles s'endorment épuisées, les pattes alourdies de jaune au fond des corolles protectrices. Le petit matin les retrouve engourdies de froid mais ressourcées et pleines de vigueur dès les premiers rayons de soleil.

  

Quelques arbustes nains dorés (hebe ochracea 'James Stirling', thuya occidentalis 'Golden Globe', calluna vulgaris 'Beoley Gold') apportent une touche de gaieté.  Les trois petits berberis thunbergii se préparent et leurs bourgeons gonflent de jour en jour.  'Tiny Gold' est le tout premier à sortir ses feuilles dorées ; 'Golden Torch' ne va pas tarder à le suivre tandis que 'Maria' sera le dernier.

  massif-jaune-28-fev-11.jpg

Repost 0
Published by Blandine - dans Au fil des mois
commenter cet article
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 14:32

A l'heure où les hellébores rivalisent de beauté et d'originalité dans la blogosphère, il en est un qui se fait très discret. Foetidus est son nom, un p'tit nom pas facile à porter et peu attirant, il faut dire. 

 

Chez lui, pas de robe froufroutante, pas de coeur d'anémone, pas de picotis, pas de couleurs chatoyantes, mais une petite fleur verte plus ou moins ourlée de pourpre, un feuillage fin et très découpé au vert métallique, un port altier.

 

helleborus-foetidus-28-fev-11.jpg

  helleborus-foetidus-27-fev-11.jpg  helleborus-foetidus-1-mars-11.jpg

Et quant à son odeur, à moins de frotter ses feuilles pour la sentir, elle est loin de faire tomber les mouches par sa pestilence.

 

Jusqu'à présent, il était le seul représentant de sa race que j'avais croisé.

Mais le mois dernier, noyé dans la masse des nigers, sternii et orientalis tous plus affriolants et plus onéreux les uns que les autres, un magnifique pied de 'Yellow Wilgenbroek' au lumineux feuillage doré attendait qu'une jardinière sache apprécier ses qualités. Planté au pied d'un cerisier, il apporte en cette fin d'hiver une tache de vert anis fort bienvenue.

helleborus-Yellow-Wilgenbroek-28-fev-11.jpg

 

Alors, ils ne méritent pas qu'on s'intéresse à eux ces hellébores puants ?

  

Il faut encore vous convaincre ?

 helleborus-foetidus-et-asplenium-scolopendrium-1-mars-11.jpg              helleborus-foetidus-et-crocus-Prins-Klaus-1-mars-11.jpg

  hellebirus-foetidus-et-galanthus-nivalis-21-fev-11.jpg

 

Repost 0
Published by Blandine - dans Coups de coeur
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 16:56

Jusqu'à ma première visite du jardin vosgien de Gondremer en 2009 où j'en ai découvert et admiré plusieurs spécimens très en beauté, j'avais toujours cru ces arbustes persistants peu rustiques. Bien évidemment, il a fallu aussitôt que j'en plante quelques specimens au jardin.

 

Ce sont de petits arbustes à croissance lente qui apprécient les mêmes conditions de culture mi-ombragées que les rhododendrons. La terre plutôt acide du jardin leur convient parfaitement. En été, je compense le manque d'humidité de mon sol par un paillage très épais.

 

La floraison en grappes blanches a lieu au printemps. Bien qu'elle soit légèrement parfumée, elle n'est pas spectaculaire. 

En revanche, en automne et en hiver, leur feuillage et/ou leurs jeunes pousses se colorent de rouge foncé apportant ainsi une note de couleur chaude bienvenue dans le jardin hivernal. leucothoe-Rainbow-20-fev-11.jpg

  leucothoe fontanesiana 'Rainbow' en février 

  leucothoe Rainbow aout 10  leucothoe  fontanesiana 'Rainbow' en août

 leucothoe-Scarletta-20-fev-11.jpg

  leucothoe fontanesiana 'Scarlet'

 

Cet automne, la plante étant en vogue pour la confection des jardinières hivernales, de nombreux petits plants à prix minis, mais non identifiés, étaient disponibles dans les jardineries locales.

Même pourtant bien jeunes et peu développés, tous ont supporté sans broncher l'épais manteau de neige ainsi que les -17° du mois de décembre dernier.

leucothoe-21-fev-11.jpg

  leucothoe-20-fev-11.jpg

 

leucothoe-23-fev-11.jpg

 

Repost 0
Published by Blandine - dans Coups de coeur
commenter cet article

Rechercher